Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

GeoRezo est partenaire institutionnel de la Conférence Francophone ESRI

image sig2019

16 et 17 octobre 2019 aux Docks de Paris

#1 Wed 11 September 2019 10:19

CollinAntoine
Membre
Date d'inscription: 19 Nov 2018
Messages: 3

[STAGE] Couplage simulation hydrologique / hydrodynamique - (35)

Titre : Influence des adaptations naturelles sur les risques littoraux d’inondation terre et mer par simulation hydrologique et hydrodynamique

Structure d’accueil : Littoral-Ennvironnement-Télédétection-Géomatique Dinard

Coordonnées de la structure : EPHE, PSL Université Paris, LETG-Dinard
    Adresse : 15 boulevard de la mer, 35800 Dinard
Téléphone : 02.99.46.10.72

Tuteur scientifique :
    Nom, prénom,  Qualité : Collin, Antoine, Maître de conférences EPHE
    Adresse : 15 boulevard de la mer, 35800 Dinard
Téléphone :      02.99.46.10.72                               Courriel : antoine.collin@texte-a-enlever.ephe.psl.eu

Nom, prénom,  Qualité : Costa, Stéphane, Professeur de l’Université de Caen-Normandie
    Adresse : Esplanade de la Paix - Campus 1, 14000 Caen
Téléphone :      02 31 56 60 88                               Courriel : stephane.costa@texte-a-enlever.unicaen.fr

Choisissez 5 mots clefs qui permettent de décrire plus précisément le projet : hydrologie, hydrodynamisme, gestion locale, changements régionaux

Description du projet :
Le littoral concentre les conséquences des changements climatiques (liés à la hausse du niveau marin), d’érosion de la biodiversité (avec la réduction des tampons naturels), et d’urbanisation (due à la densification démographique). Cette concomitance spatiale exacerbe les risques littoraux d’inondation provenant du bassin versant, mais aussi d’origine marine. La conversion des terres arborées en champs puis en bâtis empêche l’absorption des précipitations par le sol et provoque une accélération de l’écoulement allant jusqu’à l’inondation des cuvettes urbanisées. D’autre part, la hausse du niveau marin combinée à des vagues de tempête génère des niveaux d’eau extrêmes allant jusqu’à l’inondation des zones exposées. Chacun de ces deux phénomènes réunit les composantes du risque, à savoir l’aléa, l’exposition, la vulnérabilité. Cette dernière composante résulte du rapport entre susceptibilité et adaptation (ou capacité adaptative), qui peut se décliner en capacité d’absorption des sols et capacité d’atténuation hydrodynamique, respectivement pour le milieu terrestre et marin. Bien que les techniques de modélisation spatiale de ces capacités soient de plus en plus fidèles aux mesures in situ, elles sont réalisées séparement.

Ce stage de Master 2, destiné au second semestre de l’année 2019-2020 (6 mois), sera encadré par A. Collin (MCF EPHE), D. James (Ingénieure d’études EPHE) et S. Costa (PU Caen-Normandie). Il visera à quantifier spatialement l’influence des adaptations naturelles sur les risques littoraux via des simulations hydrologiques et hydrodynamiques, séparement, puis conjointement. Divers scénarios seront testés en fonction des modalités de gestion locale et des changements océano-climatiques régionaux. Les simulations intégrant les bassins versants et façades maritimes mettront en exergue les effets de la concomitance spatio-temporelle des risques d’inondation terrestre et marine.

Les candidats devront posséder un Master 1 lié aux disciplines environnementales (géographie, écologie, océanographie) et/ou technologiques (informatique, algorithmique, mathématiques).
Merci d’envoyer au contact principal les notes de Master 1 et une lettre de motivation.

Ce stage s’inscrit dans le projet REVECOT, financé par la Fondation De France.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |