Un service de GéoRezo

Présentation de l’API Carto

Lancé en 2013, le programme « Dîtes-le nous une fois » piloté par Secrétariat général pour le modernisation de l’Etat, service du Premier ministre, contribue à la réduction de la charge administrative en réduisant la redondance des informations demandées aux entreprises par les administrations.

Sur un financement du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) attribué au ministère chargé de l’environnement, l’IGN a été mandaté en 2015 pour développer un composant cartographique, nommé l’API Carto, destiné à simplifier les démarches administratives numériques au bénéfice des entreprises et des usagers, et s’appuyant sur l’IDG nationale mise en œuvre par INSPIRE.

L’API Carto est un composant de formulaire, qui repose sur l’écosystème de données de référence fiables rendues accessibles grâce à la démarche INSPIRE (limites administratives, zonages, adresses, etc.). En effet, l’API Carto s’utilise via les technologies classiques de l’internet (Javascript, GeoJSON, etc.), mais s’appuie en arrière-plan sur des services numériques OGC (WMS et WFS) des données géographiques de référence fournis par différents organismes.

L’API Carto constitue ainsi une brique logicielle aisément intégrable dans tout formulaire en ligne. En rendant accessible aux non-géomaticiens les ressources de l’IDG, elle permet une simplification drastique de la prise en compte de l’information géographique dans les démarches administratives pour les utilisateurs finaux de ces formulaires.

Les services proposés permettent l’affichage automatiquement centré sur le lieu d’intérêt (en fonction d’une adresse par exemple) avec appel de fonds de carte adaptés au contexte, la saisie (ou le rappel) d’une forme (point, ligne, polygone), et l’auto-remplissage d’autres champs du formulaire par calcul géométrique entre la forme saisie et les informations d’autres couches géographiques de référence.

Ce composant permet d’intégrer un champ géographique aussi facilement qu’un champ date, et d’utiliser l’information géographique pour remplir automatiquement et simplifier le formulaire. Par exemple, l’API Carto permet de déduire l’existence de contraintes liées à des servitudes, de récupérer la liste des parcelles cadastrales touchées, etc., pour éviter à l’usager de devoir lui-même chercher et saisir ces informations, rendues calculables à partir de l’IDG.

Pour un organisme gestionnaire, l’API Carto permet de paramétrer simplement les formulaires, gagner du temps dans leurs traitement, limiter les risques d’erreur de remplissage, bénéficier des informations fiables fournies par les autres administrations conformément à INSPIRE.

Pour les utilisateurs, l’usage du composant permet de gagner du temps pour remplir le formulaire, et de visualiser et vérifier en un coup d’œil les informations géographiques saisies ou automatiquement calculées.

L’API Carto, fournie sous licence libre (http://apicarto.ign.fr/), est déjà utilisée depuis janvier 2016 par le téléservice « Vitiplantation » de FranceAgrimer, permettant la saisie des zones de demande d’autorisation de plantations de vignes, et le calcul automatique de la superficie des parcelles cadastrales touchées, et des appellations autorisées localement. Ce téléservice permet dans la grande majorité des cas un traitement automatique de la demande.

Contacts Vrignaut Philippe
Adjoint à la Directrice de Programme « Dîtes-le-nous une fois »​
Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication
Secrétariat général pour le modernisation de l’Etat
Premier ministre
Lien Web http://apicarto.ign.fr

NdB : cet article est un extrait du rapport triennal de la France sur la directive INSPIRE. Voir ce billet pour en savoir plus.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

2 réponses to “Présentation de l’API Carto”

  1. Bruno IRATCHET dit:

    Bonjour Marc,
    Sauf erreur de ma part, le deuxième lien (« nommé l’API CARTO ») est KO.

    Bruno

  2. Marc Leobet dit:

    Oups! Manquait http://
    Merci!

Laisser une réponse