Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 ven. 09 mars 2018 12:36

SIGMAG
Membre
Date d'inscription: 2 juin 2014
Messages: 22

SIGMAG n°16 évoque BIM et SIG pour les TP et les infrastructures 2.0

Adresse de l'expéditeur : xavier.fodor@texte-a-enlever.vpwpress.com

Bonjour,

j’ai le plaisir de vous informer de la parution de SIGMAG n°16, numéro de mars 2018. Ce numéro de 52 pages est accompagné d’un supplément maxi poster à déplier SIGMAG Junior.

Notre dossier de couverture est consacré aux acteurs des Travaux Publics. Notre rédaction s’est intéressée à leurs préoccupations actuelles portant d’un côté sur le recours au SIG, de l’autre au BIM. Forcément, les deux se recoupent et apportent une (r)évolution dans la manière de concevoir, de construire et de gérer des nouvelles infrastructures, plus interconnectées, plus intelligentes : des infrastructures 2.0. À travers de nombreux exemples, vous découvrirez que le potentiel du SIG est pour l’instant sous utilisé, cantonné à des simples utilisations pour communiquer autour d’un projet. Pourtant, il serait possible d’aller bien plus loin à l’instar de ce que font les acteurs comme Bouygues ou Egis à Marseille, Istanbul, Nice ou Birmingham. Bouygues Énergies et Services liste ainsi 11 usages très concrets d’utilisation actuelle du SIG autour des chantiers TP.

Côté BIM, la dynamique semble plus importante. C’est véritablement le sujet majeur pour les acteurs des TP, portés par la dynamique actuelle dans le secteur du bâtiment. Cela dit, il faut moduler son enthousiasme. Plus particulièrement encore celui des maitres d’ouvrages, notamment des collectivités locales, qui poussent à la mise en place du BIM alors qu’il reste encore pas mal de questions initiales qui restent en suspens. Dans ce dossier, nous évoquerons ainsi plus la mise en marche d’une transition vers des nouvelles méthodes de travail et ces interrogations toujours actuelles autour des formats, de la formation et du rôle à jouer pour chaque acteur. L’envie reste malgré tout grande, et c’est le plus important !

L’enquête de ce numéro démarre en mars. Elle se poursuivra dans le numéro de SIGMAG de juin 2018. En effet, notre rédaction s’est interrogée sur le rôle que pourrait avoir le SIG sur les voitures autonomes. Leur arrivée est imminente, mais au final le sujet ne se limite pas au seul véhicule. Il faut donc dresser un portrait plus large, en regardant à la fois l’évolution des infrastructures qui accueilleront ces véhicules en même temps que d’autres véhicules non autonomes, des piétons et autres. Nous nous intéresserons aussi au véhicule en lui-même et à sa navigation. D’ailleurs, nous commençons par ce point pour cette première partie : la navigation au cœur de l’automobile et plus largement du véhicule car nous nous intéresserons aussi au scooter en libre service.

En rubrique pratique, nous vous proposons aussi un point sur le RGDP, le règlement général sur la protection des données, qui doit être mis en œuvre dans toutes les organisations publiques et privées d’ici le 25 mai. Notre article en rappelle les principaux enjeux et les différentes étapes pour se préparer au RGPD. Un article à mettre également au regard d’un commentaire de jurisprudence proposé par maitre Antoine Chéron sur la tentation de géolocalisation...

Notre Pas à pas, créé en exclusivité pour les lecteurs de SIGMAG par notre partenaire le blog arcOrama, vous permettra de doter votre SIG d’un super pouvoir : voir à travers les murs et les chaussées ! AuGeo, une application non officielle gratuite d’Esri Labs, permet en effet d’afficher sur un écran de Smartphone ou de tablette une couche de données spécifiquement constituée dans ArcGIS. De quoi faire vos premiers pas avec la réalité augmentée. Pour l’heure cette technologie est encore classée au rang de prototype comme la réalité virtuelle, mais ses usages devraient très vite se banaliser.

Toujours en rubrique Guide, vous découvrirez le portrait du “nouveau” groupe GEOFIT et la mise en œuvre avec Topomat du mode déconnecté sur le géoportail du Canton de Fribourg.

Notre dossier Découverte vous fait découvrir un campus inauguré il y a quelques mois sur une colline d’Aix-en-Provence. Thecamp se définit comme une base d’explorateurs d’un nouveau genre. Son architecture et son fonctionnement sont très innovants et particuliers. Là se mêlent chercheurs, entrepreneurs, scolaires et personnes du monde associatif. Tous réfléchissent, conçoivent et testent des dispositifs inédits à mettre en place demain, par exemple dans les territoires intelligents, avec aussi une forte préoccupation environnementale.

Notre portrait est consacré à Marie Gély qui a aujourd’hui la chance de travailler à Nouméa au GIE SERAIL. En rubrique formation, vous découvrirez aussi cette nouvelle possibilité offerte par Esri France de financer parfois à 100% vos formations, d’ailleurs éventuellement dans leur nouveau centre d’Issy-les-Moulineaux.

SIGMAG vous propose bien d’autres articles : carte blanche de Lydie Baherre (Communauté de communes Erdre et Gesvres) sur leur SIG participatif, la sélection des matériels à côtés, l’agenda et les pages Essentiel. J’attire notamment votre attention sur cette actualité autour de l’offre lancée par Esri pour équiper gratuitement les écoles, collèges et lycées en licences ArcGIS. Les potentiels pédagogiques sont très importants, notamment pour les Conseils Départementaux qui peuvent ainsi valoriser leurs données SIG.

Enfin, dans SIGMAG Junior, les SIGGIES expliquent à nos plus jeunes lecteurs l’histoire et le rôle des satellites et tout particulièrement le fonctionnement des satellites de localisation GPS. Ils racontent aussi l’histoire d’Arianespace qui a accroché des étoiles européennes dans l’Espace !

SIGMAG n°16 est disponible pour les abonnés en version numérique dès ce vendredi 8 mars 2018. Les 3.500 abonnés “papier” recevront en plus leur exemplaire par voie postale à partir du jeudi 15 mars 2018.

Si vous n’êtes pas abonnés, vous pouvez consultez quelques pages de la version numérique et, séduits, vous pourrez acheter ce numéro (30 €) ou vous abonner (numérique 100€ / papier+numérique : France métropolitaine 120 €, DOM-TOM et étranger 140€, étudiants 60€). Rendez-vous sur : www.sigtv.fr/boutique

Cordialement,

Xavier Fodor
Rédacteur en chef de SIGMAG et SIGTV.FR

SIGMAG et SIGTV.FR sont édités par la société de presse VPW - 28 A Avenue de Restinclières - 34160 BEAULIEU

[img]https://www.sigtv.fr/photo/mod-10988813.png?nocache=1512373516[/img]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |