Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Le portail retrouve peu à peu ses fonctionnalités.

Les listes ne fonctionnent pas mais nous mettons tout en oeuvre pour les réactiver rapidement.

Si vous avez pris contact avec l'association (petite enveloppe en haut/droite), sachez que nous lisons vos messages mais que les mails ne partent pas (#bug).

Ne soyez pas surpris si vous ne recevez pas de réponse.

#1 Wed 26 October 2005 10:35

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour , j'aimerai si possible ouvrir un thème de discussion un peu technique autour du SIG Decisionnel. Je suis étonné de ne voir aucune trace de ce thème alors qu'il commence à apparaitre au Canada. Je poursuis ce lievre depuis plusieurs années déjà  avec un début de résultat tres concret à voir sur  http://www.ideactif-md.com/etudes-geoma … lyse2.html

J'aimerai que cette discussion puisse nous aider à faire découvrir cette technologie  et  faire réfléchir sur les coûts réels de produits envisagés comme des avantages des avancées dans le dommaine du BI et des SIG .

Je commence à tater du côté de l'Open Source. 

En attente de vos commentaires...

Hors ligne

 

#2 Thu 14 September 2006 08:46

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bon , j'ai peu d'interlocuteurs hélas ! Mais le travail continue.. à voir quelques démos en flash sur http://geocube.free.fr

Hors ligne

 

#3 Fri 15 September 2006 16:20

Fabrice Phélep
Membre
Date d'inscription: 22 Sep 2005
Messages: 80

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour Toñito,

Voilà une idée très intéressante. Cela étant, tu souhaites orienter la discussion autour du SIG décisionnel ou de l'utilisation du Géomarketing dans son approche décisionnelle ?

Je crois que nous sommes d'accord sur le terme décisionnel, mais si tu parles de SIG :
1) cela réduit le champs de la discussion aux outils (et le Géomarketing est loin d'être assimilable à l'utilisation d'un outil),
2) cela ne concerne pas que le geomarketing puisque l'utilisation d'un SIG pour de la gestion de voirie par exemple a également une vocation décisionnelle (sans être du géomarketing).

Merci pour tes précisions mais également pour tes idées wink


"De toutes les sciences, la plus utile à l'industriel, c'est la géographie"
Auguste Detœuf (1883 - 1947)

Hors ligne

 

#4 Mon 18 September 2006 08:59

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

hello ! 
Loin de moi, l'idée de restreindre les débats à des outils .. quoique ici je pense davantage à des technologies (méthodes , assemblages, conceptualisation, codification) .. ou à des applications.. il se trouve que je travail dans le géomarketing , mais là n'est pas mon seul horizon !
Pour commencer j'ai dans l'idée que les mondes décisionnels et SIG  ne se connaisent pas ou peu .. et que l'un avec l'autre ont beaucoup à apprendre. Je pense que les methodes d'approche de concept d'un datawarehouse sont tres proches de celles d'un essemble d'études géomarketings.  Je crois que la manière de naviguer dans un tableau dynamique et la hiérarchisation des données est tres similaire à l'organisation spatiale  . En parlant d'un reseau routier , on a aussitôt à l'esprit la hiérarchisation .. non ?
Or -et là est le fond du débat- il n'y a pas d'outils pratiques qui existent actuellement sur le marché .. avez vous vu JMAP ?  .. bien sur il y a des modules BO , SAP ou SAS  vers ARCGIS ..mais là on est déjà bien trop vite dans la cour des tres tres chers et des tres tres compliqués .. non ?
Alors j'ai développé K-ANALYSE   , c'est un soft tres simple .. basé sur une config de base d'un PC standard et pourtant 100% OLAP reposant sur ..mappoint .. bon bon je sais .. mais en geomarketing c'est déjà tres suffisant. Par contre je ne reçois que tres peu d'échos du reste de la "communauté" .. y a-t-il des gens interessés par cette approche?, d'autres qui bossent déjà dessus?

On peu faire des choses vraiment sympa et simplement avec un gain de productivité pour des études assez.. décoiffant .

Hors ligne

 

#5 Mon 18 September 2006 16:27

Philippe Latour
Membre
Date d'inscription: 16 Jun 2006
Messages: 62
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour

Je suis d'accord avec vous sur le fait que le géomarketing se rapproche des
techniques du KDD (Knowledge Discovery in Data) qui est un peu plus large
que le Data mining et sur le fait qu'il y a très peu de contacts entre les
géographes, les économistes et les spécialistes du marketing.
En outre, ce n'est pas avec les SIG classiques que l'on peut faire de
l'analyse spatiale, ceux ci permettant seulement de pratiquer de
l'illustration cartographique.
Cette dernière présente d'ailleurs souvent des résultats trompeurs ou
carrément faux si l'on ne respecte pas un minimum de méthodes comme le
chargement en densité ou l'utilisation des corrélations.
Sans même parler de coût, les outils que vous citez de BO à SAS n'intègrent
pas dans leurs analyses les notions spatiales. Les rares outils existants
comme Locserv, Geoda, Mathlab... sont en général limités à des approches
très sectorielles (Localisation-allocation, autocorrélation spatiale...)
J'avoue en regardant votre site ne pas avoir bien vu si vous intégriez des
notions d'analyse spatiale, même si par exemple le traitement des données
est intéressant, celles ci restent toujours liées à la sémantique des
découpages administratifs, ce qui est la première chose à éliminer. Ces
découpages sont totalement arbitraires et hétérogènes et ne peuvent pas être
comparés entre eux. Par exemple l'Iris Jacobins à Lyon 2° a une taille de 1
ha et l'Iris Ste Marie de la Mer fait 37.339; vouloir les comparer serait
équivalent à comparer Chamonix et la Chine, ce qui ne viendrait évidemment
pas à l'esprit de quiconque.
Une approche intéressante est celle de l'analyse de grille initiée par
Loesch, Bertin et Appelbaum et un logiciel l'utilise exclusivement, il
s'agit de Idmatic de Agelid. L'analyse de grille ne résout pas tout et
présente même certains inconvénients, mais en tout cas beaucoup moins que
les analyses classiques et a le grand avantage de pouvoir réaliser le
traitement des données spatialisées.
Au plaisir d'approfondir le sujet si vous le souhaitez

Cordialement

                      PH.LATOUR
                       SPATIALIST
       WEB : http://www.spatialist.fr/

Hors ligne

 

#6 Mon 18 September 2006 18:23

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

le decoupage administratif est arbitraire ... heu oui , depuis qu'il existe non ?  c'est une norme . je ne crois pas qu'à priori ce soit "à éliminer" un modele ne vaut que part sa congruité .. et comparer Chamonix à la Chine démontre que vous avez mal compris  le découpage administratif .. vous auriez dit "comparer le Lichtentstein à la Chine" là d'accord ..mais cette comparaison est valide non ?
Je ne sais pas pourquoi vous parlez d'une vision plus large de Data Mining: ai-je moi même parlé de Data mining ? je ne crois pas .. le data Mining étant une technique elle aussi intégrée dans le Décisionnel . Donc nous sommes d'accord sur ce point ..!

BO, SAP et SAS ont des modules additionnels  pour créer des liens dynamiques entre des entrepots de données et des territoires (via ARCGIS).

Qu'appelez vous des SIG Classiques ?

Au plaisir de vous écrire

Antoine DIRAT

Hors ligne

 

#7 Tue 19 September 2006 00:12

Damien BEAUSEIGNEUR
Membre
Lieu: meyzieu
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 425

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonsoir, juste quelques élements

Pour avoir travaillé dans le domaine du géomarketing, avec l'aide d'outils catographique une des méthode les plus utilisé c'est la facilité d'accés au point de vente qui est intéressante et qui constitue un point de départ de l'étude, le reste étant une série de méthode mathématiques pour obtenir les résultats s'approchant le plus de la réalité.

Malheureusement, la limite administrative est bien une limite, mais c'est surtout une limite sur les données de base, certaines données n'étant présente que sur des groupes de communes. Et pour ce qui concerne le data mining, sur les produits les ventes, la sectorisation n'est peut-être pas assez poussée.

Mais il ne faut surtout pas confondre la typologie d'un magasin de campagne d'un magasin intra-muros, les personnes n'y accède pas de la même façons. Voiture sur de "longues distance" pour un rural et pratiquement uniquement à pied pour un intra-muros. Et pour ce qui concerne la surface d'un iris même ci certain ne sont pas à confondre, ils nous renseignent quand même sur leur densité.

Par ailleurs, l'utilisation d'isochronie permet de tenir compte de barrière naturelle empèchant la libre circulation à vol d'oiseau sur le territoire (les rivières, les montagnes etc...). Une foi les zones sélectionnées rien n'empèche l'utilisation de logiciel de statistique plus classique. Sachant que le logiciel permettra de représenter les données finales sur une carte.

Mais, il est de mon avis de ne pas cracher sur l'un ou l'autre des outils statistiques, cartographiques ou autre, ils ont chacun leur utilités. La statistique permettra de faire la distinction des typologies, l'outils Sig permettra de retirer les informations contenus dans les cartes pour l'intégrer dans le modèle des différentes typologies, et ensuite de représente ces données données sous forme plus conviviale et lisible qu'un simple tableau de chiffres.

Cordialement

Damien BEAUSEIGNEUR

Hors ligne

 

#8 Tue 19 September 2006 00:28

Philippe Latour
Membre
Date d'inscription: 16 Jun 2006
Messages: 62
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour
Les découpages administratifs sont surtout trop hétérogènes pour être comparés entre eux. Lorsque je parle de Chamonix et de la Chine, c'est pour donner une idée du rapport de superficie entre le plus petit Iris et le plus grand, le Lichtenstein et même la principauté d'Andorre sont beaucoup trop grands pour exprimer ce rapport.
Si on raisonne en populations et non plus en superficies, le rapport entre Iris extrêmes est de 1 à plus de 8.000, soit si vous me permettez de comparer des territoires qui ne sont pas au même niveau sémantique : La commune du Mans et la Chine.
Vous n'avez pas parlé de data mining, mais de datawharehousing qui est un ensemble de techniques de stockage de données à des fins d'analyse en général décisionnelles. Je pense en ce qui me concerne que la démarche du Géomarketing qui consiste à comprendre le comportement des individus économiques dans l'espace est proche du KDD (qui englobe le Data mining) .

Le problème avec les outils de business intelligence ou d'analyse statistique (BO, SAS...) est que les analyses sont effectuées justement sur des territoires qui ne sont pas comparables entre eux et dont il n'est pas tenu pas compte de leur localisation dans l'espace. A ma connaissance, ils ne pratiquent pas, par exemple, l'auto corrélation spatiale, ni n'utilisent les algorithmes du type p-médian.

Les SIG classiques sont pour moi les produits édités par Esri, Intergraph, Autodesk, IBM, GE Energy, Leica, Mapinfo, Géoconcept... pour ne citer que les principaux en ordre d'importance décroissante sur le marché. Ils servent à produire une cartographie technique (bien que certains cartographes de l'Ign soutiennent qu'on ne saurait faire une carte avec un SIG).
Le principal problème est à mon humble avis que les gens de marketing (dont je fais partie) ne sont pas des scientifiques et qu'ils n'ont pas su exprimer leurs besoins d'analyse aux concepteurs de SIG, alors que les géologues et les météorologues, des scientifiques, ont eux, obtenu satisfaction avec par exemple des outils du type Krigging.

A signaler malgré tout que le Hadley center (centre incontesté de la climatologie au niveau mondial) utilise une méthode proche de l'analyse de grille (en l'occurence tridimentionnelle), le modèle unifié.

A noter que Esri, Mapinfo, Géoconcept offrent des fonctions d'analyse de grille, mais qu'elles sont la plupart du temps déficientes au niveau des outils statistiques qui les acompagnent.

Bien cordialement

P. Latour

Hors ligne

 

#9 Tue 19 September 2006 10:15

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

ce que je lis me parrait tres loin du sujet qui m'intéresserait ici   Ma foi si il est possible de faire du Geomarketing en abstreyant le concept de limite administrative ou d'unité géostatistique tant mieux .  Pour retourner à nos moutons, est -il possible de concevoir un datamart avec vos modèles territoriaux? .  Quelqu'un a-t-il déjà travaillé sur un modele dimensions / hiérarchies / mesures rapporté à des territoires (pour du géomarketing ou pas ).. Ce qui m'interresserait c'est de connaitre et de partager des expériences de ce genre . Quelles outils de restitutions ? comment lier les référentiels ?  L'apport du décisionnel n'est pas tant statistique ou académique  qu'opérationnel , il me semble ...  A mon avis  il y a beaucoup à creuser surtout au niveau technique (programmation, modelé , rendu, transformation de données , dénormalisation, requetage) . Je laisse la théorie et l'académisme d'un côté , si vous le voulez bien , pour adresser ici un message au tecos du coin, pour qui la question est plutôt pratique que dialectique ..  QQ'un a-t-il vu le projet OPENI ou Pentaho?  JMAP ?
Pardon mais j'ai 20 ans de SIG derriere moi et entendre que les SIG Classiques ne font pas d'analyse spatiale ... je ne sais même plus quoi dire ... essayons de surmonter ça OK ?
Du coup pour Fabrice Phélep , je pense que sur un modele routier ,  sur un réseau en général, la structure même de celui-ci en hiérarchie bien définie est un excellent champs d'application. Il doit y avoir plein de choses à faire : je pense à des dimensions de connexions qui doivent etre... trapues !

Hors ligne

 

#10 Tue 19 September 2006 11:47

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

A propos du decisionnel territorial , nos cousins quebecois (tjr un tour d'avance!) baptise cette techno SOLAP Grace à un partenariat efficace entre l'Université et l'entreprise privée .. pour cela voir tous les travaux de Bedard et le site de Kheops http://www.kheops-tech.com 
A propos des appli possibles sur les reseau routier on lira ceci :

Quebec Ministry of
A Road Network Management application helps the Quebec Ministry
of Transportation to find the effects of variations in the annual
average daily traffic on the average road conditions according to
road functional classes and other parameters, determining if the
average road conditions reach the intervention thresholds, or
calculating the intervention costs according to the intervention
thresholds, the functional classes and the type of physical
environment. They take minutes instead of days to obtain the
information, without a GIS specialist.

Par contre la mise en oeuvre de leur outil web n'a pas l'air tres clair au niveau prix et configuration (Oracle ?) .. Moi je m'intéresse à des solutions accessibles aux entreprises (heuuuu  de l'ordre de quelques milliers d'€) sinon on se fait regarder de travers.. mais apres il y a des clients qui demandent aussi des choses un peu plus ambitieuses.

Hors ligne

 

#11 Tue 19 September 2006 12:48

Philippe Latour
Membre
Date d'inscription: 16 Jun 2006
Messages: 62
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour

Nos échanges illustrent bien le fossé qui existe entre les gens de marketing et les informaticiens.
D"abord pour répondre à votre interrogation sur les unités territoriales vous pourrez trouver des éléments de réponse soit dans l'ouvrage "Géomarketing" dont je suis co auteur, aux éditions d'organisation, soit à l'adresse suivante http://www.spatialist.fr/index.php?opti … Itemid=166

En ce qui concerne les outils d'analyse spatiale, vous pourrez trouver des éléments sur : http://www.csiss.org/clearinghouse/select-tools.php3. Luc Ancelin est certainement un des chercheurs le plus en pointe dans ce domaine.

Je suis donc désolé de ne pas pouvoir échanger avec vous sur les structures de bases de données. Les tecos, comme vous les appelez, risquent de fréquenter plutot les autres forums du site.
Pour vous rassurer quand même, je ne fais appel aux théories que pour répondre avec la plus grande rigueur possible aux questions du genre : où faut il implanter un point de vente pour développer un réseau qui en comprend déjà 40.000, quel est l'objectif de vente à fixer par produit à un réseau de 30.000 ditributeurs, à qui faut il envoyer un mailing pour créer du traffic sur un magasin et dans quelles zones faut il effectuer une distribution d'ISA pour minimiser ses couts de prospection.
Les outils à utiliser dépendent des problématiques et j'avoue que mon seul souci concernant les outils est d'utiliser celui qui me permet de résoudre un problème donné en respectant les règles de l'analyse spatiale

Bien cordialement

P. Latour

Hors ligne

 

#12 Tue 19 September 2006 12:55

Fabrice Phélep
Membre
Date d'inscription: 22 Sep 2005
Messages: 80

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

En résumé, nous essayons de savoir si analyse statistique et analyse spatiale peuvent être utilisées ensemble pour expliquer et/ou modéliser corectement un phénomène de geo-consommation ?
Et existe t'il un outil miracle qui fasse de la géo-statistique* humaine ? Et qui soit exploitable par un opérationel du géomarketing voire un décideur ?
Pour répondre à cette deuxième question, je n'en connais pas, et je ne pense pas que cela soit possible sur étagère pour 2 raisons :

- La recherche opérationnelle dans ce domaine est encore très marginale et donc, mis à part l'utilisation de règles algorithmiques basiques (modèle de Huff, ou grigeage pour faire plaisir à Philippe Latour), il est exceptionnel de voir des modèles élaborés dans des outils de Geomarketing, de BI ou autres utilisant la statistique de base de données et des variables localisées (ce semble également se confirmer dans les produits cités par Toñito)

- Un modèle mathématique étant une tentative de représentation d'un phénomène, il est extrêment diffcile de concevoir des règles communes pour un ensemble de cas. Les variables discriminantes seront bien souvent différentes d'un cas d'étude à l'autre. Ikea n'est pas Carrefour, leurs clients encore moins (bien qu'il y ait une zone de recouvrement) et même un BMW et un Mercedes ne peuvent être mis dans un pot commun si nous souhaitons faire les choses de façon honnête.

Pour répondre à la première interrogation, il existe des choses très intéressantes qui sont menées généralement avec plusieurs outils. Cela commence par l'utilisation d'un outil de traitements statistiques (souvent customisé) avec des variables localisées et des tables géographiques connexes (distancier par exemple). Ensuite, seuls les résultats de ces modèles (ou les modèles eux mêmes) sont exploités et diffusés dans des outils (de type SIG ou autres d'ailleurs).

Je pense donc (mais tout avis contradictoire est le bienvenu s'il est argumenté smile ) que :
- la partie analytique ne peut être réalisée sans expertise forte en statistique et technique d'analyse et de représentation spatiale (en collaboration avec l'expertise terrain et stratégique),
- l'utilisation et la diffusion des résultats auprès des utilisateurs "consommateurs" peut ensuite se faire sous forme de rapports, outils ou tableau de bord dynamiques classiques mais sans y inclure de fonctionnalités trop avancées,
- la géo-statistique* comme outil sur étagère ne peut exister car il est très difficile d'enfermer des méthodes analytiques dans un outil sans les avoir adaptées à la problématique étudiée.

Sinon, pour apporter ma pierre à la notion administrative, il me semble que dans 90 % des cas, la granularité Iris voire commune est tout à fait exploitable et suffisante pour les réseaux qui font du géomarketing en France (qu'ils soient privés ou publics) et que l'hétérogénéité de la maille est un problème moindre (en terme d'erreur statistique) que l'exhaustivité et la précision des données qu'on y associent.

Et pour étayer les derniers propos de Philippe (dont je viens juste de voir le message), ce sont les outils qui sont au service des méthodes, pas le contraire. Actuellement, trop de gens font du géomarketing "guidé" et "limité" par les fonctionnalités qui leur sont offertes par des outils. Essayons de voir la finalité d'un projet géomarketing pour éventuellement adapter le(s) outil(s) mais ne prenons pas un outil par défaut pour essayer d'atteindre un but wink


*Je l'ai écrit avec un trait d'union pour ne pas l'assimiler à la géostatistique du feu Professeur Georges Matheron qui a été développée pour modéliser des phénomènes de géographie physique.


"De toutes les sciences, la plus utile à l'industriel, c'est la géographie"
Auguste Detœuf (1883 - 1947)

Hors ligne

 

#13 Tue 19 September 2006 18:57

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

hmmm .. je ne pense pas qu'il faut résumer le décisionnel à la statistique ... en fait c'est bien plus large que cela . mais bon, pour commencer , il y a des méthodes de Business Intelligence immédiatement utilisables qui permettent de gagner beaucoup de temps dans une étude Geomarketing. par exemple combien de temps passe-t-on , pour une étude à réunir les données et les préparer?
La notion d'étagère est intéressante car le décisionnel parle d'entrepôts de données.. dans lesquel -oui- il y a des "étagères".  Et si l'on réduisait .. disons de 50 % le temps nécessaire à la prépa de données? c'est tout l'enjeux du décisionnel !
Ensuite on me dira qu'il y toujours des données qui changent , ne serait-ce que par le sujet lui même de l'étude / le client / les marchés etc .. oui  mais le décisionnel c'est aussi comprendre qu'il englobe des méthodes et des outils premettant de gérer des bases hétérogènes (mutualisation de données : extraction, transformation et formatage)
Dès lors, comparer les données clients à des secteurs ISA  -Par exemple- devient bien plus rapide et facile
Et la notion de  temps ? Dans le monde décisionnel une dimension "temps" est tres facile à manipuler .. eclater les données par trimestre/mois/semaine/jour devient (presque) un jeu d'enfant. et si  -en plus- on pouvait en faire des cartes facilement .. ce serait cerise sur le gateau non?
Eh bien pourtant , les outils de ce type ne sont pas flores .  Est-ce à cause du prix ? du fossé qu'indique M. Latour?  Est ce que nous n'avons pas aussi -tous- pris l'habitude de raisonner perversement  en langage SGBD OLTP .. C'est à dire en base de données relationnelle ?  Alors -pour de bon- l'outil territorial (SIG )aurait bien modelé notre façon de traiter l'info .

Hors ligne

 

#14 Thu 21 September 2006 08:36

Jean-Thomas ROUZIN
Invité

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Bonjour à tous,

Juste pour votre information, comme je vois qu'ESRI est cité dans vos échanges, ESRI a mis à disposition de ses clients un connecteur OLAP gratuit qui permet d'exploiter dans les outils de Geomarketing, comme Geomarket Analyst par exemple, les données multidimentionneles de l'entreprise ou de l'organisation. Ce connecteur se nomme OLAP Add On for ArcGIS et peut être téléchargé ainsi que sa documentation sur le site ESRI à l'adresse suivante : http://www.esri.com/software/arcgis/ext … index.html

Ce connecteur OLAP fonctionne avec SAP BW, SAS OLAP Server, et Microsoft SQL Server Analysis Services

Bonne réception

Jean-Thomas ROUZIN

Marketing Technique ESRI France

 

#15 Thu 21 September 2006 10:12

Fabrice Phélep
Membre
Date d'inscription: 22 Sep 2005
Messages: 80

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Merci pour cette info Jean-Thomas. J'en profite pour te saluer au passage wink

Et pour répondre à Toñito, loin de moi l'idée de réduire le décisionnel à la statistique. Mais comme nous sommes dans la rubrique géomarketing, je précise qu'il n'y a pas de géomarketing avancé sans statistique et que malheureusement, peu de logiciels proposent à la fois du traitement statistique et spatial.
Et pour rebondir sur ESRI, GeoMarket Analyst est effectivement un début de réponse.


"De toutes les sciences, la plus utile à l'industriel, c'est la géographie"
Auguste Detœuf (1883 - 1947)

Hors ligne

 

#16 Thu 21 September 2006 12:26

Philippe Latour
Membre
Date d'inscription: 16 Jun 2006
Messages: 62
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Personnellement pour effectuer une analyse géomarketing, je passe par les étapes suivantes :

1° connaissance de l'activité, de l'univers dans lequel la problématique se pose, des objectifs recherchés, etc...
2° rassemblement, mise en forme des données et traitements préliminaires, ce qui est effectivement très lourd en temps. Avec le géocodage, cela prend d'expérience environ le 1/3 du temps total d'une étude. C'est effectivement là que l'approche de base multidimentionnelle peut être extrêmement utile et où K-analyse peut réellement apporter un plus. Il serait d'ailleurs intéressant de la proposer à l'Insee pour remplacer Beyond 20/20 qui outre qu'il s'agit d'un produit canadien, n'est vraiment pas efficace.
3° Affichage cartographique des données pour analyse visuelle afin de déceler les grosses anomalies éventuelles
4° Identification des variables explicatives du phénomène étudié extraites des données du recensement, d'études, d'enquêtes, etc
5° Modélisation qui consiste à créer une formule mathématique à partir des variables explicatives qui reproduise le phénomène étudié
6° Conclusion, recommandation, qualification de fichiers, ... pour résumer : production de valeurs chiffrées et du moins de cartes possibles (pour éviter les problèmes d'interprétation par des utilisateurs peu avertis)

Dans cette démarche, il y a utilisation :
- d'outils statistiques classiques et de bases de données en phase 2
- d'un SIG classique en phase 3 (avec chargement des X,Y en symbolique, et des données à l'objet administratif en choroplèthe / densité)
- d'un outil d'analyse spatiale qui peut varier suivant la problématique en phases 4 et 5, mais dont le principe consiste à traiter avec différentes fonctions statistiques, booléennes, ... les données déjà "spatialisées" et non pas les données des bases de la phase 2

Bien cordialement

P. Latour

Hors ligne

 

#17 Tue 26 September 2006 16:11

Toñito
Membre
Date d'inscription: 26 Oct 2005
Messages: 168
Site web

Re: MAPPOINT OLAP Geomarketing décisionnel

Oui le but ici est bien indiqué : les techniques autour du décisionnel peuvent faire gagner beaucoup de temps . j'espère avoir du nouveau d'ici peu sur un exemple a partir des enquetes de recensement 2004 2005 .. Par ailleurs j'observe du nouveau chez Geoconcept  ici
http://www.geoconcept.com/?644/Solution … ographique
Mais ce n'est pas tres explicite sur la congiguration ni les techniques utilisée .. je soupçonne un Jpivot , donc de l'Open Source mais le datawarehouse? Peut etre qq'un de chez Geoconcept nous en dirat plus ?
Petit clin d'oeil à nos amis géoconcepteur sur cette page :
http://www.geoconcept.com/?644/Solution … ographique
La carto décisionnelle est issue de..... K-Analyse ! allez .. sans rancune !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |