Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Le blog

Le bilan 2015 en chiffres

Les sujets qui ont le plus attiré votre attention font parti du forum généraliste Géomatique. Ce forum compte 200 nouveaux sujets cette année parmi les 4000 de la totalité des forums.

nvaux_sujets_par_an

Les sujets qui ont particulièrement mobilisé votre attention, sont les suivants :

- la disponibilité du cadastre en wms : 10 307 vues.

- la question de l’avenir de MapInfo, son abandon par notre ministère et les solutions alternatives : 8264 vues en seulement 1 mois !

- les logiciels utilisés dans les communautés de communes : 6712 vues

Le nombre de vues important de ces sujets reflète le questionnement des utilisateurs de SIG en France sur l’accès à la donnée, l’évolution logicielle et l’ouverture sur l’open source.

Les 7104 vues du sujet concernant le projet BAN confirment également cet engouement.

Paradoxalement, le forum Qgis est moins fréquenté que l’année passée, malgré un nombre de contributeurs presque égal.

Qgis_msg_par_an                         Qgis_contrib_annuel

Le sujet le plus vu de ce forum concerne une question technique et très spécifique : le tracer des bassins versants de manière automatique.

20% des pages vues sur le site GeoRezo concernent le forum Job avec plus de 700 000 de vues uniques. Nous saluons le travail et la réactivité de nos modérateurs sur ce forum, avec un filtrage des offres et une gestion des tickets efficaces.

D’un point de vue global, et en prenant en compte le fait que l’année 2015 n’est pas encore achevée, la fréquentation et le nombre de contributeurs annuels du GeoRezo est stable.

global_contrib_annuel

 

Une Réponse


  1. Je note que l’entrisme du ministère de l’écologie dans l’association mondiale Géorezo a été un succès majeur du TCM. Malheureusement, notre agent s’est trahi dans la formule :  » la question de l’avenir de MapInfo, son abandon par notre ministère ». Tout est à refaire.

Un rétrolien

Partagez  |