Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Tous à Arras les 2 et 3 juillet (2019), aux Geodatadays !

#1 Sat 23 February 2019 12:17

TomTopo
Membre
Date d'inscription: 23 Feb 2019
Messages: 3

Cheminement polygonal fermé par relèvement

Bonjour à tous !

Cela fait des années que je travail dans un bureau qui utilise presque exclusivement la méthode "station libre" (relèvement ou triangulation) de ses appareils Leica pour ses différents relevés architecturaux. Les points rayonnés sont sortis directement en données rectangulaires à l'aide de Covadis. Je m'interroge quand à l'exactitude de cette méthode qui pour moi ne compense pas les stations entre-elles mais qui s'avère diablement efficace en intérieur de bâtiment. Les mises en station sont réalisées à l'aide de "point de calage" consistant en des repères visuels projeté et relevés entre les différentes stations.

J'aimerais dans le cadre de relevé de voiries utiliser les avantages que comporte cette méthode, tout en compensant mon levé et donc en fermant le cheminement. Je n'ai ici pas accès à un GPS. Mon idée est de stationner sur un clou topographique pour ma première station, en lui imposant des coordonnées X,Y,Z et cheminer à l'aide de points de calage sur les façades et mobilier urbain pour les autres stations. Ma dernière station relèvera enfin le clou topographique de ma première station afin de fermer ma polygonale.

Accessoirement, j'aimerais me servir de la fonction Leica "Mise en Station libre" me permettant de connaitre l'exactitude de chaque mise en station mais je ne sortirais pas les données rectangulaires de celles-ci, ce serait simplement pour me vérifier sur terrain. Je sortirais les données polaires pour compenser le tout sur Covadis. Cette méthode me permettrait de m'affranchir des visées avant et arrières entre stations et donc de garder la méthode des points de calages qui comporte de nets avantages.

Je mets un petit graphique pour illustrer ma méthode.

[img=http://img18105.imagevenue.com/loc762/th_909556127__PIC1190_122_762lo.jpg]

J'aimerais connaitre votre avis sur cette méthode, sur sa faisabilité, ses limitation...

Cela fait quelques années que j'ai quitté l'école et que je suis devenu un presse-bouton. Certains concepts basiques peuvent m'échapper. Je m'en excsue d'avance

Hors ligne

 

#2 Sat 23 February 2019 16:03

TomTopo
Membre
Date d'inscription: 23 Feb 2019
Messages: 3

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Bon, j'ai fait un test rapide avec Covadis et Autocad, en rentrant des données manuellement dans Covadis.

J'arrive bien à créer mes stations grâce à des points de calage que je génère par rayonnement et ensuite je crée les stations par relèvement de ces points de calage. Malheureusement une fois le cheminement bouclé, je pensais pouvoir créer un chemin polygonal fermé pour compenser ces stations mais il refuse. Covadis me dit qu'il faut des mesures entre les stations pour cela. Ce qui me semble un peu logique après coup...

Donc pas de compensation possible pour cette méthode de travail ? Calcul en bloc du réseau ?

Est-elle précise tout de même selon vous ?

Finalement cela revient au même de faire des stations libre Leica et de générer les mesures rectangulaires...

Hors ligne

 

#3 Mon 25 February 2019 10:40

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2926
Site web

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Bonjour,

Si vous travaillez en polygonale il vous faut faire une visée avant et arrière sur vos stations pour pouvoir avoir ce que l'on nomme un cheminement.
Dans le bâti vous faites ce que l'on appelle du recollement avec votre technique des points communs. La première des choses à faire dans votre cas (en intérieur bâtiment) c'est de faire une inversion de cercles et deux mesures, ça fera gagner en qualité.
Après la compensation d'un cheminement fermé ...y'a les moindres carrés, y'a en fonction de la longueur mesurée ...


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#4 Mon 25 February 2019 19:03

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 158
Site web

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Bonjour,

J'ai réalisé ce genre de levé et voici ce qu'il faut retenir :
-Du moment que vous avez des points de calage, toute mesure angulaire ou de distance peut concourir à un calcul par les moindres carrés. Dans votre cas, vous n'êtes même pas obligé de stationner un point connu (A sur votre schéma)
-Il faut cependant avoir bien en tête la précision que vous voulez obtenir. obtenir des points de qualité polygonale en se calant sur des coins de maison n'est pas possible : lorsque vous faites un polygonale avec centrage forcé, vous savez que vous minimisez les erreurs (visée nette sur les triangles du prisme, distance prise deux fois de part et d'autre, quelquefois double retournement pour avoir plus de précision bien que les appareils modernes ne le nécessitte pas...)
-la répartition et qualité de vos points de calage détermine la précision de l'ensemble
-ce genre de méthode bien conduite peut rendre de meilleurs résultats qu'une polygonale standard pour laquelle les points déterminés dépendent de la précision de 2 (4) points comparé à la meilleur répartition faite sur X points
-le calcul par les moindres carrés de ces observations nécessitte un logiciel spécialisé (pour qu'il soit commode)
-le calcul par les moindres carrés vous donne toujours une approche de la précision à laquelle vous pouvez vous attendre


cordialement

Dernière modification par christian (Mon 25 February 2019 19:08)

Hors ligne

 

#5 Mon 25 February 2019 20:30

TomTopo
Membre
Date d'inscription: 23 Feb 2019
Messages: 3

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Merci beaucoup pour vos messages.

Christian, les points de calage sont des croix que l'on dessine au crayon sur les façades. Les relever donne effectivement (à mon sens) moins d'imprécision que :

1 - stationner correctement sur un clou
2 - prendre la hauteur de la station avec un mètre
3 - faire les visées avant et arrière sur une/canne prisme (même stabilisée avec une pince) et faire un double retournement.

Je ne parle pas de centrage forcé qui prend trop de temps pour ce type de levé d'urbanisme.

D'une certaine façon, cela me rassure au niveau de la précision de viser des points de calage directement et le gain de temps est considérable par rapport à des mise en station sur des clous. Je voulais donc savoir s'il était en plus possible de compenser d'éventuelles erreurs afin de parfaire mon relevé.
Je vais essayer encore essayer avec le logiciel Covadis de compenser avec la méthode des moindres carrés (calcul en bloc du réseau). Je n'y suis pour l'instant pas encore arrivé.

Hors ligne

 

#6 Tue 26 February 2019 10:18

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2926
Site web

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Bonjour,

Christian, les points de calage sont des croix que l'on dessine au crayon sur les façades.


Si vous disposez d'une station totale où la mesure de distance est faite par laser vous éliminez le problème de décalage de prisme.

Ensuite vous pouvez utiliser une Helmert dont les paramètres sont calculés par la méthode des moindres carrés sur n mesures de points de calages.

@Christian

quelquefois double retournement pour avoir plus de précision bien que les appareils modernes ne le nécessitte pas


Ils ont éliminé les erreurs mécaniques ? Doit quand même y avoir un peu de collimation et autre non ? C'est juste pour l'info, car pour faire du recollement  au 1/200 y'a pas besoin de la même précision qu'une triangulation de premier ordre.

Dernière modification par ChristopheV (Tue 26 February 2019 10:26)


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#7 Tue 26 February 2019 10:34

Yves Egels
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 29 Sep 2011
Messages: 145

Re: Cheminement polygonal fermé par relèvement

Ils ont éliminé les erreurs mécaniques


Non, pas les erreurs mécaniques (la construction des nouveaux appareils est même bien moins rigoureuse que les anciens...) mais ils disposent d'une procédure d'étalonnage (décrite en détail dans la notice que personne ne lit) qui permet de tenir compte des défauts de construction.

C'est juste pour l'info


Par expérience, peu d'opérateurs l'utilisent (tout au moins dans le monde archéo que je fréquente majoritairement).

Dernière modification par Yves Egels (Tue 26 February 2019 10:35)


Ingénieur géographe
École nationale des sciences géographiques
Société française de photogrammétrie et télédétection

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |