Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Wed 01 November 2023 11:55

benjaminsteiner
Membre
Date d'inscription: 1 Nov 2023
Messages: 1

Utiliser des coordonnees relatives dans un SIG

Bonjour tout le monde,

J'étudie l'archéologie et débute en SIG. Je souhaiterais effectuer un plan de site à partir de données relatives et ne sait pas comment m'y prendre. J'ai déjà fait plusieurs recherches sur internet et sur le forum mais n'ai pas trouvé de réponse à ce sujet. Les données à ma disposition sont :

1) un (éventuellement deux ou trois) points de référence du système cadastral, en coordonnées absolues
2) une multitude de points (coordonnées relatives) formant un carroyage, orienté à 45° par rapport au nord
3) environ 4000 points (représentant des vestiges archéologiques) en coordonnées relatives, par rapport au carroyage (ex: x=50 cm, y=35cm)

a) Comment dois-je procéder pour créer un plan du site dans QGIS ?
b) Conseillez-vous d'essayer de convertir toutes les coordonnées en coordonnées absolues avant de les entrer dans le logiciel (je ne sais pas si c'est possible) ? Si cette solution est possible, je la préférerais à la prochaine (c).
c) Ou dois-je plutôt trouver un moyen de travailler en coordonnées relatives dans QGIS et ensuite géoréférencer mon plan une fois qu'il est terminé à l'aide du peu de points absolus que je connais ?

Merci pour votre aide, Benjamin

Hors ligne

 

#2 Wed 01 November 2023 15:35

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 3153
Site web

Re: Utiliser des coordonnees relatives dans un SIG

Bonjour,

Travailler avec QGis n'impose pas de se situer dans un système de projection connu.
Dès l'instant où vous utilisez un repère orthonormé métrique il n'y a pas d'obstacles.

Passer d'un repère local, à un repère cartographique connu est possible via plusieurs méthodes, plus où moins précises.

La plus simple dans votre cas est une adaptation d'Helemert (homothétie, rotation, translation) dont les paramètres sont calculés de façon à ce que le carré de l'écart entre la valeur vrai (point repère destination) et la valeur de la transformée du point équivalent dans le repère de départ soit minimal.
A partir de 5 jeux de couples de points ça devient pas mal.

Une similitude 3D entre les deux repères, il faut pour cela disposer de couple de points dont le Z est d'une précision millimétrique pour avoir de l'intérêt.

Compte tenu de la surface de votre chantier (qq ha au max je suppose) travailler en coordonnées locales planes est la meilleur solution en terme de précision car à cette échelle la terre est plate wink
Replacer le chantier ds une carto générale ne nécessite pas une grande précision une adaptation d'helmert avec5 points c'est le grand luxe smile


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB