Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.

Edi2Mif : convertir des fichiers Edigéo en fichier MIF/MID

  • Compilé pour la version:
  • Version et date de l'outil : 1.9 (07/02/2013)
  • Licence d'utilisation : CeCILL (licence française compatible GPL)
  • Auteur: Michel Wurtz
  • Traducteur:
  • Description courte: Convertisseur simple permettant la traduction des fichiers du cadastre numérique au format EDIGéO PCI vers le format d'échange généraliste SIG MIF/MID. Développé en perl, il fonctionne aussi bien sous Unix/Linux que sous Windows.
  • Description détaillée :

Edi2mif est Convertisseur simple EDIGEO PCI vers MIF/MID. Simple signifie qu'il y a peu de vérification sur l'échange EDIGéO et que l'on risque d'obtenir des résultats imprévisibles en cas de données non cohérentes en entrée… Cependant, il a été testé sur plusieurs centaines de communes et les erreurs les plus fréquentes des fichiers EDIGéO PCI sont repérées et corrigées si possible (certains polygones peuvent être incomplets ou éclatés si le message “ERREUR de chaînage pour [nom d'objet] (arc [n° d'arc]) impossible à corriger !!!” apparaît).

Simple signifie aussi qu'il n'y a qu'un seul format de sortie : MIF/MID, et optionnellement le format MapInfo natif TAB. A cet effet, le traducteur produit un fichier IMPORT.WOR qu'il suffit de lancer avec MapInfo pour créer les fichiers MapInfo TAB.

Simple est aussi la raison pour laquelle il a été écrit en perl (basique pour le rendre indépendant du système d'exploitation), langage très efficace pour faire du traitement de texte un peu sophistiqué, et qu'il n'y a pas d'interface graphique. Cela permet aussi de créer des scripts automatisant l'importation d'un ou plusieurs lots de données, ce qui permet de récupérer une nouvelle version avec une seule commande.

Une symbolisation par défaut est associée aux objets créés. Elle peut être modifiée (table au début du code source), de même que le nom des fichiers résultant de la traduction.

Le programme bien que peu optimisé, est néanmoins assez rapide, au dire des utilisateurs ayant traduit des départements entiers, la partie la plus longue est la conversion des MIF/MID en fichiers TAB.

NB: C'est du logiciel “libre” (Cf ci-dessus), et donc si vous voulez mieux, à vous de vous retrousser les manches…

Notes de version

edi2mif v1.9 (7/02/2013) :

  • La détection/suppression de doublon est abandonnée après un examen attentif des situations possibles : le nommage des objets peut en effet être le même dans un échange, à condition que les objets soient dans des fichiers VEC différents.
  • De même, la concaténation des différents textes d'un toponyme est abandonnées… ces derniers n'étant pas toujours dans l'ordre de lecture !
  • Par contre, le programme détecte et traite à présent les erreurs de symbolisation (ceci est surtout utile pour ne pas avoir d'erreur si on traite un ancien échange avec des cimetières “ponctuels”, alors qu'ils sont actuellement censés être des polygones) et les objets pour lesquels la géométrie est absente.
  • Cette version peut être considérée comme définitive et stable (après tests exhaustifs sur une quarantaine d'échanges)

edi2mif v1.8 (25/09/2012) :

  • La détection/suppression des doublons introduite dans la v1.5 élimine à tort des objets dans certains cas (nommage identique dans plusieurs sections). Cette version corrige ce bug.

edi2mif v1.7 (3/10/2011) :

  • La v1.6 a introduit un bug dans la couche des écritures (fichiers CVS et MIF/MID). Celui-ci a été corrigé dans cette version.
  • Les extensions de la norme (demandés par Alsace+Moselle ?) créant des fichiers I_2_4_1 (boulons scellés) et I_2_4_2 sont pris en compte. Plus généralement, toute nouvelle couche devrait désormais produire des fichiers MIF/MID lisibles (mais sans symbolisation : les valeurs par défaut seront ensuite utilisées par MapInfo)

edi2mif v1.6 (27/9/2011) :

  • Correction d'un bug sur les objets surfaciques ayant plusieurs contours (premier contour doublonné)
  • Détection des objets présents plusieurs fois (dans plusieurs échanges concernant une même commune): les doublons sont automatiquement supprimés.
  • Correction d'un bug dans les projections pour les Antilles et la Guyane (erreur de signe dans un paramètre)
  • Modification du code pour qu'il puisse fonctionner avec certaines versions récentes de perl (usage explicite des variables implicites $_ et @_)
  • Impression du numéro de version du programme à son lancement
  • Lors de la création des écriture, un fichier texte “CSV” est également généré, avec le même nom et les mêmes données (position en X et en Y, police, taille, orientation et texte des écritures) que le fichier MIF. Ceci permet le traitement des écritures par d'autres logiciels SIG que MapInfo. Le fichier CSV est aussi directement lisible avec un tableur (Excel, etc.). Attention, certains logiciels (dont le tableur d'OpenOffice en version française) ne transforment pas le point décimal des nombres en virgule automatiquement à l'importation. La solution de contournement consiste dans ce cas à remplacer dans le fichier CSV les virgules par des tabulations, puis les points par des virgules, avant importation.

edi2mif v1.4.0 :

  • Amélioration de la prise en charge des projection, notamment lambert 93, Lambert 93 CC (42 à 50) et celles des DOM. Mise en place d'une projection par défaut pour permettre l'importation en cas de code projection non reconnu.
 
main/logiciels/mapinfo/outils/edi2mif.txt · Dernière modification: 2013/02/11 18:39 par michel wurtz
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Partagez  |