Mardi, 19 septembre 2017

Tables Parcelles

Organisation des tables parcelles

Les tables parcelles sont contenues dans le fichier “non bâti” ou FNB et se décomposent en 4 articles :

10 : parcelles
21 : suf, soit les subdivisions fiscales
36 : taxation des suf
30 : exonération des suf

 

La clé parcellaire

Elle s’obtient par concaténation du code département, du code direction (0 généralement), du code commune (ou arrondissement pour Paris et Marseille), des deux lettres désignant la section cadastrale et enfin du “dnupla”, c’est à dire le numéro de parcelle en 4 chiffres. Voir l’article sur parcell’air : http://georezo.net/blog/parcellair/2011/03/14/crige-paca-journee-technique-cadastre-suite/

 

La notion de parcelle de référence

Dans le cas d’une copropriété (notamment), qui rassemble donc plusieurs parcelles, les données cadastrales ne sont rattachées qu’à une seule parcelle dite “parcelle de référence” : ce n’est pas obligatoirement une parcelle bâtie, c’est généralement la parcelle la plus petite de l’ensemble.

  1. Pour avoir une bonne représentation spatiale il est conseillé de construire une nouvelle couche parcellaire qui rassemble les parcelles autour de leur parcelle de référence : plus d’explications dans les pages wiki du Georezo.
  2. Une autre méthode est utilisée également : celle des unités foncières qui consiste à agréger les parcelles d’un même propriétaire avant analyse.

Le choix de l’une ou l’autre méthode est à valider préalablement. Elle dépend de la structure du parcellaire d’origine, de type rural ou urbain notamment.

 


Laisser un commentaire

  •  


- Faire un don - Contact - Mentions légales -