Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Tue 17 November 2020 11:00

ANDRIANARISOA Sitraka
Invité

[Stage]Agroforesterie et changement climatique - Hauts-de-France (59)

Proposition de Stage Ingénieur agri/agro ou Master 2 Science du vivant

Evaluation du potentiel d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques d’un système en agroforesterie intraparcellaire dans les Hauts-de-France

Mots-clés : agroforesterie – changement climatique – séquestration carbone – expérimentation - modélisation

Ce stage sera accueilli au sein de Junia ISA Lille. C’est une association loi 1901 qui a vu le jour à la suite de la fusion en 2012 de trois écoles d’ingénieur HEI, ISA et ISEN.

Contexte et objectifs :
L’agroforesterie intraparcellaire, qui consiste à des alignements de rangées d’arbres à l’intérieur des parcelles agricoles, est une des pratiques agroécologiques permettant d’allier à la fois performance économique et moindres impacts sur l’environnement. L’introduction des arbres dans les parcelles agricoles permet à celles-ci d’avoir un fort potentiel d'atténuation et d'adaptation au changement climatique (Schoeneberger et al., 2012 ; Wolz et al., 2017). La capacité d’atténuation réside principalement dans le stockage de carbone dans le sol et la biomasse aérienne et racinaire des arbres (Cardinael et al., 2017). L’adaptation est permise par une meilleure résilience des systèmes agroforestiers aux aléas climatiques (Verchot et al., 2007) par la modification du microclimat sous la canopée, notamment pendant les périodes de sècheresse estivales annoncées par les prévisions du GIEC.
L’objectif de ce stage est d’évaluer l’effet bénéfique de l’agroforesterie face aux changements climatiques, notamment via la protection des cultures contre les événements climatiques et la séquestration du carbone. Il s’agit de : (i) d’estimer par simulation la séquestration du carbone dans les parties aériennes et souterraines des arbres de hautes tiges (modèle Hi-sAFe ; Dupraz et al., 2019) ; (ii) de mesurer la modification du microclimat sous la canopée via des capteurs de température et d’hygrométrie ; et (iii) d’évaluer la résilience du système par simulation via l’étude de différents scénarios climatiques.

Méthodologie
En Novembre 2018, un site expérimental de recherche et de démonstration sur l’agroforesterie a été installé, sur une des parcelles de la SCEA Dequidt d’une superficie de 18 ha https://www.agroforesterie-hautsdefrance.org/. Les modalités comparées sont : trois types d’associations agroforestières (AF), un témoin forestier et un témoin agricole. Les modalités AF sont différentes entre elles selon les essences d’arbres. Une culture de blé tendre a été semé en octobre 2020, juste après la récolte de l’endive. En même temps, en Avril 2019, des tilleuls de 25 ans d’âges ont été plantées sur la parcelle (3 x 3).
L’étudiant suivra la croissance et le développement de la culture de blé sous ces grands arbres, mesurera le microclimat sous la canopée après ajustement du degré d’ombrage et estimera par modélisation le bilan carbone de quelques modalités agroforestières par comparaison avec une monoculture de blé et une monoculture d’arbre.


Missions du stagiaire :
-    Ajuster et suivre le degré d’ombrage et du microclimat sous les grands arbres avec des capteurs de mesure de température, hygrométrie et de rayonnement global.
-    Suivre la croissance et le développement de la culture de blé au soleil et à l’ombre pendant le cycle cultural
-    Mesurer quelques paramètres phénologiques de quelques espèces d’arbres et quelques paramètres sols, nécessaire au fonctionnement des modèles numériques de simulation
-    Paramétrer et lancer des simulations sur le modèle Hi-sAFe (Dupraz et al., 2019) pour la parcelle expérimentale de Ramecourt pour évaluer la performance des systèmes agroforestiers (rendements, séquestration de Carbone…)
-    Test de différents scénarios de changements climatiques

Profil recherché :
-    Etudiant ingénieur en agri/agronomie ou master 2 en science du vivant
-    Bonne qualité relationnelle, curiosité, rigueur scientifique, esprit de synthèse
-    Expérience en modélisation numérique appréciée
-    Intérêt pour le travail terrain ainsi que la modélisation

Conditions du stage :
Durée et lieu : 6 mois à partir de Mars 2021 à Junia ISA Lille. La convention de stage sera rompue en Aout 2021 par cause de fermeture de l’école et reprendra en septembre 2021.

Gratification : Selon les modalités légales (3,90€/heure à 35h/semaine).

Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation à Hélène Desmyttère helene.desmyttere@texte-a-enlever.junia.com

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |