Un service de GéoRezo

Retour de la session Open data du Geospatial World Forum

Invité à parler de partage de données géographiques dans ce forum, j’ai été placé dans la session Open data. Plutôt que de faire de savantes synthèses sur les propos des autres (Danoises, Israélien, Texan, Néerlandais, Néo-Zélandais, Britannique…), j’ai choisi de rapporter ici quelques phrases qui m’ont frappé.

Danemark : suite à leur fameuse ouverture des données, leurs utilisateurs sont passés de 800 à 10 000 en deux (je crois que les téléchargements du RGE ont connu le même type d’évolution après l’ouverture pour les autorités publiques françaises).
« Une telle stratégie ne peut se faire qu’avec le plein soutien du Gouvernement ».
« la gratuité n’équivaut pas à un accès égal pour tous » d’où l’inclusion de « tests utilisateurs »

P1060460

« La carte du Danemark à l’échelle 1:1 dans Minecraft nous a amené une nouvelle audience (10 800 utilisateurs) » [si vous ne savez pas ce qu’est Minecraft, vous devez avoir plus de 25 ans ou pas d’enfants de moins de 20 ans]; « nous cherchons des citoyens normaux » (look for normal citizens) »; « cette carte Minecraft a été utilisée pour de l’urbanisme et de l’action citoyenne » [NB : un agent de l’Ordnance Survey a lancé la mode tout seul avec ses petits doigts).

Présentation de Tina Svan Colding, Danish Geodata Agency

Présentation de Tina Svan Colding, Danish Geodata Agency

Nouvelle-Zélande : « La puissance du « où » conduit le succès de la Nouvelle-Zélande »;
« Open data, opening doors » et, de fait, cela a conduit à « la diminution des doublons et des redondances ».
« Le moindre prix à payer pour les données empêche les gens de l’utiliser ».
« Il y a une sérieuse différence entre les portails (trouver, voir, télécharger) [cela va rappeler des souvenirs aux anciens lecteurs] et les services en réseau (relier, filtrer, créer des scripts, intégrer). »
« Doubler la valeur créée pour la N-Z au travers de l’information localisée »

Présentation de Graeme Blick (et d'une mire géodésique ;-)

Présentation de Graeme Blick (et d’une mire géodésique 😉

Royaume-Uni : « le problème de la confiance des réutilisateurs : avant d’investir, ils exigent d’être assurés de la pérennité des licences, des formats…) ».

Présentation d'Andrew Trigg, HM Land Registry

Présentation d’Andrew Trigg, HM Land Registry

« Il faut s’adapter vite car les utilisateurs l’attende ».

Présentation d'Andrew Trigg, HM Land Registry

Présentation d’Andrew Trigg, HM Land Registry

Be Sociable, Share!

Tags: , ,

Les commentaires sont clos.