Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Mon 22 February 2021 15:27

Giovanni Fusco
Invité

[STAGE] Analyse spatiale des cadastres anciens - Nice (06)

Analyse spatiale des cadastres anciens vectorisés

Offre de stage de 4 mois au laboratoire ESPACE / MSHS Sud-Est.
Lieu du stage : UMR 7300 ESPACE, 98 Bd Herriot, 06200 Nice et, partiellement, en télétravail dans le cadre des contraintes sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.
Rémunération : 550 Euros / mois

Contexte du stage : Les laboratoires ESPACE (géographie), CEPAM (archéologie) et LISA (SHS) collaborent au sein de l’Axe 4 de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est « Territoires : construction, usages, pouvoirs » et du projet « VECCAR – Vectorisation des Cartes Anciennes », porté par la MSH Val de Loire (Tours). Un petit consortium de chercheurs des trois laboratoires conduit actuellement des recherches sur les transformations de l’organisation spatiale, sur un temps long, des territoires méditerranéens, et notamment de l’espace azuréen (Vallée de l’Argens – Fréjus, Vallée du Paillon – Nice) et de la Balagne en Corse. L’attention des chercheurs porte à la fois sur l’organisation des espaces agricoles (parcellaire, cultures), celle des structures villageoises et urbaines (parcellaire, bâti) ainsi que celle des réseaux routiers et hydrographiques. Les cadastres anciens constituent un corpus essentiel pour l’étude de ces phénomènes au cours du temps. Les méthodes de l’analyse spatiale peuvent ensuite être appliquées à ce corpus pour aider les chercheurs à identifier les principes d’organisation de l’espace de ces territoires périurbains méditerranéens. En même temps, dans le cadre du projet VECCAR, les chercheurs du consortium souhaitent produire un corpus de planches cadastrales vectorisées servant de base d’apprentissage pour des algorithmes d’intelligence artificielle qui sont actuellement développés à la MSH Val de Loire et visant à automatiser, dans un futur proche, la vectorisation des cartes anciennes.

Mission du stage : L’objectif du stage est de préparer un corpus de cartes cadastrales vectorisées et une première série d’analyses spatiales sur ce corpus. Le stage s’articule ainsi en deux phases :
La première phase est celle de la constitution du corpus. Les feuilles cadastrales d’un fragment de la plaine du Paillon (Nice), disponibles en format raster pour les années 1871 (cadastre dit napoléonien) et 1975, seront ainsi mosaïquées, géoréférencées et vectorisées sur une plateforme SIG (QGIS ou ArcGIS). Un fragment semblable du cadastre napoléonien dans la base vallée de l’Argens (Fréjus) est déjà disponible en format vectoriel au laboratoire CEPAM, mais devra être vérifié et éventuellement amélioré pour éliminer les éventuelles erreurs de vectorisation. Une grande attention devra être portée à la qualité des couches vectorielles produites, en vue de leur utilisation ultérieure comme base de référence pour l’outil d’intelligence artificielle développé au sein du projet VECCAR.

La seconde phase est celle de l’analyse du corpus constitué. Des analyses morphologiques seront conduites sur les éléments constitutifs des espaces étudiés (les parcelles, le bâti, les réseaux routier et hydrographique). Les analyses morphologiques seront conduites à l’aide des outils d’analyse vectorielle des plateformes SIG (QGIS et ArcGIS). Elles porteront d’une part sur une comparaison synchronique des formes parcellaires dans les plaines du Paillon et de l’Argens au XIXème siècle, et d’une comparaison diachronique des cadastres niçois pour identifier les modifications survenues au cours d’un siècle (1871-1975).

Encadrement : Le stage sera co-encadré par Giovanni Fusco et Clément Prouin, géographes du laboratoire ESPACE, en interaction avec Frédérique Bertoncello, archéologue du laboratoire CEPAM.

Compétences requises : maitrise des plateformes SIG (QGIS, ArcGIS), rigueur dans l’organisation et la réalisation du travail, capacité de travail d’équipe, ouverture à l’interdisciplinarité.

Début du stage : mars 2021 (date à définir avec le stagiaire)

Durée du stage : 4 mois

Procédure de sélection : envoyer un CV et une lettre de motivation avant le 5 mars 2021 à Giovanni Fusco (giovanni.fusco@texte-a-enlever.univ-cotedazur.fr), Clément Prouin (clement.prouin@texte-a-enlever.gmail.com) et Frédérique Bertoncello (frederique.bertoncello@texte-a-enlever.cepam.cnrs.fr)

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |