Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Soutenez le GeoRezo en faisant un don !

Merci à tous pour votre fidélité.

don

L'équipe GeoRezo

 

#31 Wed 28 October 2015 22:03

benulti
Membre
Lieu: là-bas
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 321

Re: Quel avenir pour MapInfo?

mbounouar a écrit:

Bonjour
Bien sûr on peut stopper les echanges. On sort pas du sujet. toute cette convesation est pourquoi le déclin (apperçu) de MI. Selon mon expérience est le passage de 2D (mapinfo) vers le 3D (vertical mapper), la communauté s'aligne vers le 3D.
Global mapper converge le developpment vers 3D et tous les outils d'aqquisition des données 3D.
MI est trtes fort dans la gestion géospaciale du 2D et les thématiques

Il souhaitable que le R&D de MI  s'oriente à ajouter à son ecxellent produit les utilitaires 3D , un peu mieux que vertcal mapper


Ok, j'avais pas compris que vous vouliez dire que c'est le manque de 3d qui expliquerait la situation.
Pour moi je pense aussi à un retard sur les aspects base de données intégrée et surtout sur l'absence d'outil orienté web.
Je crois que la démocratisation de la 3d avancée est quand même intervenue un peu après tout ça, d'autant plus si on parle lidar.

Pour l'interet de la 3d, je dois mal m'exprimer. Je ne remets pas en cause la 3d, je me pose la question de l'intérêt en terme de gain financier d'avoir une 3d en mode réalité. Je veux dire c'est joli d'avoir toute une ville en 3d, mais le coût que représente le travail pour obtenir ce résultat se justifie-t'il vraiment? Vous voyez ce que je veux dire?

Hors ligne

 

#32 Thu 29 October 2015 07:24

Arnaud Pitney
Membre
Date d'inscription: 28 Oct 2015
Messages: 11

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Pour information, Pitney Bowes Software, ne commerciale plus le module Vertical Mapper "Fonction de 2D".
Nous sommes sur la 3D depuis un moment.

La partie 2D est maintenant intégrée à MapInfo nouvelle version "MapInfo Raster version 1.0
La partie 3D, est incluse dans une toute nouvelle version "MapInfo Advanced" version 2.0

Hors ligne

 

#33 Thu 29 October 2015 08:26

Bruno
Membre du bureau
Lieu: Paris
Date d'inscription: 22 Jun 2005
Messages: 10066
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour Arnaud,

Nous apprécions vos interventions en tant que représentant de PB en France.
J'attire toutefois votre attention sur le fait que le forum [geomatique] n'est pas la ressource pour diffuser des informations commerciales. Il est recommandé d'utiliser:
- les géo-communiqués: http://georezo.net/forum/viewforum.php?id=14
- l'agenda: http://georezo.net/agenda.php
[edit: je viens de voir que vous avez proposé un événement, merci]

Pour revenir sur le sujet (l'avenir de MI en France), je me permets deux nouvelles questions:
- combien êtes-vous de salariés, à Levallois, dans l'activité "géo-décisionnel et SIG"?
- cette page est-elle à jour?
http://www.pitneybowes.fr/software/part … vars.shtml

Bonne journée,

Bruno

Dernière modification par Bruno (Thu 29 October 2015 08:49)

Hors ligne

 

#34 Thu 29 October 2015 08:53

Arnaud Pitney
Membre
Date d'inscription: 28 Oct 2015
Messages: 11

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour Bruno,

Merci pour ces précisions.

Le site communiqué ci-dessous n'est pas le bon.

Le groupe Pitney Bowes à changé son image visuelle en tout début d'année, le nouveau site internet est: www.pb.com

En ce qui concerne les effectifs de Pitney Bowes Software en France:
Pitney Bowes Software en France ou dans le reste du monde à plusieurs activités autre que la "Location Intelligence."
Nous travaillons en étroite collaboration avec nos collègues Anglais, Allemand ou Américain, sur des projets purement Français et/ou international.
Sachez que l'effectif de Pitney Bowes est stable et nous permet de réaliser l'ensemble de nos projets en France ou dans le reste du monde.

Je vous invite à visiter notre site web ou les sites spécialisés dans l'informatique, je pense que vous seriez grandement étonné des projets réalisé par PBS.

Je vous souhaite une agréable journée.

Arnaud

Dernière modification par Arnaud Pitney (Thu 29 October 2015 09:01)

Hors ligne

 

#35 Thu 29 October 2015 08:54

loloseven
Membre
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 5 Jan 2011
Messages: 166
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,
Pour ma part, j'ai eu droit à l'enseignement de MapInfo à l'université il y a 3/4 ans maintenant...
Déjà à l'époque je n'accrochais pas trop... un format de données différent... peu intuitif à mon goût et les cartes en sorties étaient franchement moyennes... Depuis il me semble que Qgis évolue incroyablement vite, a une grosse communauté derrière lui, est plus intuitif...

Je peux bien sûr me tromper mais de mon point de vue MapInfo est en chute libre son heure de gloire est bien passée... J'ai travaillé un an dans un Conseil Général il y a 3/4 ans.... j'étais vraiment étonné en arrivant... des dizaines et des dizaines de licence MapInfo étaient utilisés par des personnes qui ne faisaient pas du tout de SIG et qui utilisaient MapInfo en tant que Viewer... pour ouvrir une couche vecteur ou deux...

A l'époque Qgis un peu moins populaire qu'aujourd'hui mais me paraissait très largement suffisant pour faire de la visualisation... quand j'ai soulevé l'idée au sein du CG j'ai été plus ou moins accueilli avec un signe de croix... "A non hein ! le libre c'est le mal... ce n'est pas quelque chose de stable... il y a des problèmes de maintenance.... puis nous on est sur mapinfo depuis 189 ans et c'est bien comme ça on ne changera pas" ....

Pour moi cette anecdote montre que dans certains cas MapInfo était plus utilisé "par habitude" et que compte tenu du contexte budgétaire, de la vitesse d'évolution du libre... MapInfo risque de perdre un certain nombre de licence qui étaient utilisées pour des besoins "basiques" à court terme...

Dernière modification par loloseven (Thu 29 October 2015 08:55)

Hors ligne

 

#36 Thu 29 October 2015 09:55

Vector_17
Membre
Date d'inscription: 7 Nov 2013
Messages: 3

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Comme loloseven le dit l'utilisation des logiciels SIG est souvent, je trouve, une question d'habitude. Qui plus est, les entreprises ont souvent eu tendance à se doter au-delà de leurs besoins. Concernant mon expérience MI, effectivement c'est un outil puissant, mais je trouve son ergonomie perfectible. Et je dois bien l'avouer, face à d'autres solutions comme ArcMap ou Qgis, je n'ai pas fait l'effort de pousser plus avant son utilisation. Cependant je trouve agréable qu'Arnaud Pitney s'intéresse au sujet, ce qui montre que MI s'intéresse encore aux retours de la communauté.

Hors ligne

 

#37 Thu 29 October 2015 14:13

FranckG
Membre
Date d'inscription: 2 Apr 2010
Messages: 96

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Pour illustrer le recul de Mapinfo, on peut comparer l'évolution depuis 10 ans de la recherche des mots clé Mapinfo, Qgis et Arcgis dans un moteur de recherche, le résultat est sans appel...

[img]https://framapic.org/4aMDSFGirgzf/ASLkHAid[/img]

https://www.google.fr/trends/explore#q= … tc%2FGMT-1

Hors ligne

 

#38 Thu 29 October 2015 14:20

FranckG
Membre
Date d'inscription: 2 Apr 2010
Messages: 96

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Et si on fait la même comparaison pour la France...

[img]https://framapic.org/YkJL3kzTB2Pj/aCzJ7JKT[/img]

https://www.google.fr/trends/explore#cm … amp;geo=FR

Hors ligne

 

#39 Thu 29 October 2015 14:23

Loic_GR
Moderateur
Lieu: Besancon
Date d'inscription: 12 May 2011
Messages: 954
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

QGIS win ! On peut comparer cette tendance au nombre de sujets ouverts sur qgis versus mapinfo sur georezo. En tout cas pour la communauté francophone !


Freelance traitements ETL FME : www.sitdi-france.fr Twitter : @sitdifrance
Site perso ~ www.partir-en-vtt.com

Hors ligne

 

#40 Thu 29 October 2015 14:24

PatriceR
Membre
Date d'inscription: 28 Nov 2006
Messages: 33

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,

Comme MapInfo est directement mis en cause, il m'est impossible de ne pas réagir pour essayer de séparer la rumeur de la réalité.

Concernant sa place et QGIS, certainement que des utilisateurs passent sous QGIS, mais il me semble que le phénomène est un peu comme Word et Open Office, à un certain stade il a un équilibre qui se créé.

N'oublions pas que MapInfo est et reste un outil très robuste, stable, ouvert  et accessible. Il est nécessaire de bien regarder les dernières évolutions, qui ont compensé des faiblesses (post de ArnaudPitney), en particulier je pense à la mise en page.

Concernant sa commercialisation, Géo.RM que je représente est le pionnier MapInfo en France et nous avons développé (entre autre Laurent MAUMET) en 24 ans une réelle expertise sur ce logiciel que nous sommes heureux de faire partager. Nous sommes en mesure d'apporter des services sur mesure de haute qualité, entre autre pour l'assistance au quotidien, le développement de fonctionnalités complémentaires et d'outils spécifiques, l'intégration dans le système d'information global, sans oublier les formations ou notre approche pragmatique est appréciée.

Petit point concernant la 3D, regardez du côté d'Engage 3D qui est un produit MapInfo.

Alors, n'enterrons pas trop vite MapInfo......

Hors ligne

 

#41 Thu 29 October 2015 16:38

PA
Membre du bureau
Lieu: Paris
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 2943
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

PatriceR a écrit:

N'oublions pas que MapInfo est et reste un outil très robuste, stable, ouvert  et accessible..


Ouvert ? C'est à dire ?


Pierre-André Le Ny - Président de l'association,
Modérateur QGIS, Données, Coin de l'OpenSource
Aidez l'association GeoRezo !

Hors ligne

 

#42 Thu 29 October 2015 17:27

Copernic
Membre
Date d'inscription: 25 Aug 2006
Messages: 60

Re: Quel avenir pour MapInfo?

C'est vrai que la plupart des annonces demandent maintenant la maitrise de Qgis, mais Esri doit souffrir également de ce logiciel libre. C'est bien dommage pour MapInfo , car j'ai travaillé pendant 5 ans avec ce logiciel, et 4 ans avec Esri, et pour moi il n'y a pas photo, Mapinfo est bien plus facile et agréable a utiliser.
Après c'est une question de goût.

Et pour la 3D Vertical Mapper sous MI est je trouve bien plus simple a utiliser que Spatial Analist ou 3DAnalist, qui font un peu usine à gaz. En plus on est jamais sur de pouvoir utiliser tel ou tel outil avec sa licence (qui peut être hors de prix), alors qu'avec MI on a tout une bonne fois pour toute.

Je travaille aussi avec Qgis très simple à utiliser pour tout ce qui est gestion de données, mais le soucis est le rendu (mise en page toujours pas à la hauteur). Du coup il est difficile aujourd'hui de n'utiliser que ce logiciel s'il doit y avoir production de cartes derrière.

Fabien

Hors ligne

 

#43 Thu 29 October 2015 18:35

Elise
Membre
Lieu: Argentat (19)
Date d'inscription: 16 Oct 2005
Messages: 180
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,

PatriceR a écrit:

Concernant sa place et QGIS, certainement que des utilisateurs passent sous QGIS, mais il me semble que le phénomène est un peu comme Word et Open Office, à un certain stade il a un équilibre qui se créé.


Très bonne comparaison je trouve. Maintenant qu'open office offre un outil efficace et compatible, je migre bien volontiers vers cet outil collaboratif. Pour moi, le pas pour migrer de Mapinfo vers QGis semble proche : l'aspect libre et collaboratif est une dimension éthique qui me plait, et les coûts d'achat et de mise à jour de Mapinfo (même avec des "promos exceptionnelles") sont des freins énormes.

PatriceR a écrit:

N'oublions pas que MapInfo est et reste un outil très robuste, stable, ouvert  et accessible.


Ce n'est pas mon avis (j'utilise la version 12) : il plante souvent ; je ne sais pas ce que vous entendez par ouvert ; et son prix n'est pas du tout accessible (par exemple, mon bureau d'études comprends 2 personnes, nous réalisons un chiffre d'affaire moyen de l'ordre de 100 000 euros par an - les bonnes années - et le SIG n'est qu'un des multiples outils que nous utilisons !).

PatriceR a écrit:

Il est nécessaire de bien regarder les dernières évolutions, qui ont compensé des faiblesses (post de ArnaudPitney), en particulier je pense à la mise en page.


Oui, bien sûr quand on a connu MIP 3, mais il faut quand même faire preuve de beaucoup d'imagination et de temps (tâtonner sur les trames, les couleurs, les degrés de transparence...) pour aboutir à un rendu efficace et esthétique. Et malgré les outils associés qui permettent de créer quelques styles de lignes ou de trames, on reste assez limité (je ne parle même pas du rendu des trames et transparences à export en pdf ou en image qui est très aléatoire !).
Pendant longtemps j'ai exporté les couches d'info de Mapinfo (très utiles en usage SIG) vers un logiciel de DAO pour avoir un rendu de qualité : pas s'emmerder avec les alignements / espacements relatifs / trames / lignes... (ça m'arrive encore parfois, et c'est une version qui date de plus de 10 ans que j'utilise, CorelDraw 12 pour les curieux !).

PatriceR a écrit:

Alors, n'enterrons pas trop vite MapInfo......


Ouaip, mais ça, c'est le boulot de PB de tenir compte de ce qui se dit en ce moment pour relever le défi !

Bien cordialement,


Géoscope
  11 rue de l'Hospice - 19400 Argentat
  Tél. : 09 60 47 51 16

Hors ligne

 

#44 Fri 30 October 2015 07:45

AkryliK
Membre
Lieu: Paris 17e
Date d'inscription: 13 Mar 2006
Messages: 24
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

PatriceR et Elise => regardez LibreOffice plutôt qu'OpenOffice wink


www.akrylik.com
Manger, Bouger, Dormir!

Hors ligne

 

#45 Fri 30 October 2015 08:55

diou
Membre
Date d'inscription: 27 Jan 2008
Messages: 171

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Merci à Arnaud de PB et à Patrice de geo.rm d'être intervenu! De mon côté je ne remets pas en question dans ce post la qualité de l'outils MI et les plug-in associés. Je suis plutôt ici pour les défendre! En effet, je suis un fervent utilisateur de MI et j'aimerai pouvoir le rester ! Mais voilà, si demain je me retrouve au chômage et ba c'est pas avec mes compétences sur MI que je vais pouvoir retrouver un travail. La majorité des annonces d'emploi en géomatique ne demande plus de savoir utiliser ce logiciel  (au profit d'Arcgis /Qgis) et c'est vraiment ça qui me pose problème ! Je pense qu'il y a un manque croissant de démarchage commercial de la part de PB. laissant le champs libre à la concurrence. Cependant je pense aller au "mapinfo tour" de fin novembre afin de voir un peu les nouveautés (notamment la nouvelle MAJ MapInfo v15).

Hors ligne

 

#46 Mon 02 November 2015 11:00

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour à tous
A mon sens , la question à soulever ici est : est-ce bon de se laisser enfermer dans la maitrise d'un seul outil ?
Effectivement une carrière basée sur la seule connaissance de Mapinfo est en péril , tout comme la pérennité d'une organisation , publique ou privée. 
Maitriser un outil c'est bien , mais pas suffisant pour postuler à une offre d'emploi.   En tant que techniciens ou ingénieurs il est de notre devoir de tout
faire pour signaler le risque de tout baser sur une seule technologie , un seul fournisseur. Remarquons , à ce titre que Mapinfo est tout sauf "ouvert" ,
mais bien "propriétaire" : ses formats et sont langage de programmation lui sont "propres" .  L'entreprise /organisation basant ses process sur
l'architecture exclusive d'un seul logiciel court un risque grave de dépendance et de perte potentielle de ses savoirs (le jour ou le fournisseur n'est plus en capacité de continuer une technologie).
Il faut savoir être pluriel, d'abord pour soi et aussi pour son entreprise.
C'est aussi dans ce cadre qu'il faut diversifier ses connaissances métier , tout comme des compétences annexes en  programmation , gestion et management de données.   
Tout connaitre sur un logiciel comme Mapinfo , est, je le reconnais , exaltant.
Se sentir "expert" est une réelle source de satisfaction . Mais dans la réalité du quotidien , les demandes utilisateurs-clients sont souvent triviales
Plus on est en mode "expert" et plus on se sent exaspéré par la supposée ignorance des utilisateurs-clients. Et ceux ci ressentent l'éloignement de l'expert face à leurs besoins.
L'utilisateur-client n'a que faire de votre supposée expertise (qu'effectivement il ne comprend pas)
Il veut juste voir ses zones de chalandises, en 6 dimensions avec les impots qu'il payera en 2050. et il ne comprends pas que cela vous paraisse si compliqué

Enfin , Il y a aussi un épanouissement professionnel dans la question "Notre outil est-il le plus adéquat à la solution envisagée"?
Plus on est Expert et moins on est enclin a choisir une voie différente. Le fait qu'un logiciel soit votre tasse de thé influence souvent trop les choix d'une équipe
Je sais que je vais rapidement arriver à résoudre une situation grace à ma connaissance de Arcgis. Mais est-ce vraiment le bon choix pour l'institution ?
Mapinfo est bon , voir très bon dans certaines situations (et même le meilleur parfois), mais pas toujours.
Et là , votre capacité à l'analyser fera pencher la balance en votre faveur lors d'une embauche , sur un CV, dans une réunion.

Nous ne devrions jamais opérer des jugements de valeurs sur ce qui reste un outil (ça me plait , ça ne me plait pas).
Nous ne sommes pas des critiques d'art, ce n'est pas l'élégance d'un soft , ou la couleurs des rendus qui doivent nous influencer
c'est avant tout la capacité d'un outil , comparé à d'autres à résoudre un problème. Nous ne devrions pas utiliser des phrases telles que "je trouve que.."
mais des phrases comme "Dans ces circonstances , untel sera plus productif que untel" et déroulons des arguments techniques...!
Pourquoi ? 
Parce que le plus souvent , sans toujours nous en rendre compte , nous reprenons les discours marketing de nos fournisseurs.
Trop souvent nous utilisons un outil car nous le connaissons bien (nous finissons , par l'aimer même !!!), ce qui nous embarque sur des choix caricaturaux .
Et lorsque le consultant arrive , il peut massacrer toute l'équipe à cause de cet aveuglement

J'ajouterai , pour enfoncer le clou, cette observation :
Chaque critique ou compliment sur un logiciel SIG , porte sur l'apparence des choses , j'allais dire la surface : la présentation , les trames , le rendu
au mieux on parlera d'ergonomie.. ou de robustesse . Vous avez vu comme on en parle comme d'une bagnole ??

Jamais nous n'abordons l'architecture logiciel. ce qui me choque le plus dans Mapinfo (et cela est valable pour les autres aussi) c'est l'absence d'évolution des formats de données
La seule interopérabilité : faire des liens avec des bases de données externes. cela existe depuis 25 ans et rien ou presque n'a changé
Pour en revenir à la bagnole , donc , on ergote sur le choix de la carrosserie et la couleur des siège . mais sous le capot c'est la même daube depuis trente ans
et là , personne ne dit rien.

Quid des données decisionelles ?  pourquoi aucun SIG du marché ne peut se connecter à un cube ?
Quand des annonces sur des connexions Hadoop ? rien
Le format MIF MID  , n 'évolue pas comme figé par un dogme . est ce normal ?
Dans ces circonstances comment se fait-il que le prix ne cesse d'augmenter?
Depuis la creation de solution MAPX pour internet , quelle sera la strategie de PB pour le web ?


Salut à tous , la tete dans le SIG ...

Hors ligne

 

#47 Mon 02 November 2015 11:52

benulti
Membre
Lieu: là-bas
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 321

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Toñito a écrit:

...ou la couleurs des rendus qui doivent nous influencer...


A l'exception près d'être certain que le logiciel évalué accepte l'utilisation des couleurs CMJN pour l'impression, je dis ça complètement au hasard wink

Toñito a écrit:

Jamais nous n'abordons l'architecture logiciel.


Sur le forum vous voulez dire? Je crois que ça a été évoqué de manière plus ou moins explicite quand même par plusieurs d'entre-nous.


Sur le fond votre message est plein de bon sens et montre un certain recul. Quel type de poste occupez-vous? Ma question porte sur la correlation entre le poste et du coup la capacité à prendre du recul sur la problématique "logiciel" smile

Hors ligne

 

#48 Tue 03 November 2015 15:37

mbounouar
Membre
Date d'inscription: 2 Nov 2006
Messages: 253

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour
Tonito à tout dit. il y a beaucoup de bon sens.

En plus de la carroserie, moteur sous le capot, il y a aussi de l'essence ou le mazout. Ici je parle des données, leurs formats et leurs sources. Les nouvelles technlogies nous donnent beaucoup plus d'outil (gps, imagerie, lidar, infrarouge,etc) Alors l'expert doit être familier avec un logiciel et le traitement de la donnée et métadonnée.

Hors ligne

 

#49 Fri 06 November 2015 16:04

antooka
Membre
Date d'inscription: 6 Nov 2015
Messages: 1

Re: Quel avenir pour MapInfo?

bonjour,

En tous cas je suis assez d'accord pour dire qu'il est dommage que Mapinfo soit tombé dans les mains d'un vendeur de machine à affranchir ....

C’était pourtant un bon produit il y a quelques années.

Mais là cela devient compliqué d'envisager son avenir pour traiter de vrais besoins géomatiques.

Hors ligne

 

#50 Thu 12 November 2015 09:36

Arnaud Pitney
Membre
Date d'inscription: 28 Oct 2015
Messages: 11

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,

Pour faire référence au message d'Antooka.
Pourquoi cela devient compliqué d'envisager un projet Géomatique avec les produits Pitney Bowes Software?
Avez-vous certains articles de presse concernant la partie Software de Pitney Bowes?
Avez-vous les dernières avancés concernant MapInfo et ses modules, ou les toutes nouvelles version de type MapInfo Advanced.

Je travaille depuis maintenant plus de 10 ans en effet certains clients utilisent maintenant Qgis. Mais Qgis ne peux remplacer en intégralité MapInfo et/ou les produits concurrents.

Sachez toutefois que MapInfo se vend encore tés bien pour des projets géomatique et géomarketing.
Au plaisir d'échanger.
Arnaud

Hors ligne

 

#51 Sat 14 November 2015 17:30

CRIGBAB
Membre
Lieu: Bayonne
Date d'inscription: 14 Nov 2005
Messages: 165

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,

Comme le dirait mon DGA, vu de mon point de vue, la chute de MI est lié à plusieurs facteurs, comme souligné par certains ici. Pour ma part, qui n'ai qu'une vue très partielle, voici ces facteurs.
1) L'évolution même du produit, au moins sur la communication qui en est faite, semble porter sur le Geomarketing. Or pour les collectivités ce n'est pas le cœur du métier, même s'il faut vendre notre territoire.
2) Il y a quelques années ESRI offrait la migration de MI vers Arcgis au prix de la maintenance, donc pas de coût logiciel juste éventuellement la formation. Là l'effet bascule n'a pas du être négligeable.
3) L'offre d'applicatifs métiers pour les collectivités bien moindre sous MI que Arcgis avec l'effet bascule déjà évoqué bonjour les dégâts.
4) Un support ..... personnellement quelques soucis récurrents mais pas de blocages, et il y a beaucoup mieux ailleurs.
5) L'interface semble figée sur les versions 32bits et cela fait moins "tendance". Perso cela me passe bien au dessus de la tête ce n'est pas ce que je recherche, mais face à la concurrence!!!

Personnellement 18ans de MI et MapBasic avec des process topologiques que je serais obligé de développer sur une nouvelle plateforme ou payer 3000€ pour une licence, ce n'est pas envisageable à court terme.

Je ne citerai pas tous les points positifs que je trouve à MI, mais sa présence au sein des services de l'Etat est un gros plus. Jusqu'à quand?
Arcgis semble particulièrement bien implanté dans les collectivités (merci aux applis métiers efficaces). Mais cela reste "coûteux" dans cette période de disette.

QGis très bien diront les financiers mais la gestion des versions merci. Et je ne maîtrise pas encore assez l'outil pour lâcher MI (il ya quelques maques chi...).

Enfin le SIG c'est bien pour gérer ses tables mais quand il y a bascule, c'est du  boulot pour les documents anciens s'il faut "tout" "reconstruire".

Alors c'est sûr dans les collectivités MI va probablement s'effacer mais je pense que les ArcGis Desktop suivront et seul QGIS (ou autre "gratuit") s'en sortira. Après les solutions dans le "cloud" (voir ADOBE) sont en train de faire leur trou, mais jusqu'où on va creuser? Il y a des gros freins psychologiques à se voir "déposséder" de ses outils et données.

Rien n'étant parfait utilisons les outils les mieux adaptés à nos besoins et contraintes tant que nous y avons accès (s'il existe encore et si on à les euros à aligner).

Cordialement à tous

Dernière modification par CRIGBAB (Sat 14 November 2015 17:32)

Hors ligne

 

#52 Sat 14 November 2015 17:51

dominique.lys
Membre
Date d'inscription: 5 Oct 2006
Messages: 392
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Vu ici, un bon résumé de la situation dans les services de l'état :

Depuis 2011, le logiciel QGIS fait partie des logiciels déployés dans les services pour la manipulation et le traitement des données géographiques. Venant, dans un premier temps, en complément de MapInfo et des applications de webmapping, il était destiné prioritairement à des fonctions de base comme la visualisation du patrimoine de données.
Ses évolutions fonctionnelles permanentes et sa souplesse d’utilisation ont conduit à une croissance rapide de son usage, tant et si bien qu’il est désormais en mesure de remplacer MapInfo qui, de son côté et malgré une richesse fonctionnelle reconnue, stagne techniquement depuis de nombreuses années.
Aussi, l’arrêt de l’accompagnement de MapInfo a-t-il été décidé par la CCIG, lors de sa réunion du 4 juin 2014, pour l’horizon de 2016. En parallèle, celui de QGIS doit être renforcé, en veillant tout particulièrement à l’augmentation de l’offre de formation.


Également quelques "études" sur la solution QGIS menées par les services en 2011:
http://www.geoinformations.developpemen … a1574.html

Hors ligne

 

#53 Sun 15 November 2015 20:58

CRIGBAB
Membre
Lieu: Bayonne
Date d'inscription: 14 Nov 2005
Messages: 165

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonsoir,
Merci pour l'info.
MI c'est fini et assez vite (snif!!!).

QGIS me tend les bras....

Cordialement.

Hors ligne

 

#54 Mon 16 November 2015 10:32

didou72
Membre
Date d'inscription: 21 Mar 2012
Messages: 192

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour,

Il y a quand même une réaction de Pitney depuis 2 ans sur l'évolution de Mapinfo qui est vraiment indéniable et aussi agréable à voir. Une version 64 bit avec une nouvelle interface et un nouveau module pour les MNT et la 3D + une nouvelle mise en page .....etc
Mapinfo reste pour moi un logiciel payant sans module métier ( gros point faible je pense) mais qui permet quand même de produire un nombre impressionnant d'application métier soit même (si vous savez coder en Mapbasic).

Par exemple je suis arrivé dans mon entreprise il y a 3 ans et Mapinfo était vraiment très mal vue ( Mapinfo bug, Mapinfo rame, Mapinfo c'est juste pour faire des petites cartes..)
Nous avons effectué une maj de Mapinfo puis nous avons produits des programmes MBX dédiés à notre métier et du coup il y a eu une automatisation des taches, des calculs automatiques, même de la géométrie évolutif en direct.

Je trouve aussi que les requêtes (sélection, mise a jour d'une colonne (jointure geographique), sélection sql., croisement géographique..) de Mapinfo sont vraiment très simple. d’après les cours d'université de mes stagiaires la "vectorisation" est vraiment très appréciée par rapport à Arcgis et Qgis..

Nous avons décidé d'utiliser QGIS pour être complémentaire et prendre le meilleur de Mapinfo et de Qgis (Atlas, Webmapping..)

La maintenance de Mapinfo est très bonne  (souvent une réponse en 24h) après je sais pas pour la maintenance de Qgis.

Voici une annonce de Pitney sur la version 15 :

http://georezo.net/forum/viewtopic.php?id=99281

A+

Hors ligne

 

#55 Mon 16 November 2015 21:57

CRIGBAB
Membre
Lieu: Bayonne
Date d'inscription: 14 Nov 2005
Messages: 165

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonsoir,

Pour en remettre une couche sur les plus de MI et aller dans le sens de DIDOU72, les possibilités de requêtes SQL sont bien plus accessibles et efficaces sous MI que QGIS et ArcGis. L'accès aux sources de données divers SGBD WFS et les capacités de requêtes rien que cela vaut le coût (en €) d'avoir une licence. La fenêtre  de données s'est extrêmement améliorée ces trois dernières versions, que du bonheur (filtres sur n colonnes, sélections ....).

Et pour la version pro la fenêtre MapBasic est un point d'entrée pour faire des wor qui automatisent nos traitements. Ces wor, ou le contenu de la fenêtre MapBasic est un bon moyen aussi d'alimenter le contenu et le process d'un mbx.

Sincèrement Python et QGIS sont bien à la ramasse de ce côté là, je parle simplicité et accessibilité.

En ce qui concerne la numérisation (digitalisation) j'ai essayé QGIS et bien je suis resté très frustré... et hésite même à le conseiller à mes collègues.

Il faut que je passe à la version 64bits je suis mûr.....

Au fait connaissez-vous MapInfo runtime beaucoup moins cher tant pour la licence que la mise à jour. Seule contrainte faire tourner un mbx au lancement avec le cghargement d'une table il me semble, rien de bien sorcier en somme. Chez nous on dispose de 4 Mapinfo Pro (avant de découvrir le Runtime) et 9 Runtime.

Cordialement et longue vie à MI et aux autres SIG.....

Hors ligne

 

#56 Tue 17 November 2015 10:21

benulti
Membre
Lieu: là-bas
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 321

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonjour à tous,

je continue de lire ce fil avec intérêt. Je vais en ajouter une couche smile

Beaucoup arguent que tel logiciel est mieux qu'un autre pour réaliser une action spécifique... Bon je pense que ce genre de propos n'apportent rien au débat. Chacun d'entre-nous se fait un avis sur les fonctionnalités d'un logiciel avec son propre référentiel et là on parle de goûts et de couleurs. Moi j'aime pas Mapinfo pour la digit, par contre je suis d'accord que pour les requêtes SQL il est pas mal... mais suis-je certain de bien maitriser l'ensemble des capacités de Mapinfo comme des autres logiciels? De la même manière suis-je certain d'utiliser les toutes dernières versions offrant toutes les capacités?

Les seuls arguments valables à la comparaison impartiale de plusieurs logiciels serait un listing des fonctions présentes et/ou absentes entre les différents logiciels. Car dire que l'un est mieux pour la vecto qu'un autre, je le comprends, mais il y aura toujours quelqu'un d'autre pour dire le contraire et le débat n'avance pas. Par contre de dire, que tel logiciel ne propose pas de solution pour publier ses cartes sur le web contrairement à d'autres, ça c'est un argument recevable.
Pour en revenir à Mapinfo, quand je lis les nouveautés de la version 15, j'ai l'impression de lire la liste des nouveautés d'un autre logiciel dans une version qui date de quelques années (ai-je bien lu? la barre d'échelle dynamique que l'on place où l'on veut dans la mise en page... j'ai cru rêver, nous sommes en 2015). Mais c'est très positif car PB se décide à rattraper son retard. Pour l'interface, on aime ou pas. On se fait à tout, même au rubans dans Office wink

Ceci étant dit, je persiste à dire que Mapinfo a été sa propre victime d'un marketing mal situé. Après il semble que le CA soit en hausse, tant mieux pour eux, et que nous ayons tord de nous inquiéter. Nous ne sommes qu'un forum francophone, et nos avis ne représentent pas la majorité du monde du SIG, mais à la place de PB je m'inquiéterai beaucoup, car je pense que ce type de discussion ne relève pas d'une normalité pour un logiciel en grande forme...

Bonne journée

Dernière modification par benulti (Tue 17 November 2015 10:25)

Hors ligne

 

#57 Tue 17 November 2015 16:31

Robin
GeoRezo forever
Lieu: France
Date d'inscription: 31 Aug 2005
Messages: 13652
Site web

Re: Quel avenir pour MapInfo?

CRIGBAB a écrit:

Au fait connaissez-vous MapInfo runtime beaucoup moins cher tant pour la licence que la mise à jour.


Je prends la question smile
Rdv ici pour répondre éventuellement : http://georezo.net/forum/viewtopic.php?id=99311

Dernière modification par Robin (Tue 17 November 2015 16:31)

Hors ligne

 

#58 Tue 17 November 2015 16:46

didou72
Membre
Date d'inscription: 21 Mar 2012
Messages: 192

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Il y a pas un bon SIG mais des bon SIG.

Hors ligne

 

#59 Tue 17 November 2015 19:20

evaporite
Membre
Date d'inscription: 30 Mar 2012
Messages: 54

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Je vais mettre mon petit grain de sel ...
J'utilise Map Info depuis 10 ans, depuis la version 6 ...
Et j'ai acquis toutes mes connaissances sans aucune formation. Quand je vois le contenu des formations proposées, je me dis que ma maitrise globale de Map Info est pas mal ... pour les outils de premières nécessités.
Maintenant que je voudrais automatiser certaines tâches, que je cherche de la doc sur MapBasic ou la création de MBX, il y a une marche que je n'arrive à monter.
Et à mon grand désespoir, je suis très très nulle en anglais ...
J'ai décidé de faire une formation, 1000 € la journée ! Bon aller si je peux automatiser la production de mes cartes, je rentabilise ma formation en 3 à 4 dossiers ! Difficile à encaisser mais j'y vais.
Résultat j'ai rien appris ! C'était quand même une formation ou j'étais toute seule , j'avais envoyé au formateur ce que je voulais faire, ... adaptation métier ... et j'ai rien retenu !
Ensuite, je me met dans les règles (j'ai crée ma boite, avant j'y étais aussi dans les régles mais c'est pas moi qui payé smile , Je suis toute seule, donc une seule licence ... OK ca fait encore mal ... J'embauche du monde, j'achète 2 licences supplémentaires .. Très très difficile à encaisser financièrement.
Et là Pitney me relance pour une maintenance à 625 € ...
Et c'est là où j'ai commencé à décrocher de Map Info ...

Map Info a de plus en plus mauvaise réputation, notamment auprès des collectivités. Avant je mettais dans mes dossiers que je travaillais avec Map Info, depuis quelques temps je commence à hésiter, et même fois je ne précise pas avec quel outil je travaille.
Donc il y a quand même un gros souci.

Au niveau des plus de Map Info et les quelques avancées qui m'ont servi:
- connexion au base de données (quand on a compris comment ca s'installe et qu'on a réussi à installer les bons pilotes, je travaille avec un poste en 64 bits), lien avec POstgresql
- l'outil de conversion des fichiers (encore limité, il y a un type de fichiers utilisés dans les collectivités qu'il n'est pas possible de traduire je crois sauf avec un outil payant supplémentaire)
- les nouvelles versions 32 et 64 bits mais franchement je ne vois pas trop la différence ... J'ai pas l'impression que mon temps de traitement ait été vraiment accéleré
- les mises en page
- le guide d'utilisation qui est vraiment d'une grande qualité je trouve. C'est le seul guide d'utilisation que je trouve bien expliquer, je trouve quasiment toutes mes réponses dedans.

les moins
- la communauté, pas comparable avec ce qu'on peut voir sur Qgis
- le prix par rapport au service rendu, c'est surtout pour la maintenance ! trop cher à mon gout du coup j'ai arrêté et les évolutions entre les versions trop réduites. Du coup, je préfère ne pas payer de maintenance et peut être que dans quelques temps soit je mettrai à jour map Info , soit ca sera Qgis. Dans mon cas, il est plus économique de ne pas payer les mises à jour et la maintenance
- beaucoup d'effet d'annonce pour des changements réduits, des apports réduits
- mon intérêt pour Qgis est arrivé quand j'ai voulu faire du webmapping... Pitney propose quelques chose mais payant ! la doc commerciale pas très explicite, en tout cas pour des novices !
- la création d'atlas, apparement Map Info propose quelque chose ... mais payant ! et pas des petites sommes ... Du coup bah la réponse Qgis ... Pas de négociation possible avec les commerciaux ... Certes je suis toute seule, je ne représente qu'une contrat, mais mince quoi je suis quelqu'un de qualité ! smile

Par contre je suis surprise par vos remarques sur les bugs ... J'ai pas l'impression que Map Info bugge, enfin j'ai pas ce souci, sauf quand j'ouvre 4 sessions de Map Info et que demande dans chaque session de m'imprimer des mises en page de 15 pages au format A0


Et pour finir, je reviens sur la comparaison avec la voiture.
J'y connais rien en voiture, donc si j'ai besoin d'en choisir une bah ... je vais me limiter à ce que je vois, donc l'esthétique.
Il y a, j'ai l'impression, de plus en plus de personnes qui sont amenées à utiliser des logiciels SIG et dont ce n'est pas le métier. Donc pour choisir le logiciel, on va se limiter à l'ergonomie parce qu'on a besoin de prendre en main rapidement le logiciel, il faut faire vite.
Quand on commence à maitriser un sujet, je vais faire le comparatif avec le vélo (je maitrise mieux le sujet), on peut commencer à regarder la qualité des pièces, mon premier vélo de décath, bah j'ai flinguée le moyeu au bout de 3 mois, c'est bon j'ai compris, Decath premier prix c'est fini, je regarde : la qualité de chaine, le poids, les types de freins utiliser, de dérailleur ... Et je regarde en plus si je peux pas bidouiller moi même  ...
Donc je pense que ce point de vue là Map Info pour des utilisateurs plus averti est plus adapté, c'est dans ce sens que je vais utiliser robuste, c'est pour des personnes qui vont aller un peu plus loin que de faire du simple affichage, les fonctionnalités, la vitesse de traitement des données ...
Comme disais une personne précédemment, l'architecture logicielle ont va s'en préoccuper quand on va avoir un certain niveau de connaissance de maitrise de l'outil.

Le SIG, et la cartographie en général est en train de démocratiser. N'est plus j'ai l'impression une affaire de spécialiste. Quand on voit le nombre de projet de visualisation en webmapping, ... je travaille dans l'environnement et tous les projets de localisation de biodiversité en faisant appel à la population, un public "non averti" ..
Mon compagnon imprime la carte de ces parcours de courses, calcul ces vitesses, compare ... avec des applications gratuites.
IL y a une démocratisation de cartographie ... La carte ne sert plus uniquement, voir quasiment avec les GPS à définir son parcours avant de partir.

et du coup Qgis est accessible à tous.

Donc de manière général, je me demande comment va évoluer l'avenir de tous ces logiciels payants avec une maitrise de plus en plus jeune de l'informatique, le développement d'application gratuite ...
Donc résultat pour Map info et les autres s'ils veulent rester dans la course, ils ont intérêt à être sacrément améliorer leur outil car le standard est développé gratuitement.
Les professionnels qui mettront de l'argent pour acheter des licences ont/auront besoin d'outil spécifique, adapté.
Il y a vraiment des possibilités, des attentes je pense, de la part des professionnels du SIG ...

Bref j'espère ne pas avoir trop dit de bétises, je ne suis un peu béotienne comparer à d'autres mais ca me fait plaisir de participer à la discussion, je n'ai pas apporté la connaissance de "gens qui maitrisent le sujet parfaitement" mais plutot le sentiment d'une personne moyenne, entre des attentes d'un grand public et les attentes de professionnels débutants !

Bonne soirée à tous et merci à ceux qui prennent le temps de réponse à des béotiens comme moi quand on a des soucis !
Aurélie

Hors ligne

 

#60 Tue 17 November 2015 23:35

CRIGBAB
Membre
Lieu: Bayonne
Date d'inscription: 14 Nov 2005
Messages: 165

Re: Quel avenir pour MapInfo?

Bonsoir,

Pour ma part MI est très stable, mieux que QGIS et AutocadMap qui viennent de me planter suite à une maj de Windows (Windaube dans le cas présent) 7 64bits. Plein de dll manquantes. Furax que je suis, cette nuit AutocadMap se réinstalle après plusieurs tentative de réparation et finalement une désinstallation. Idem pour QGIS.

Le seul soucis est constaté sur le poste de ma collègue de bureau, le contrôle des couches se "plante" royalement au milieu de son écran principal, elle adore.....je rigole mais c'est chi... Pb Windows ou MI? ce n'est pas bloquant.

A suivre....

Dernière modification par CRIGBAB (Tue 17 November 2015 23:36)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |