Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce


	
voeux

#1 Wed 13 January 2021 09:36

Courty
Invité

[STAGE] Stage BDD EEE à la DEAL Martinique - Martinique

Élaboration d’une base de données sur les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE) - stage de 6 mois (DEAL Martinique)

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont des espèces non indigènes, introduites par l'homme accidentellement ou volontairement et dont l'implantation et la propagation ont des impacts sur les habitats et espèces autochtones et pouvant également avoir des conséquences sanitaires et économiques négatives. Ces espèces représentent une menace pour la biodiversité locale (3e cause de l'érosion de la biodiversité au niveau mondial). Ce danger est particulièrement fort en Martinique du fait de la petite surface de l'île et de son isolement géographique qui rend les espèces indigènes particulièrement vulnérables.

Pour mener des actions de lutte contre les EEE, la DEAL Martinique complète une base de données avec les signalements EEE grand public du territoire et les données des partenaires locaux.
Elle encourage également les signalements du grand public à travers un formulaire disponible sur le site internet ou via une adresse mail eee972@texte-a-enlever.developpement-durable.gouv.fr.
Plusieurs partenaires ont également développé leur propre base de données « EEE » ainsi que des outils de science participative.

Les acteurs du territoire ont fait émerger le besoin d’avoir une base de données EEE commune facilement exploitable (possibilité de visualisation cartographique, extraction de données…). Cet outil permettra la surveillance du territoire et constituera la base pour la définition des actions de lutte.

Cette base concernera les données EEE animales des milieux aquatiques et terrestres.

Elle devra être implémentable facilement et comporter un circuit de validation de la donnée (validation de l’identification de l’espèce par un expert).

L’extraction des données devra être réalisable (par espèce, année, commune etc.).

Un module grand public pourra également être créé.

Environnement du poste – Contexte et description du service :

Constitué d'environ 40 agents, le SPEB est chargé de coordonner et mettre en œuvre la politique de l'eau à l'échelle du Bassin de la Martinique, de lutter contre les pollutions et les atteintes aux milieux, de coordonner et mettre en œuvre la connaissance, la protection et la valorisation du patrimoine naturel terrestre et marin et des paysages de la Martinique.

Il est organisé en 4 pôles/Unités :
    • Pôle Eau et Milieux Aquatiques
    • Pôle Police de l’Eau
    • Pôle Biodiversité Nature Paysages
    • Unité Littoral

Le stagiaire est positionné au sein du Pôle BNP qui :

    • décline et met en œuvre la stratégie nationale pour la biodiversité ;
    • développe la connaissance et la préservation de la biodiversité, des espaces et des paysages ;
    • identifie les espaces de biodiversité ;
    • préserve et restaure la continuité écologique au travers de la trame verte et bleue ;
    • met en œuvre des plans nationaux d'actions pour des espèces en danger de disparition ;
    • contribue à mettre en valeur le réseau d'espaces protégés ;
    • définit des plans d'action contre les espèces invasives.

Activités principales :

Pour réaliser cette base de données, le stagiaire devra :
- faire un état des lieux des bases existantes sur le territoire et rencontrer les différents acteurs gestionnaires des bases de données (PNRM, ODE, CBNMQ…) ;
- proposer une structure de base de données compatible avec le référentiel national (SINP)
- définir un circuit de validation de la donnée ;

      Relations internes et externes :
     
      En interne: ensemble des agents du pôle BNP et de l’unité SIG.
    •
      En externe: les autres services de l’État (DAAF, DM ...), le Parc naturel régional de la Martinique, les établissements publics (OFB, ONF, Conservatoire du littoral, ODE etc.), les collectivités, les scientifiques, les bureaux d’études, les associations de protection de l’environnement.

      Compétences nécessaires :
     
      Compétences techniques
      Maîtrise des outils informatiques et des logiciels de base de données, SIG, géomatiques
      Une affinité vis-à-vis de la biodiversité serait un plus
      Compétences transversales
      Savoir conduire un projet
      Avoir le sens de l'analyse et l'esprit de synthèse
      Faire preuve d'initiative et d'autonomie
      Être rigoureux
      Compétences relationnelles
      Avoir le sens des relations humaines
      Savoir travailler en équipe et en réseau
      Faire preuve de disponibilité
     
      Profil recherché :
     
    • Master 2 ou équivalent école d’ingénieur
    • Titulaire du permis B
    • expérience dans la géomatique et la réalisation de systèmes d’informations liées à la biodiversité
     
      Conditions de travail :
    •
    • Un bureau
    • Un poste informatique
    • Téléphone fixe
    • Un véhicule de service à réserver

Encadrement du stagiaire par la DEAL :
Bruno LAZZARINI, Chef du Pôle BNP ;
Clarisse COURTY, Chargée de mission Flore et EEE

en appui : cellule SIG/géomatique

      Envoyez vos candidatures avant le 15 février 2021 à

clarisse.courty@texte-a-enlever.developpement-durable.gouv.fr

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |