Vendredi, 20 octobre 2017

Tous les articles

octobre 2017

mai 2017

mars 2017

octobre 2015

septembre 2015

juillet 2015

janvier 2015

octobre 2014

février 2014

septembre 2013

août 2013

juillet 2013

juin 2013

janvier 2013

décembre 2012

octobre 2012

juin 2012

mai 2012

janvier 2012

septembre 2011

juin 2011

avril 2011

mars 2011

février 2011

janvier 2011

octobre 2010

septembre 2010

juillet 2010

juin 2010

mai 2010

décembre 2009

septembre 2009

juin 2009

mai 2009

avril 2009

mars 2009


Laisser un commentaire

  •  


Commentaires RSS TrackBack 4 commentaires

Ferton

le 16 juillet 2012

Bonjour,
Actuellement en litige pour un bien immobilier,plusieurs questions au niveau cadastrale me pose problème,
et dans mon cas les plans napoléonien ne corresponde pas avec les plans de cadastre actuel et la est la source du conflit puisque nous nous sommes vus déposséder d’une grange qui faisait partie de notre maison,
Merçi d’avance.


Jean-Michel

le 18 juillet 2012

A la question de Ferton, je ne peux faire que la même réponse déjà apportée précédemment :
Ce blog n’a pas vocation à remplacer les conseils juridiques que peuvent vous délivrer un notaire ou un juriste.
Il se limite à expliquer certaines notions techniques, voire juridiques, liées au cadastre à des utilisateurs qui sont souvent dans leurs métiers ou activités, bien éloignés de ces préoccupations.
Je dirais simplement, que 150 ans environ peuvent séparer le plan napoléonien du plan cadastral actuel, et durant ce temps il a pû se passer beaucoup de choses… Demandez conseil à un notaire, ou renseignez-vous dans un premier temps au service du cadastre de lieu concerné.
Bon courage.
Cordialement


Madame jilo

le 28 juillet 2015

Bonjour,

Quelle est la validité d’une servitude prise en 84 non enregistrée au cadastre et aux hypothèques ? Est ce qu’une mairie eut faire valoir cette servitude aujourd’hui ?
Merci pour votre réponse


Jean-Michel

le 25 août 2015

Bonjour,
Ma réponse sera identique sur le fond aux précédentes : ce blog n’a pas vocation à apporter des conseils ou avis juridiques. Je ne peux donc que vous inciter à vous adresser à un notaire plus à même de vous conseiller.
Cordialement


- Faire un don - Contact - Mentions légales -