Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Inscrivez-vous aux prochaines rencontres des utilisateurs francophones de QGIS!

Et retrouvons-nous les 13 et 14 mars 2023 à Clermont-Ferrand

#1 Mon 23 January 2023 17:43

Matthieu29
Membre
Date d'inscription: 21 Aug 2006
Messages: 6

[Stage] Programme de recherche - Risque cyclonique a Mayotte

Bonjour, vous trouverez ci-dessous les éléments relatifs à une offre de stage au CUFR de Mayotte.

Sujet du stage :

Identification des événements météorologiques extrêmes passés et reconstruction des impacts des cyclones ayant impacté l’île de Mayotte, par la construction d’une base de données géo-référencées de l’endommagement.

Contexte et problématique :

À l’instar de nombreuses îles tropicales, Mayotte (océan Indien) et ses habitants sont soumis au risque cyclonique. L’étude géohistorique des cyclones permet de mieux comprendre l’évolution des territoires et de leur vulnérabilité. L’un des cyclones les plus importants enregistrés ces dernières décennies par Météo-France est le cyclone Kamisy en 1984, dont le bilan humain était fort heureusement resté limité. Néanmoins, Mayotte avait subi de nombreux dégâts matériels et infrastructurels, soulignant la vulnérabilité du territoire à cette époque. Depuis cette période, la situation socio-économique de l’île a continué de se dégrader du fait de la conjonction de divers facteurs. Aujourd’hui, la vulnérabilité du territoire de Mayotte, face aux cyclones, est nourri d’un mal développement caractérisé par la multiplication d’infrastructures et de zones d’habitats, parfois précaires, directement sur les littoraux et sur des versants abruptes et instables, venant par là même accroître le risque de pertes humaines ou de déstabilisation du territoire en cas d'événements majeurs. Ces événements extrêmes constituent donc des menaces sérieuses pour l’équilibre socio-économique de Mayotte, qui depuis cet événement de 1984 est resté relativement épargné par le passage de cyclones.

Le programme de recherche dans lequel s’intègre le stage, vise à produire des connaissances inédites sur la fréquence, l’intensité et la distribution spatiale des dommages imputables aux cyclones passés, autant que sur les représentations et mémoires collectives des populations autour de ce risque. Le programme de recherche articule 3 niveaux d’analyses, 3 approches de la mémoire, autour d’un même objet : le risque cyclonique. L’axe dans lequel s’insère le stage s’intéresse à la mémoire séculaire, mémoire écrite que l’on peut investir à partir de l’étude de la documentation historique, peu utilisée jusqu’à maintenant à Mayotte. Les deux autres axes relèvent, de la mémoire géomorphologique sur une échelle de temps plus profonde en s’intéressant aux dépôts sédimentaires imputables aux passages de cyclones passés et le troisième axe relève de la mémoire habitante, des récits et représentations que les populations se font du cyclone. Ce stage s’insère dans le thème centré sur l’identification et la caractérisation des impacts directs et indirects des cyclones sur les habitants, l’habitat, les infrastructures et de façon plus générale sur les diverses composantes caractérisant le territoire de Mayotte au travers d’une approche géohistorique. Il s’agira de venir alimenter la compréhension des trajectoires de vulnérabilités du territoire face au risque cyclonique.

Missions principales :

•    Etablir une revue de la bibliographie sur l’approche méthodologique choisie : construction d’une base de données géo-référencée de l’endommagement ; et mobilisation de la documentation archivistique ;
•    Construire et alimenter la base de données SQL ;
•    Etablir une chronologie des événements météorologiques extrêmes ayant transité à proximité de l’île ou l’ayant directement impacté ;
•    Faire un choix au sein du corpus afin de mener une reconstruction plus détaillés des événements passés (RETEX) ayant fortement impacté le territoire, sous la forme d’une synthèse de la documentation disponible dans l’objectif de venir caractériser la trajectoire territoriale de la vulnérabilité au risque cyclonique.

Profil du stagiaire, compétences requises et expérience :

•    Etudiant/e de Master en géographie, histoire, environnement, risque naturel, géomatique, géohistoire
•    Le/la stagiaire devra faire preuve d’autonomie et de motivation ainsi que de capacités à travailler en équipe,
•    Compétences nécessaires dans l’utilisation d’instruments géomatiques (SGBD, SIG, DAO) de préférence open-source : PostgreSQL, PostGIS, QGIS, Inkscape…
•    Une connaissance sur la mise en œuvre d’une infrastructure de données spatiales type Geoserver serait un plus,
•    Une connaissance des méthodes d’analyses des archives historiques serait appréciée,
•    Une connaissance du contexte Mahorais ou une expérience en outremer serait appréciée,

Modalités pratique du stage :

Le stage se déroulera au Centre Universitaire (CUFR) de Mayotte situé à Dembéni.
Durée : 6 mois. Début du stage souhaité vers la fin février 2023.
Temps de travail hebdomadaire : 35 heures.
Indemnités : Le stage est gratifié selon la législation en vigueur et le billet d’avion A/R est pris en charge.
Au CUFR, le/la stagiaire sera en contact régulier et direct avec son encadrant et l’ensemble de l’équipe travaillant sur le programme de recherche (Enseignants-chercheurs, assistants-ingénieurs, ingénieurs de recherche). 

Encadrement :
Matthieu Le Duff, maître de conférences en géographie au CUFR de Mayotte.

Candidature :

Merci  d’envoyer  votre  candidature  (CV, lettre  de  motivation, deux derniers relevés de notes, une projection de planning pour l’organisation de votre travail sur la durée du stage et votre mémoire de master 1) à l’adresse  suivante : mleduff@texte-a-enlever.univ-mayotte.fr, matthieu.le_duff@texte-a-enlever.univ-mayotte.fr avant le 04 février 2023.

Les candidats retenus seront invités à un entretien par visio.

Merci beaucoup, Cordialement,

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |