Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Fri 20 November 2020 11:53

Dusseux Pauline
Invité

[STAGE] Cartographies et Enquetes - Pollution des eaux (07)

Diagnostic de l’occupation des sols et de l’utilisation des produits chimiques sur le bassin versant de la Claduègne (Ardèche) – utilisation combinée d’enquêtes et de données cartographiques pour identifier les sources de contaminants et leur localisation

Responsables : Nicolas Robinet (Assistant ingénieur cartographe – Cermosem/IUGA - Pacte) :
nicolas.robinet@texte-a-enlever.univ-grenoble-alpes.fr
et Pauline Dusseux (Maître de conférences, UGA - Pacte) :
pauline.dusseux@texte-a-enlever.univ-grenoble-alpes.fr

Partenaires du projet scientifique : INRAE (Lyon), Institut des géosciences de l’environnement (IGE - UGA), Pacte – Laboratoire de sciences sociales, Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine (IUGA), Université Grenoble Alpes (UGA).

Contexte
Le stage s’insère dans le cadre du projet « Identification et caractérisation des sources de contaminants dans des bassins versants d’usage mixte : approche intégrée » (IDESOC). Ce projet regroupe des chercheurs de différentes disciplines et équipes de recherche : INRAE, IGE, Pacte, Cermosem (antenne de l’Université Grenoble Alpes en Ardèche). Il s’inscrit plus largement  dans le programme ZABR (http://www.graie.org/zabr/index.htm) impliquant de nombreux partenaires dont l’Agence de l’eau.
Les sources de contaminants chimiques vers les cours d’eau sont nombreuses. Si les sources ponctuelles sont assez facilement identifiables, il semble plus difficile d’identifier l’ensemble des sources diffuses de contaminants dans des bassins versants de méso-échelle (~10-103 km²) à usage mixte. En complément des méthodologies appliquées par l’AERMC pour quantifier toutes ces sources de contaminants, ce projet propose de développer et de valider une approche simplifiée pour localiser, identifier et caractériser les sources de contamination (urbaine/agricole ; diffuse/ponctuelle ; apports des nappes/sols, …) qui contribuent majoritairement à la dégradation de l’état des eaux.
Une meilleure connaissance de la nature des principaux contaminants chimiques rencontrés dans les bassins versants ainsi que de leurs sources et du rôle de ces différents facteurs dans leur devenir permettra de mieux comprendre leur dissémination à grande échelle et, à terme, de contribuer à limiter l’émission de ces contaminants vers les milieux naturels et/ou de proposer des stratégies de mitigation adaptées.
Les recherches seront menées sur deux bassins versants, un dans le département du Rhône (l’Yzeron), qui fait l’objet d’un second stage, et l’autre, qui concerne le présent stage, sur le bassin versant de la Claduègne (sous bassin de l’Auzon) situé dans le Bas-Vivarais en Ardèche qui présente une spécificité régionale forte avec la mixité de zones agricoles (prairies, élevages et vignes) et également de zones de sols dégradés sur marnes (apports sédimentaires importants). Cette spécificité entraine de potentielles contaminations chimiques, du fait de la présence de zones de pâturage, de zones potentielles d’épandage de boues d’épuration ou encore de stations d’épuration, de zones d’habitation ou touristiques et d’un hôpital, tous connus pour être des sources potentielles de contaminants chimiques.
Ce bassin versant est par ailleurs instrumenté pour un suivi à haute fréquence spatiale et temporelle des précipitations et des flux hydro sédimentaires depuis 2010 dans un contexte de cours d’eau intermittents soumis à des évènements hydrologiques intenses et très variables spatialement (site pilote OHMCV, membre du SOERE Réseau des Bassins Versants). Il a également fait l’objet d’une précédente étude sur le même thème (projet PHARMA-BV : Origine et devenir des contaminants PHARMAceutiques d’origine diffuse dans les Bassins Versants agricoles.). Le présent stage viendra compléter les données collectées à l’époque (2017).
Le Cermosem vient en appui afin de mieux connaître les usages et pratiques culturales et sociaux-économiques sur le bassin versant de la Claduègne. Il pourra pour ça s’appuyer sur 25 ans de travaux en milieu rural dans les champs des dynamiques territoriales, du tourisme, des pratiques récréatives, de l'environnement et de la gestion du patrimoine, ainsi que sur sa connaissance du terrain favorisée par son implantation à proximité du terrain d’étude sur le domaine du Pradel à Mirabel.

Objectif du projet et du stage
Le projet vise à identifier les sources de contaminants lors d’évènements hydrologiques contrastés à l’exutoire de petits bassins versants d’usage mixte. Pour cela, une approche intégrée originale est développée à partir de données socio-économiques (enquêtes de terrain et cartographie d’usage des sols) couplées à des mesures chimiques et microbiologiques réalisées à l’échelle du bassin versant. Ce dernier présentant une diversité des types d’occupation et d’usage des sols.

Mission du stage
Le stage comportera les activités suivantes :
-    Inventaire de l’occupation et de l’usage du sol des terrains du bassin versant, basé sur les études précédentes réalisées sur le site, les données disponibles et complété par un travail en télédétection sur des images récentes et des observations de terrain, afin d’identifier les sources potentielles de pollution. Une attention particulière sera faite au niveau des exploitations agricoles, de l’activité touristique (sites d’hébergement collectif type campings) et des lieux de traitement des eaux ou déchets collectifs.
-    Synthèse d’enquêtes préalablement menées sur le bassin versant pour répondre au besoin du projet IDESOC. En cas de besoin, réalisation d’enquêtes complémentaires auprès des usagers du bassin (agriculteurs, vétérinaires, gestionnaires de réseaux d’assainissements collectifs ou privés…), afin de compléter et d’actualiser celles réalisées en 2017 dans le cadre du projet PHARMA-BV.
-    Cartographie précise de l’occupation des sols du bassin versant ; comparaison des différents produits d’occupation des sols disponibles et réalisation d’une carte d’occupation et d’usage des sols adaptée au besoin du projet IDESOC

Ce stage sera réalisé en parallèle avec un second stage au Cermosem, mais focalisé lui sur le bassin versant de l’Yzeron (Rhône). Ces travaux étant complémentaires, les stagiaires devront travailler en étroite collaboration.

Plusieurs déplacements sur le terrain seront à prévoir.

Niveau d’étude et compétences recherchées :
Master en géographie, sciences agronomiques, de l’environnement ou du territoire.
Intérêt pour les questions sociales et environnementales en lien avec le développement agricole et rural. Des connaissances en hydrologie seraient un plus.
Maitrise des techniques d’entretiens semi-directifs et d’enquêtes par questionnaires. Maitrise d’un logiciel de traitement d’enquêtes type SPHYNX.
Connaissance des techniques de cartographie à partir de données de télédétection et du traitement d’image.
Maitrise des outils SIG (QGis ou ArcGIS).
Travail en équipe.

Modalités pratiques :
Encadrement : Nicolas Robinet et Pauline Dusseux
Localisation du stage : dans les locaux du Cermosem à Mirabel en Ardèche (https://iuga.univ-grenoble-alpes.fr/ins … -cermosem/) + déplacements terrain sur l’Yzeron
Durée du stage de 6 mois
Rémunération forfaitaire selon la réglementation en vigueur
Prise en charge des frais de déplacement sur le terrain
Permis B et véhicule personnel indispensables
Logement possible sur le site en fonction des disponibilités

Candidature :

Envoyer un CV et une lettre de motivation par e-mail à Nicolas Robinet et Pauline Dusseux avant le 2 décembre 2020.

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |