Un service de GéoRezo

Articles taggés sous ‘OGC’

Cartes et données statistiques dans INSPIRE

Mercredi, octobre 19th, 2011

Suite du billet « Données statistiques et INSPIRE« .

Les données devront-elles être présentées sous forme de carte (actuellement, elles sont souvent présentées sous forme de tableau) ?

La réponse est oui. Le Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS) du ministère chargé du développement durable utilise cette solution (accès direct ici).

Ce sont des données INSPIRE, les règlements s’appliquent (co-visualisation & téléchargement). Comment? Pour les statisticiens, le couple WFS/WFS n’est pas une réponse adaptée à la richesse et à la structure de leurs informations, qui ne contient souvent pas de géométrie. D’après Eric Mauvière sur le BIG, le standard TJS serait la solution.

Vous avez dit WMS?

Mercredi, septembre 1st, 2010

Cela m’avait échappé : Géorezo, avec le renfort du Forum OGC France, a complété en juin son wiki sur le Web Map Service (WMS), initié à l’époque par Yves Jacolin. Comme le WMS est à la base des services de consultation dans INSPIRE, cette publication à sa place ici.

Outre Yves Jacolin, mon petit doigt me dit qu’on peut créditer Benjamin Chartier, François Robida, Guillaume Sueur, Hervé Caumont, Marie-Françoise Voidrot, Michel Rosio, Nicolas Klein, Olivier Courtin.

Attention, les règlements INSPIRE imposent « au moins » certaines solutions (images, systèmes de coordonnées).

Quelles nouvelles compétences ?

Vendredi, juin 4th, 2010

Le Géoséminaire du Mastère SILAT s’est déroulé le 2 mars. Je voudrais partager certaines élucubrations personnelles que j’y ai présentées, par exemple que sera la géomatique dans 10 ans. En effet, quitte à intervenir dans une journée d’un cycle d’enseignement supérieur, autant en profiter pour se poser quelques questions sur les nouvelles compétences qui pourraient devenir indispensables dans l’exercice du métier de géomaticien. Les diapositives sont ici, et portent des commentaires qui reprennent l’ossature du discours prononcé.

Lire la suite »

Retour sur la journée française de l’interopérabilité

Jeudi, décembre 3rd, 2009

Quelques points subjectifs :
- Discours d’introduction de Patrice Parisé, DG de l’IGN et hôte du Forum OGC France. Il rappelle que les standards, c’est bien, mais qu’ils ne suffisent pas à être interopérable. Il faut aussi beaucoup d’huile de coude voire un petit coup de barre à mine par-ci, par-là. Heu… peut-être n’a-t-il pas employé exactement ces termes, c’est vrai, mais l’esprit était proche de celui-là.
- Plusieurs interventions sur la nécessité de tester la conformité aux standards (ou, pour ce qui nous concerne ici, aux règlements INSPIRE). Ce sujet émerge aussi au niveau des Etats membres. Cf. le schéma du réseau français dans le billet du 20 juillet : cela y ressemble de plus en plus.

Lire la suite »

Un site français pour le Forum OGC France

Mercredi, avril 29th, 2009

Bonjour,

je suis à peu près le dernier à l’annoncer, le Forum OGC France a son site : http://www.forumogcfrance.org/.

Qu’a-t-il d’intéressant?

Lire la suite »

Pourquoi les standards OGC ne sont pas dans des règles mais dans des recommandations?

Mardi, janvier 6th, 2009

En complément du billet du 25 novembre « Quel lien entre les standards OGC et INSPIRE ? »

Le principe est de fixer dans la loi les fonctionnalités, parfois de façon détaillée (par exemple, les critères minimum de recherche, les performances…), et de laisser les standards (ISO ou OGC) dans des guides de recommandations. L’idée est de pouvoir faire évoluer assez rapidement ces guides pour suivre les évolutions techniques dans un domaine où l’état de l’art est très évolutif, essentiellement à partir des groupes d’experts.

Quel lien entre les standards OGC et INSPIRE?

Mardi, novembre 25th, 2008

Question posée par le Forum OGC France lors de notre réunion préparatoire à la journée de l’interopérabilité du 9 décembre, organisée par ledit Forum.

INSPIRE s’appuie sur des standards techniques internationaux quand ils existent, quitte à les compléter lorsqu’ils présentent des manques vis-à-vis des enjeux de la mise en œuvre. Les règles de mise en œuvre sur les métadonnées s’appuient ainsi sur l’ISO.

Pour les services, les projets de règles pour les services de recherche et ceux de consultation soumis au vote des Etats membres (en décembre) s’appuient respectivement sur les standards CSW (Catalog Service for the Web) et WMS. Les services de téléchargement s’appuieront sur le WFS et ceux de transormation sur le Web Processing Service (WPS) et le Web Coordinate Transformation Service (WCTS).

Lire la suite »