Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 sam. 08 décembre 2018 08:01

Herve.Nicolas
Membre
Date d'inscription: 30 août 2017
Messages: 1

[STAGE] Télédétection Master2 - Rennes (35)

Adresse de l'expéditeur : herve.nicolas@texte-a-enlever.agrocampus-ouest.fr

Stage de Master 2

Apport de la télédétection satellitaire et par drone pour la cartographie et la caractérisation d’espèces végétales invasives : cas de la jussie terrestre dans le bassin versant de la Loire.

Proposé par AGROCAMPUS OUEST

Co-encadrants : Hervé NICOLAS, Jacques HAURY, Pascal PICHELIN

Le contexte :
Les espèces exotiques envahissantes (EEE) ou invasives posent de plus en plus de problèmes et sont difficiles à gérer, surtout lorsqu’il s’agit d’organismes aquatiques ou amphibies qui profitent des connexions hydrauliques pour se répandre. Considérées comme une cause majeure de réduction de la biodiversité, elles font l’objet d’un Règlement européen relatif à la prévention et à la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes. Une liste de 37 espèces préoccupantes pour l’Union Européenne a été publiée en juillet 2016, incluant les deux espèces de Jussie. Par ailleurs la France a récemment élaboré sa stratégie nationale de contrôle de ces EEE. Des échelons régionaux (Matrat et al., 2012) ou le bassin de la Loire (Hudin et al., 2014) ont antérieurement publié leur stratégie de gestion, qui s’avère en accord avec la Stratégie européenne (Genovesi et Shine, 2003).
L’apparition de formes terrestres de Jussie dans les prairies inondables date d’une quinzaine d’années et le monde agricole ne s’en est inquiété que ces dernières années. Or les primes des Mesures Agro-Environnementales et Climatiques liées à la Politique Agricole Commune ne peuvent être perçues que pour les surfaces fourragères utilisées de façon extensive.
Un diagnostic de la présence des deux jussies, L. peploides et L. grandiflora, sur des sites du corridor fluvial de la Loire est en cours de réalisation.

L’objectif du stage est d’analyser l’apport de la télédétection pour cartographier et la caractériser la jussie terrestre sur l’ensemble des grandes zones du corridor fluvial de la Loire. Des études préalables ont montré l’intérêt de la télédétection pour l’analyse de la jussie, avec la conduite d’observations et de mesures radiométriques au sol, l’utilisation de drone et d’images satellitaires.

Les problématiques :

-    Quels est le potentiel de l’information radiométrique hyperspectrale au sol pour différencier les espèces végétales et pour calibrer les données de télédétection ?
-    Quelles est la complémentarité entre le drone et le satellite en relation avec la configuration du milieu, la répartition spatiale de la jussie et l’échelle d’étude ?
-    Quelles méthodes de traitement des données de télédétection sont les plus performantes pour la jussie terrestre ?

Le déroulement du stage :

Stage de 6 mois : début février à fin juillet 2019
Possibilité d’une soutenance anticipée fin juin pour une candidature aux thèses de doctorat,
Possibilité d’une prolongation en CDD de 2 mois
Lieu du stage : Agrocampus Ouest - Rennes

1-    Etudes bibliographiques : Ecologie et télédétection
2-    Observations de terrain : elles seront conduites sur des sites dans les régions de Nantes, d’Angers et de Tours. Ces observations consisteront en des mesures localisées de spectres de réflectance et de vols de drone multispectral.
3-    Traitement d’images : les images satellites (Sentinel 2, éventuellement Spot 6/7) seront téléchargées et traitées en utilisant des méthodes pixel, orientées objet et d’apprentissage automatique.
Plusieurs méthodes de traitement des images de drones seront également analysées.
La complémentarité drone – satellite sera analysée à l’aide de méthodes de démélangeage spectral.
4-    Rédaction du rapport

En fonction des résultats obtenus, les méthodes de traitement des images pourront être étendues à de larges secteurs du corridor fluvial de la Loire

Compétences attendues :

Etudiant.e Master 2 Télédétection, géomatique
Connaissance du traitement des images (pixel, objet, apprentissage automatique serait un plus)
QGIS, R, Python
Goût pour le terrain et les relations avec des acteurs institutionnels
Rigueur et autonomie, Capacité d’organisation et de planification de son travail
Capacité d’insertion dans une équipe

Rémunération :

Le stage sera rémunéré selon les modalités des organismes publics
Les frais de déplacement seront pris en charge
Participation aux frais de restauration à Agrocampus Ouest

Encadrement scientifique  et technique :
Pr Hervé NICOLAS, Agrocampus Ouest (Rennes), UMR SAS
Pr Jacques HAURY , Agrocampus Ouest (Rennes), UMR ESE
Pascal PICHELIN Agrocampus Ouest (Rennes), UMR SAS (drone, SIG)
Pascale BREGER,  Agrocampus Ouest (Rennes), UMR SAS (spectroscopie hyperspectrale)

Candidatures (CV et lettre de motivation) à envoyer à
herve.nicolas@texte-a-enlever.agrocampus-ouest.fr, Tel 02 23 48 55 52
jacques.haury@texte-a-enlever.agrocampus-ouest.fr, Tel 02 23 48 55 39

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |