Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Pour consulter des statistiques sur l'emploi en géomatique

à partir de plus de 20 000 offres publiées depuis 2007

#1 Sat 15 May 2010 09:39

Fdeblomac
Membre
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 25 Jan 2006
Messages: 110

La cartographie en deuil

Je viens d'apprendre par Jasmine Desclaux Salachas que Jacques Bertin était décédé le 3 mai dernier.
Je sais que beaucoup de géomaticiens actifs sur cette liste ont apprécié "La sémiologie graphique", un sujet qui agite régulièrement notre petite communauté.
Je fais partie de celles et ceux qui ont eu l'occasion de le rencontrer, et j'en garde un très bon souvenir.

Françoise de Blomac

Hors ligne

 

#2 Sat 15 May 2010 11:24

Jasmine D. Salachas
Membre
Date d'inscription: 15 May 2010
Messages: 1

Re: La cartographie en deuil

Chers amis,

Jacques Bertin vient de mourir, épuisé certes par son corps qui ne le portait plus,
mais toujours l'œil vif comme l'éclair lorsqu’il se lançait à propos de... Cartographie.

J’ai passé un peu de temps avec lui en Juin dernier et cet automne pour préparer ensemble un article publié dans Le Monde des Cartes 201 (Bulletin du Comité Français de Cartographie).
Les cafés-carto aussi l’amusaient beaucoup et il venait toujours nous rejoindre lorsqu’il était suffisamment en forme pour se déplacer, jusqu'à il y a quelques années.

Nous préparions une interview de Jacques Bertin pour la prochaine Conférence Internationale de Cartographie que nous organisons pour Juillet 2011 à Paris.

Nous suivrons notre idée et marquerons quoiqu’il en soit la Conférence de son empreinte inaltérable dans cet univers de la représentation du Monde.
La Sémiologie Graphique qu'il a conçue reste et son travail n’était pas terminé, il le disait avec beaucoup de cette énergie qui l’animait toujours passionnément.

D’autres ici et ailleurs dans le monde assurent une relève. C’est à nous tous d’aider à le faire savoir.

Et à faire savoir que la carte est une image construite sur des critères précis, chiffrés,
qui n’appartiennent pas au Monde des Roses...

Je garde en moi son oeil rieur,


amicalement,

Jasmine

Hors ligne

 

#3 Sat 15 May 2010 11:44

Laurent Jégou
Membre
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 5 Sep 2005
Messages: 432
Site web

Re: La cartographie en deuil

Il a été un géant sur l'épaule duquel les nains que nous sommes tentons de grimper. Je suis toujours admiratif de voir son œuvre citée avec une si grande unanimité, de par le monde et les disciplines. Il restera une référence invariante dans notre réflexion.

ps : Pour un retour sur la Sémiologie Graphique, les actes du colloque de 1997 sont disponibles sur le site de la revue CyberGeo en ligne.

Dernière modification par Laurent Jégou (Mon 17 May 2010 08:08)


Enseignant-Chercheur en Géomatique
UT2J - Dept Géo / M2 Sigma - Revue M@ppemonde

Hors ligne

 

#4 Sat 15 May 2010 23:27

Bruno
Membre du bureau
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 22 Jun 2005
Messages: 10235
Site web

Hors ligne

 

#5 Mon 17 May 2010 21:08

YREFFUT
Membre
Date d'inscription: 2 Oct 2005
Messages: 44

Re: La cartographie en deuil

Jacques Bertin vient de rejoindre dans un espace dont la cartographie demeure énigmatique, un géographe de renom dont l'œuvre littéraire est pour moi aussi fondatrice en littérature que le fut l'œuvre de Jacques Bertin pour la cartographie : Louis Poirier, alias Julien Gracq.
Jacques Bertin contribua à former des générations de géographes, à mieux décoder et en même temps à pouvoir se laisser transporter par cet "objet vraiment magique (que sont les cartes), à la richesse inépuisable, dont il convient de déchiffrer le message obscur d'une énigme qui semble monter lentement vers soi" (Jean-René Vanney).
Dans "Le rivage des Syrtes", Julien Gracq fait dire à Aldo, son personnage principal, lorsqu'il découvre une chambre des cartes de la mer des Syrtes : "Debout, penché sur la table, les deux mains appuyées sur la carte, je demeurais là parfois des heures, englué dans une immobilité hypnotique".

Christophe TUFFERY

Hors ligne

 

#6 Tue 18 May 2010 11:46

NicolasHue76
Membre
Lieu: Rouen
Date d'inscription: 9 Sep 2008
Messages: 14

Re: La cartographie en deuil

Bonjour à tous,

Je tenais également à rendre hommage à ce " Père " de la Cartographie dont les ouvrages, notamment sur la sémiologie graphique, 'm'ont guidé tout au long de mon cursus d'études et de mon entrée dans le monde du travail de cartographe.
Quand bien même n'ai-je eu aucuns contacts personnels avec lui, sa disparition m'a réellement touché.
Je serai présent sans fautes à la prochaine Conférence Internationale de Cartographie, ne serait-ce que pour lui rendre un dernier hommage.

Bien à vous,

Nicolas HUE

Géomaticien

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |