Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Printemps des cartes 2024

#1 Fri 15 September 2023 14:28

Tan85
Participant occasionnel
Date d'inscription: 20 Sep 2019
Messages: 23

Importer des données DV3F : INSERT ou UPDATE

Bonjour à toutes et tous,
j'ai obtenu la nouvelle version des données DV3F (2022).
J'ai fini l'import dans ma base de données locale (localhost), et je voudrais l'importer dans la base de données de la collectivité. Sauf que je ne sais pas si pour DV3F il faut faire un INSERT des données ou plutôt un UPDATE.

Merci d'avance

Hors ligne

 

#2 Sat 23 September 2023 23:36

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 3168
Site web

Re: Importer des données DV3F : INSERT ou UPDATE

Bonsoir,
La réponse devrait découler de ça :
https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/de … foncieres/

Comme pour la question sur les données MAJIC
https://georezo.net/forum/viewtopic.php?id=131659

Il s'agit là aussi d'un véritable problème de conception. Toujours la même histoire, nous utilisons des données dont nous ne sommes pas les producteurs !!!! Et là dans votre cas elle sont en plus retravaillées par un tiers.

Le document relatif aux métadonnées produit par le producteur est le document de référence qui permet une bonne modélisation d'un base de données, mais aussi ce que souvent nous oublions, la modélisation du flux entrant ( vu de notre côté, flux sortant pour le producteur), et permet de concevoir des intégrateurs de données, dont le code ne se résume pas à un simple script transformant un fichier texte en enregistrements de BDD.

Dans SGBDR il y a le mot relationnel, et cet aspect c'est pas dans le fichier texte que nous le trouvons, mais dans la documentation relative à la donnée. (exception faite du format EDIGéO, fichiers textes qui contiennent des relations).

J'ai conscience que la mode depuis une décennie est à appuyer sur des boutons pour avoir des résultats, sans comprendre ce qu'il y a derrière, et surtout à ne pas connaître la validité des résultats, l'important étant d'en avoir ... Intellectuellement j'arrive toujours pas à m'y faire.

Ceci écrit, d'ici quelques semaines je pourrais confronter ma vision et celle décrite ci-dessus, la bascule du service public à l'entreprise privée donnera son verdict économique. Observation étant ici faite que la concurrence libre et non faussée, dans ce domaine, est un concept, pas nécessairement un fait.

Je vous donne une idée de solution pour votre problème, comme vous n'avez pas la donnée DVF intégrale, l'unicité d'une mutation à titre onéreux ne peut être définie. En revanche l'unicité des biens immeubles concernés, et la date de la transaction permettent de définir des clefs uniques. (l'unicité d'une mutation se fait avec les références de publication, préfixées des références du SPF qui a enregistré l'acte, donnée absente du fichier DVF opendata).

Pour appliquer ma méthode, n'oubliez pas de reprendre la définition d'un bien immeuble dans une mutation à titre onéreux, il s'agit de la référence cadastrale éventuellement suivi du numéro de copro et de lot s'il s'agit d'un ien en copropriété, les nature de culture et les locaux vous n'en tenez pas compte, surtout pas !

La relation entre mutation à titre onéreux et bien immeuble est de type n-n. Seule la date de la transaction, dans les données DVF ouvertes, pourra vous permettre de singulariser chaque liaison.


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB