Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 ven. 12 octobre 2018 12:05

Léo B.
Membre
Lieu: Europe
Date d'inscription: 22 sept. 2013
Messages: 4

Quelle alternative au Shape ??

Bonjour

Je me permet de poster un lien vers cet "article", histoire de lancer des réflexions et/ou un débat ou tout simplement poser vos réactions:

Shapefile doit mourir !
http://switchfromshapefile.org


Voici ma première réaction:
Mais par quoi le remplacer?
En informatique lorsqu'un format est supprimé c'est qu'il est progressivement remplacé par un autre format plus avantageux (plus rapide, moins coûteux en mémoire, plus sure contre les actes malveillants ...), la fin du format Flash d'Adobe (et son remplacement par du HTML5) en est une bonne illustration.
Les alternative potentielles actuelles au Shape (kml, csv, SpatiaLite, GeoJSON, geodatabase, gtx, tab ...) présentent elle réellement des caractéristiques plus avantageuses ?
Après si les SIG veulent pouvoir évoluer on peut aussi de poser la question pour éviter de s'enfermer dans une technologie de format, notamment pour la 3D, le besoin de mélange polygone, ligne, points, et un lien plus fort avec le domaine de la DAO (dxf, dwg ...).


Cordialement

Leo B

Hors ligne

 

#2 ven. 12 octobre 2018 12:39

grunt
Membre
Date d'inscription: 9 nov. 2010
Messages: 41

Re: Quelle alternative au Shape ??

Aujourd'hui, le plus agréable pour stocker les données géographiques (mais pas pour les transporter, là, c'est autre chose), c'est à mes yeux la base PostGis.
Postgis est une base SQL Postgres, Opensource, étendue à la géographie par un module supplémentaire à y installer.
Le stockage de données géographiques y a de grands atouts car les requêtes SQL qu'on y fait peuvent être complétés d'opérateurs géographiques spéciaux pour faire à peu près tout ce que vous voulez d'examen ou de transformations de données (intersections, réunions, simplifications, recherche dans un périmètre, reprojections...) sans même avoir recours tout de suite à un QGIS ou un autre outil.

Après, en ce qui concerne l'affichage sur de cartes sur des pages web, je crois pouvoir dire qu'Openlayers domine et dominera encore un certain temps, même s'il n'est pas sans défaut.
Il est d'usage qu'on s'en serve en lui faisant afficher des couches géographiques qui concrètement ouvrent des liaisons au protocole WMS vers des serveurs web type Geoserver, qui sont dédiés au monde géographique, et qui rendent accessible à ce format de grandes variétés de sources de données.
En un mot, on met un Geoserver et on y déclare sa source Postgis, ou Shapefile, ou autre, et il "neutralise" tout cela pour que la partie web (openlayers donc) n'ait pas à se soucier du format d'origine des données qui lui sont transmises.

Dernière modification par grunt (ven. 12 octobre 2018 12:51)

Hors ligne

 

#3 ven. 12 octobre 2018 13:10

Jean-Yves G
Moderateur
Lieu: toulouse
Date d'inscription: 12 oct. 2005
Messages: 500

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bonjour,

en tant que format d'échange , SHP va progressivement disparaitre au profit de KML ou GeoJson , certains environnements n'offrent plus d'export SHP (tout en sachant le lire)
en tant que structure de stockage , SHP est évidemment limité (tout comme un autre format fichier) , PostGres/PostGIS apporte des capacités supplémentaires (dans la mesure ou le modèle ne se réduit pas à une simple armoire à couches ...)

JY

Hors ligne

 

#4 ven. 12 octobre 2018 13:44

Bruno
Membre du bureau
Lieu: Paris
Date d'inscription: 22 juin 2005
Messages: 9808
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bonjour,

Merci pour ces précisions essentielles Jean-Yves!
Il me semble qu'il existe au moins une démarche, moins orientée business open source, du coté de l'OGC:
http://www.geopackage.org

Bruno

Hors ligne

 

#5 ven. 12 octobre 2018 14:31

haubourg
Membre
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 7 sept. 2005
Messages: 200
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bruno a écrit:

Bonjour,

Merci pour ces précisions essentielles Jean-Yves!
Il me semble qu'il existe au moins une démarche, moins orientée business open source, du coté de l'OGC:
http://www.geopackage.org

Bruno


Bonjour,
oui le GPKG est bien le premier format de fichier standardisé d'échanges de données géospatiales, et d'ailleurs c'est le format par défaut de QGIS3 pour toutes les opérations maintenant, y compris dans les temporaires de géotraitements, ce qui évite la dégradation des noms de champs par tronquage à 10 caractères.

Il n'est pas orienté open Source, l'OGC compte parmi ses membre tous les grands éditeurs propriétaires. En revanche, il est possible que certains jouent le jeu d'un support partiel pour conserver leur stratégie de "vendor-lock-in". 

Jean-Yves G a écrit:

SHP va progressivement disparaitre au profit de KML ou GeoJson ,


Mmm, ça se discute, KML et GeoJson ont tous deux leurs limitations, ça dépendra des usages. La majorité des outils web convergent vers du GeoJSON oui, par cohérence avec les propocoles REST.

En revanche, sur le coté échange de données classiques fichier, le GPKG est vraiment un meilleur outil, avec le support des vecteurs, rasters, mbtiles, métadonnées, et reposant sur une implémentation de base de données relationnelle. Et comme c'est indexé, c'est utilisable directement et c'est très rapide !

Certains établissements l'imposent déjà dans leur cahiers des charges. J'ai également découvert récemment la possibilité de dumper une base de données relationnelle dans un gpkg en une fois avec GDAL. Les seules limitations que je trouvent ennuyantes sur le GPKG sont la limitation à 1 seul champ de géométrie par table, et les noms réservés sur quelques attributs qui vont complexifier les workflow d'import - export dans de rares cas.

A quand un format de livraison GPKG chez iGN ? ;-)
Régis

Hors ligne

 

#6 ven. 12 octobre 2018 15:19

grunt
Membre
Date d'inscription: 9 nov. 2010
Messages: 41

Re: Quelle alternative au Shape ??

GeoJSON a un problème... c'est que c'est du JSON.

Comme tout les formats "à la XML", il a le défaut de répéter pour chaque feature qu'il décrit tous les noms des attributs de cette feature.

On est face à des listes de

Code:

[{"champ1": 15, "champ2": "Bonjour"}, {"champ1" : 25, "champ2": "Au revoir !"}]

où finalement, la répétition de "champ1", "champ2" finit par prendre beaucoup de place.
Ici, il faut 80 caractères pour transmettre une information d'une longueur binaire totale, selon comment on la comptera, d'environ 18 à 24 octets. On perd trois quart d'espace par l'expression textuelle et la répétition des noms d'attributs.

Il ne se valide pas, ou mal.
Ne s'indexe pas, ou mal.

Je vais la faire acerbe, mais :
le JSON, c'est pour envoyer quelque-chose quelque-part, à condition de ne pas avoir envie de s'en servir ensuite.

Dernière modification par grunt (ven. 12 octobre 2018 15:23)

Hors ligne

 

#7 ven. 12 octobre 2018 16:00

Elise
Membre
Lieu: Argentat (19)
Date d'inscription: 16 oct. 2005
Messages: 145
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bonjour,

Attention, intervention de la candide du coin !

Pour les utilisateurs lambda de logiciels SIG, auriez-vous un lien (en français !) à indiquer qui permettrait de comprendre "un petit peu" les différences entre ces formats et les conséquences à moyen (court ?) terme pour ces utilisateurs lambda ? Le format va-t-il déterminer ensuite un choix de logiciel où n'est-ce "que de la tambouille informatique" qui peut passer quasi inaperçue pour l'utilisateur ?

Pour me faire bien comprendre j'utiliserais cette métaphore : le format jpg, png, gif... s'ouvre et se travaille quel que soit le logiciel de traitement d'image, le format odt, s'il peut s'ouvrir avec word est tout de même le format propre à LibreOffice. Du coup, le (les) futur(s) formats que vous évoquez (GPKG, kml, csv, SpatiaLite, GeoJSON, geodatabase, gtx, tab ...) nécessiteront un logiciel en soi où les logiciels SIG pourront (peuvent déjà ?) mouliner directement dans ces formats ?

Merci à vous.
Elise


Géoscope
  11 rue de l'Hospice - 19400 Argentat
  Tél. : 09 60 47 51 16

Hors ligne

 

#8 ven. 12 octobre 2018 16:06

PA
Membre du bureau
Lieu: Paris
Date d'inscription: 5 sept. 2005
Messages: 2592
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bonjour à tous,

Réponse partielle mais j'avais traduit de switchfromshapefile les principaux arguments contre ce format :

Le format Shapefile : pourquoi il faut l’abandonner ?

○ Format multi-fichiers (.shp, .dbf, .shx à minima) : problème d’échange fréquent
○ Noms des champs limités à 10 caractères (car basés sur la norme dBase IV - octobre 1988) : noms des champs très souvent tronqués
○ Limité à 255 attributs
○ Limitation dans les types de données (float, integer, date et text avec un maximum de 254 caractères)
○ Pas de possibilité de spécifier l’encodage des caractères
○ Limitation de la taille à 2Go par fichier (contourné parfois mais jamais au delà de 4Go)
○ Pas de topologie (aucune possibilité de fixer des relations topologiques)
○ Pas de possibilité de mixer les géométries (point, ligne ou polygone)
○ Structure des tables basiques (pas de hiérarchie, relations ou structure arbre)
○ Pas de stockage de données 3D avec textures
○ Incompatibilité des projections définies dans les .prj avec les définitions EPSG (noms et paramètres parfois différents voire manquants)

On entend encore beaucoup d’idolâtres de ce format. La nostalgie sûrement.


Pierre-André Le Ny
Président de l'association
Modérateur QGIS, Données, Coin de l'OpenSource

Hors ligne

 

#9 ven. 12 octobre 2018 17:33

tumasgiu
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 5 juil. 2010
Messages: 707

Re: Quelle alternative au Shape ??

grunt a écrit:

GeoJSON a un problème... c'est que c'est du JSON.

Comme tout les formats "à la XML", il a le défaut de répéter pour chaque feature qu'il décrit tous les noms des attributs de cette feature.

On est face à des listes de

Code:

[{"champ1": 15, "champ2": "Bonjour"}, {"champ1" : 25, "champ2": "Au revoir !"}]

où finalement, la répétition de "champ1", "champ2" finit par prendre beaucoup de place.
Ici, il faut 80 caractères pour transmettre une information d'une longueur binaire totale, selon comment on la comptera, d'environ 18 à 24 octets. On perd trois quart d'espace par l'expression textuelle et la répétition des noms d'attributs.


Très vrai, mais des motifs se répétant souvent, çà se compresse bien.
L'encodage textuel des coordonnées fait lui par contre plus de mal.

Comme c'est souligné dans le site,
je trouve que le principal désavantage de GeoJSON,
c'est que c'est prévu pour travailler uniquement avec du WGS84.

grunt a écrit:

Je vais la faire acerbe, mais :
le JSON, c'est pour envoyer quelque-chose quelque-part, à condition de ne pas avoir envie de s'en servir ensuite.


Je dirais que plutôt que c'est à condition de s'en servir tout de suite,
C'est un format de transmission/sérialisation, pas de stockage,
pour charger des données via une API REST, des trucs comme çà
(possiblité de charger un GeoJSON en streaming) ...

Dernière modification par tumasgiu (ven. 12 octobre 2018 17:36)

Hors ligne

 

#10 ven. 12 octobre 2018 17:45

dominique.lys
Membre
Date d'inscription: 5 oct. 2006
Messages: 343
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Un compte marrant à suivre : https://twitter.com/shapefiIe

Friends, once and for all: I think the field contents are where you should store information, not in the field names.


Je plussoie sur l'avènement du Geopackage, en revanche côté raster le geotiff me semble avoir encore de beaux jours devant lui, geopackage étant limité à des bandes de 8bits.

Pour les fonds RGB l'IGN s'est largement investi dans le jpeg2000 avec des taux de compression assez impressionnants, par contre le driver opensource est encore mou de chez mou, du coup chez moi ça repasse en compression jpeg dans un conteneur tiff ou gpkg.

Dernière modification par dominique.lys (ven. 12 octobre 2018 17:45)

Hors ligne

 

#11 sam. 13 octobre 2018 09:23

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 sept. 2005
Messages: 2744
Site web

Re: Quelle alternative au Shape ??

Bonjour,

oui le GPKG est bien le premier format de fichier standardisé d'échanges de données géospatiales


Non,avant lui il existait un truc très bien qui se nomme EDIGéO.

On entend encore beaucoup d’idolâtres de ce format. La nostalgie sûrement


Non, la puissance commerciale du propriétaire du format shp.

Comme le dit JY il faut garder à l'esprit le stockage et l'échange, qui sont deux choses fondamentalement différentes.

Après au delà du format s'il on discute de modèle de données y'a beaucoup moins de monde au balcon.
Et comment comprendre les différences entre un stockage de type shp ou une bd relationnelle, quand la notion de modèle est absente ?

Après la discussion dérive sur les rasters, rappelons que shp est un format pour le vecteur. (mono type d'ailleurs).


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#12 lun. 15 octobre 2018 11:30

jdesboeufs
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11 juin 2012
Messages: 33

Re: Quelle alternative au Shape ??

SHP a surtout la force de sa communauté, qui pour de bonnes ou mauvaises raisons l'utilise encore massivement.
Si bien que 7 mois après l'ouverture du plan cadastral nous avons cédé quant à l'ajout de ce format, en plus de GeoJSON (qui reste idéal pour le Web).

gpkg a quand même quelques défauts qui vont ralentir son adoption, et ne lui permettront pas d'être aussi universel qu'a pu l'être le SHP (pas compilé nativement avec GDAL/OGR à ce jour, pas streamable, support navigateur sous-optimal, écosystème expert).
Comme on dit, en informatique c'est souvent le plus con qui gagne wink

NB : GeoJSON, comme JSON et XML, est un format texte. Il se compresse donc très bien, et peut aussi être transféré en geobuf lorsque la chaîne est maîtrisée (entre une API et son application).
La répétition des noms de champs permet son "streaming", sans avoir à conserver un état complexe, et sans en-tête.


Jérôme Desboeufs
Mission Etalab - Direction Interministérielle du Numérique (DINSIC)
Coordinateur technique de la Base Adresse Nationale

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |