Un service de GéoRezo

Articles taggés sous ‘impact’

Comment lire le rapport INSPIRE de suivi de la France ?

Mardi, octobre 10th, 2017

(Cette article a été publié dans le n°117 de la revue Géomatique Expert, juillet-août 2017, qui fut distribuée lors de la conférence INSPIRE 2017)

La législation européenne est bâtie sur des obligations que les États membres doivent remplir. Ainsi, tous les ans, les autorités françaises rendent compte de la mise en œuvre de la directive INSPIRE selon une règle elle-même légale. Comme toute règle européenne, elle a été votée par les États membres. Précisons peut-être que ce fut la seule fois où la France, isolée, vota contre un projet de la Commission européenne sur INSPIRE. Mais elle l’applique, bien entendu.

Il s’agit donc d’envoyer à la Commission une batterie d’indicateurs tout à fait indigestes, en XML, basée sur une extraction des séries de données INSPIRE du Géocatalogue. La méthode est décrite ici : Comment construit-on le rapport de la France ? (août 2012).

Si, bien sûr, le CNIG publie les rapports annuels, il n’est pas consulté. En effet, il s’agit d’un traitement automatisé réalisé par le BRGM. En revanche, le rapport triennal, plus qualitatif, lui est présenté pour avis. Le dernier exemple est résumé ici : Ce qu’il faut savoir du rapport INSPIRE de la France (mai 2016).

Lire la suite »

Pourquoi on ne respecte pas (toujours) les droits de propriété intellectuelle?

Mercredi, février 12th, 2014

Ici, le « on » vise les services de l’Etat. En effet, l’ouverture de GéoRhôneAlpes (voir ce billet) a provoqué un certain étonnement (mais comment ces *¤$£%§ ont-ils pu faire cela?) chez les plus attentifs des chercheurs de données. A l’évidence, des données avaient été fabriquées sans tenir compte des licences des sources. Cela touchait aussi bien un site de POI sur les campings que Google soi-même.

En fait, tout à la joie d’ouvrir et d’offrir leurs données au monde, et peut-être aussi à cause d’un paramétrage un peu osé côté serveurs, des données dites internes ont été exposées sur internet par leurs producteurs. Une fenêtre sur notre cuisine interne.

Lire la suite »

INSPIRE détruit-il des emplois?

Vendredi, janvier 31st, 2014

Ce matin, tôt, avant le café, mon beau-frère, producteur de lait en montagne dans le civil, me demande de lui expliquer ce que je fais, déjà, au fait.
Quelques borborygmes rapides sur le partage de l’information géographique, la mutualisation etc. plus tard, il me pose une bonne question : « mais cela ne va-t-il pas détruire des emplois? ».
Ah.
Premier niveau de réponse : il me semble que l’Etat n’a pas attendu INSPIRE et la rationalisation des productions et échanges d’information géographique pour rationaliser (sic!) ses effectifs. En tout cas, je ne me souviens pas que ce soit son principal argument.

Lire la suite »

Les brousquettes sont-elles l’avenir des IDG?

Vendredi, avril 12th, 2013

Les brousquettes ont été l’objet de certaines discussions lors des dernières dynamiques régionales de l’Afigéo (4 & 5 avril, à Bordeaux). La question de leur impact sur les infrastructures de données géographiques (IDG) a été évoquée avec certaines IDG régionales, dont la première d’entre elles.

Lire la suite »

Sanctions : fin du FEDER en 2014/2015 ?

Mardi, février 15th, 2011

Deux fois la semaine dernière que j’entends cette rumeur. Elle est fausse, mais pas complètement dénuée de fondement, et j’en suis peut-être la source à mon corps défendant.

Lire la suite »

Quelles contraintes pour les collectivités territoriales selon leur niveau d’échelle ?

Mardi, novembre 4th, 2008

Même s’il fut à une époque envisagé de tenir compte des échelles, cette proposition a été abandonnée au moment des négociations. Les articles de la directive INSPIRE ne mentionnent pas de question d’échelles. Si un Conseil général produit un lever au 1 : 1000 de ses collèges, ces données seraient ainsi soumises à INSPIRE (annexe III, thèmes 2/Bâtiment & 6/Services d’utilité publique et services publiques.

Par contre, il n’est pas impossible que les questions d’échelle reviennent par le biais de règles de mise en oeuvre (spécification des thèmes) : à suivre, donc.