Monday, 16 July 2018

Etat d’avancement de la numérisation du cadastre 2013

En Avril 2011, j’avais dressé un petit état des lieux de la numérisation du Cadastre français. Deux ans après, on peut dire que çà a avancé. Mon pessimisme sur l’achèvement de ce chantier a été un peu mis en défaut par une prise de conscience de la part des collectivités locales à disposer d’un outil de ce type.

De nombreuses conventions, départementales bien souvent, ont été signées, pour couvrir les territoires non inclus dans des conventions antérieures. Les dernières conventions signées concernent les départements de l’Ariège,  l’Allier : les appels d’offres sont en cours (actuellement, seules 7 communes ariégeoises sur 331 disposent d’un cadastre vectorisé…).

L’Est de la France est dans une situation plus fâcheuse… 4 départements ont un taux de couverture du PCI Vecteur inférieur à 20% (en nombre de communes ou de feuilles cadastrales), et il ne semble pas y avoir de volontés régionales ou départementales pour combler le retard sur ces “zones rouges”.

Donc, avec des données collectées en Avril 2013 sur le site cadastre.gouv, la situation dans l’hexagone est la suivante :

Cette carte est à comparer avec la situation que j’avais dressée il y a deux ans : une belle évolution, mais toujours des disparités importantes !


Commentaires RSS TrackBack 2 commentaires

MathieuD

le 3 June 2013

Merci pour cette carto. Il faudrait croiser cette carte avec les communes vectorisées par l’IGN dans la BD PARCELLAIRE. Par exemple en Haute-Marne, tout le département est vectorisé !!!


Jean-Michel

le 5 June 2013

Bonjour,
Oui, j’avais relevé cela… Hélas, je ne donne pas cher de l’avenir des vectorisations effectuées à partir de la BD-Parcellaire-Image par l’IGN…
Ce serait un peu long à développer ici, mais en quelques mots :
– toutes les couches du PCI ne sont pas représentées dans la BD-Parcellaire,
– la mise à jour de la BD-Parcellaire (image ou vecteur) n’est pas régulière… puisque fondée sur le PCI, l’engagement de l’IGN étant d’assurer une mise à jour triennale,
– les spécifications techniques de la BD-Parcellaire, vectorisée par l’IGN ne sont pas les mêmes (précision, déformations etc…) que celles de la future RPCU, qui se substituera au PCI et à la BD-Parcellaire,
La vectorisation effectuée par l’IGN sera donc inexploitable par la DGFiP et l’IGN dans le cadre de la future RPCU , et sera jetée aux oubliettes…
Donc les quelques collectivités (départements) qui ont misé (150 000 € par exemple) sur une vectorisation de la BD-Parcellaire ne sont pas assurés de retrouver leur investissement sous peu, même s’il est aujourd’hui gratuit via le RGE.
C’est le cas de l’Aube ou de la Haute-Marne voire des quelques départements limitrophes, qui restent dans le rouge sur la carte, pour cause d’un mauvais choix passé…
Enfin, c’est mon avis…
Mais la question pourra être posée lors des prochaines Rencontres SIG La Lettre où une conférence aura lieu sur le futur “nouveau plan cadastral
Qu’on se le dise !


- Faire un don - Contact - Mentions légales -