Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Mon 18 September 2023 08:28

DécryptaGéo
Membre
Date d'inscription: 4 Oct 2008
Messages: 2424

Les observatoires marégraphiques de Marseille et Brest labellisés

Les observatoires marégraphiques de Marseille et Brest labellisés par l’Organisation météorologique mondiale


Le 19e  Congrès de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) se tenait à Genève du 22 mai au 2 juin. Confirmant la reconnaissance de l’UNESCO, les marégraphes de Brest et de Marseille ont été labellisés par l’OMM comme stations d’observation marine centenaires et stations d’observation à long terme. Ces marégraphes jouent un rôle essentiel dans la compréhension du changement global car l’élévation du niveau de la mer est un indicateur fort du changement climatique.
Cette  reconnaissance  des  marégraphes  de  Brest  et  de  Marseille  par l’OMM confirme l’importance de ce patrimoine  marégraphique  et  de  sa  préservation.  Ces  observations  de  long  terme  sont  une  clé  de compréhension essentielle pour permettre aux générations actuelles et futures d’appréhender le changement climatique.
Plus de 300 ans de données marégraphiques sur l’évolution du niveau marin
Les premières mesures marégraphiques exploitables à Brest remontent à 1711. Pour Marseille, elles remontent à 1885. Elles figurent aujourd’hui parmi les plus anciennes du monde. Leur analyse permet de constater une élévation du niveau de la mer d’environ 35 centimètres à Brest depuis 1711 et d’environ 19 centimètres à Marseille  depuis  1885.  L’élévation  s’observe  principalement  depuis  le  XXe  siècle  avec  une  tendance  à l’accélération depuis les années 1980 en lien avec le changement climatique.
Les données de ces deux marégraphes sont collectées et diffusées sur data.shom.fr via Refmar (intégrant l’ensemble des réseaux de marégraphes français) afin de promouvoir leur utilisation par le plus grand nombre.
L’évolution du niveau de la mer, un indicateur du changement climatique à l’heure de l’anthropocène
« Avec cette reconnaissance par l’Organisation météorologique mondiale, le marégraphe de Marseille, dont les observations avaient servi en 1891 de fondement au choix de l’origine des altitudes de la France continentale, le fameux niveau 0, et le marégraphe de Brest, se voient reconnaître une place importante pour l’observation des hauteurs d’eau, » déclare Sébastien Soriano, directeur général de l’IGN. « Cela salue l’importance du travail d’observation et de documentation que réalisent les marégraphes et l’engagement actuel de l’IGN et de ses partenaires pour poursuivre ces observations et préserver ce patrimoine. »
« Cette labellisation confirme l’excellence de la France en matière de mesure marégraphique. En tant que référent national pour la mesure du niveau de la mer, le Shom se félicite de cette reconnaissance, » ajoute Laurent Kerléguer, directeur général du Shom. « Les mesures des observatoires marégraphiques, disponibles pour certains, sur près de 300 ans, ont une importance décisive pour comprendre la dynamique globale du changement climatique ».
 

Pourquoi observer le niveau de la mer aujourd’hui ?
La mesure des hauteurs d’eau couvre aujourd’hui encore de nombreux besoins opérationnels :
– sécurité de la navigation à l’entrée des ports, – élaboration des cartes marines,
– amélioration des prédictions de marée et des modèles hydrodynamiques,
– surveillance de la montée du niveau moyen de la mer en soutien au Plan national d’adaptation au changement climatique,
– étalonnage des satellites altimétriques,
– connaissance et gestion intégrée du littoral,
– études statistiques et historiques des niveaux extrêmes et surcotes, – prévision en océanographie côtière,
– soutien au centre national d’alerte aux tsunamis en Méditerranée et Atlantique nord-est, – soutien à la Vigilance vagues et submersions de Météo France.
 

 
Pour en savoir davantage sur le marégraphe de Brest : LIEN
 
À propos de l’IGN
L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) est un établissement public placé sous la tutelle des ministères chargés de l’écologie et de la forêt. Sa vocation est de produire et diffuser des données (open data) et des représentations (cartes en ligne et papier, géovisualisation) de référence relatives à la connaissance du territoire national et des forêts françaises ainsi que de leur évolution. A travers son école d’ingénieur, ENSG-Géomatique, et à ses équipes de recherche, l’institut cultive un potentiel  d’innovation  de  haut  niveau  dans  de  multiples domaines (géodésie, forêt, photogrammétrie, intelligence artificielle, analyse spatiale, visualisation 3D, etc.).
En savoir plus :  [https:]] 
 
À propos du Shom
Le  Shom  (anciennement  service  hydrographique  et  océanographique  de  la  marine)  est l’opérateur public de référence pour l’information géographique maritime et littorale. Il a pour mission de connaître et décrire l’environnement physique marin dans ses relations avec l’atmosphère, avec les fonds marins et les zones littorales, d’en prévoir l’évolution et d’assurer la diffusion des informations correspondantes. Par instruction du Premier Ministre, il est référent national pour l’observation du niveau de la mer in situ sur l’ensemble des zones sous juridiction française, coordinateur des réseaux marégraphiques français (REFMAR).
En savoir plus :[https:]  et  [https:]] 
 
Contacts Presse IGN : Julie Dardelet – Tél : 06 33 85 96 83 – presse@texte-a-enlever.ign.fr et julie@texte-a-enlever.commonagency.fr Contacts presse Shom : Claire Chaufaux – Tél : 06 34 21 31 13 – presse@texte-a-enlever.shom.fr
Nous suivre sur >> ign.fr – Instagram – Facebook IGNFrance – @IGNFrance – @IGNpresse 2/2
https://www.addtoany.com/add_to/twitter … ot;Twitterhttps://www.addtoany.com/add_to/linkedi … t;LinkedInhttps://www.addtoany.com/add_to/faceboo … t;Facebookhttps://www.addtoany.com/add_to/pintere … ;Pinteresthttps://www.addtoany.com/add_to/viadeo? … uot;Viadeohttps://www.addtoany.com/add_to/copy_li … ;Copy Linkhttps://www.addtoany.com/add_to/google_ …  BookmarksCet article Les observatoires marégraphiques de Marseille et Brest labellisés par l’Organisation météorologique mondiale est apparu en premier sur DécryptaGéo, l'information géographique.



Lire le communiqué de presse sur DécryptaGéo

________________________________________________________________________________

Une collaboration DécryptaGéo / GeoRezo


[img]http://georezo.net/img/logo/logo_decryptageo.png[/img]  [img]http://georezo.net/img/logo/banniere_georezo.gif[/img]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB