Un service de GéoRezo

Retour sur la session INSPIRE aux Rencontres SIG la Lettre

Comment résumer une telle journée? Par le public!

Deux crêtes de fréquentation : les présentations de Francis Bertrand, BRGM, sur les tests des spécifications de l’annexe I puis celle de Pierre-Emmanuel Langlois, PDG de Géosignal, sur le point de vue d’un industriel (salle complète). Jolie formulation citée par Francis : “les spécifications ont des modèles UML à intelligence embarquée élevée” (c’est rien de le dire). La complexité d’appropriation a été citée par tous les acteurs, y compris Sophie Gras, ATEN, qui a testé les données “sites protégés”. L’accompagnement va devoir être bien dimensionné…

Transition naturelle avec la seconde pointe de fréquentation. Patrice Parisé, DG de l’IGN, a présenté sa vision de la coordination dans INSPIRE. Il a insisté sur le fait qu’elle n’engageait que lui puisque l’Etat ne s’est pas encore prononcé. Le schéma présenté faisait apparaître le niveau régional comme un niveau intermédiaire fortement structuré entre le local et le national. Il emploie le terme de “Conférence régionale”, compatible, précise-t-il, avec les plates-formes régionales existantes. Les objectifs en sont proches de ceux établis à l’automne par le GT INSPIRE et collectivités du CNIG : rapportage, d’appui et d’animation. Restent les questions de moyens, de financement et des relations entre les niveaux, cités eux aussi par le GT, pour lesquels la réponse de l’Etat n’est pas connue.

Un point quand même : la présentation de Sophie Gras m’a fait prendre conscience que le temps des SDIC “individuels” est en voie d’être dépassé pour laisser la place à de vrais SDIC “communauté d’intérêt”. Une étape nouvelle qu’il faudra franchir pour les spécifications de l’annexe III. 

Je reviendrai sans doute sur cette journée ultérieurement, elle me paru “à intelligence embarquée élevée”…

NdB du 7.09.09 : les présentations sont accessibles sur le site de SIG La Lettre.

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

Les commentaires sont clos.