Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

GeoRezo est partenaire média de la Conférence Francophone SIG 2017 organisée par ESRI.

Les bénévoles de l'association seront présents les 11 et 12 Octobre aux Docks de Paris.

Le programme est riche, mais vous trouverez bien un  moment pour venir faire une pause au stand GeoRezo, et rencontrer les animateurs du portail francophone de la géomatique.

Nous serons à votre écoute pour partager avec vous notre passion pour l’animation du portail GeoRezo.

L'équipe GeoRezo

#1 ven. 23 décembre 2016 11:05

DécryptaGéo
Membre
Date d'inscription: 4 oct. 2008
Messages: 1914

Bon voyage, MetOp-C!

Bon voyage, MetOp-C!


Premier voyage pour le module de charge utile du prochain satellite météorologique européen construit par Airbus Defence and Space
Une vaste campagne de tests débutera en janvier au centre ESTEC de l’ESA
Lancement prévu en octobre 2018

http://decryptageo.fr/bon-voyage-metop-c/met-op-2/Le module charge utile de MetOp-C en préparation pour le transport. © Airbus DS GmbH / A. Ruttloff
Airbus Defence and Space, le numéro deux mondial de l’industrie spatiale, prépare le premier voyage du module de charge utile de MetOp-C, le « cerveau » du prochain satellite météorologique européen en orbite polaire. Ce module de 2,1 tonnes embarque dix instruments métrologiques et leurs systèmes de contrôle chargés notamment de la gestion et de la surveillance des instruments, ainsi que du formatage, du chiffrage, de l’enregistrement et de la transmission des données vers le sol.
Au cours des six prochains mois, le module sera soumis à une série d’essais afin de démontrer son aptitude opérationnelle dans des conditions spatiales, au sein du Centre européen de technologie spatiale (ESTEC) de l’ESA à Noordwijk, aux Pays-Bas. Une trentaine d’employés du site Airbus Defence and Space de Friedrichshafen réaliseront sur place une batterie complète de tests fonctionnels sur le module de charge utile du troisième et dernier satellite MetOp de première génération. Le module effectuera ensuite son deuxième voyage pour rejoindre le site d’Airbus Defence and Space à Toulouse où il sera intégré au module de service du satellite MetOp qui comprend l’ordinateur principal, l’alimentation électrique ainsi que les systèmes de contrôle de position, de régulation de la température et de gestion des communications avec la station sol. Le lancement de MetOp-C est prévu en octobre 2018.
MetOp est une famille de satellites météorologiques évoluant en orbite polaire à quelque 800 kilomètres d’altitude. Le premier satellite, MetOp-A, a été lancé le 19 octobre 2006, suivi par MetOp-B le 17 septembre 2012. Depuis, ces deux « messieurs météo » collaborent parfaitement depuis l’espace.
MetOp est véritablement polyvalent. Un scanner infrarouge fournit, par exemple, des données tridimensionnelles d’une précision inédite sur les températures et l’humidité de l’atmosphère terrestre. Ce qui permet notamment de détecter les tempêtes plusieurs heures avant leur apparition. Cet instrument est par ailleurs capable de mesurer les gaz à effet de serre, tels que le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone et le méthane, sur 8400 canaux spectraux. MetOp est également chargé de mesurer les vents à la surface des océans, d’observer la répartition des glaces de mer et de surveiller la couche d’ozone dans la stratosphère, ainsi que de retransmettre des données : le satellite reçoit les mesures recueillies par les bateaux, bouées et stations de recherche, ainsi que les signaux envoyés par des personnes en détresse.
MetOp fait partie du réseau mondial de satellites météorologiques du système polaire EUMETSAT (EPS), exploité en coopération avec l’Administration océanique et atmosphérique nationale des États-Unis (NOAA) qui fournit une partie des instruments. Les satellites MetOp ont été conjointement développés par EUMETSAT, l’Organisation européenne pour l’exploitation de satellites météorologiques, et l’ESA. EUMETSAT en assure l’exploitation. Les satellites sont construits sous la maîtrise d’œuvre industrielle d’Airbus Defence and Space.
Pour en savoir plus sur MetOp :   [www.space-airbusds.com]

A propos de Airbus Defence and Space
Airbus Defence and Space, une division du Groupe Airbus, est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de Défense, et le numéro deux mondial de l’industrie spatiale. Ses activités couvrent les systèmes et services relatifs à l’Espace et aux aéronefs militaires. Elle emploie plus de 38 000 personnes et a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards d’euros.
Contact:
Alain Dupiech + 33 7 86 29 54 71 alain.dupiech@texte-a-enlever.airbus.com
www.airbusdefenceandspace.
http://www.addtoany.com/add_to/facebook … t;Facebookhttp://www.addtoany.com/add_to/twitter? … ot;Twitterhttp://www.addtoany.com/add_to/google_p … ot;Google+http://www.addtoany.com/add_to/pinteres … ;Pinteresthttp://www.addtoany.com/add_to/linkedin … t;LinkedInhttp://www.addtoany.com/add_to/tumblr?l … uot;Tumblrhttp://www.addtoany.com/add_to/viadeo?l … uot;Viadeo


Lire le communiqué de presse sur DécryptaGéo

________________________________________________________________________________

Une collaboration DécryptaGéo / GeoRezo


http://georezo.net/img/logo/logo_decryptageo.png  http://georezo.net/img/logo/banniere_georezo.gif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |