Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 mar. 17 avril 2018 11:40

Am_thrn
Membre
Date d'inscription: 16 avril 2018
Messages: 1

Apparition de pixels blancs après une mosaïque

Bonjour,

J'ai essayé de réaliser une mosaïque de plusieurs rasters sur différents logiciels (Qgis, Arcgis, Er Mapper) mais à chaque fois des pixels blancs apparaissent après l'opération. Il semblerait que les pixels qui étaient les plus sombres avant la mosaïque deviennent blancs une fois l'opération terminée.
Est-ce que quelqu'un a déjà eu ce problème et si oui que pouvez-vous me conseiller.

Merci

Hors ligne

 

#2 mar. 17 avril 2018 12:09

Renaud
Membre
Lieu: Olivet (45)
Date d'inscription: 9 mars 2006
Messages: 2154

Re: Apparition de pixels blancs après une mosaïque

Bonjour,

Quelque soit le type de raster, il se peut que la valeur du no-data varie d'un raster à l'autre, et que certains pixels soient malencontreusement forcés  en no-data.

La solution consiste à homogénéiser les no-data avant fusion, avec une valeur que l'on ne retrouve pas dans les données.


Sinon, si tu travailles avec des rasters RVB (ex : ortho photo, carte topo), il existe deux façons de définir la couleur de chaque pixel :
     - 3 valeurs par pixel ou bandes (rouge, vert et bleu), qui sont combinées par le logiciel pour colorer le pixel
     - 1 valeur par pixel, et une table de correspondance ou palette, qui précise à quelle combinaison de RVB correspond chaque valeur.

Si tu te trouves dans le deuxième cas, il se peut que les palettes soient différentes entre les différents rasters et que ça provoque des soucis.
C'est repérable si les pixels qui deviennent blanc correspondent à quelques dalles de ta mosaïque.

La solution consiste à commencer par réécrire les rasters en couleur 3 bande, pour les mosaïquer, et éventuellement recréer une palette ensuite.
Je gère ça avec FME (rasterpaletteremover), mais les logiciels que tu cite doivent pouvoir le faire.


Renaud Mouche

Hors ligne

 

#3 mer. 18 avril 2018 11:24

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 sept. 2005
Messages: 2659
Site web

Re: Apparition de pixels blancs après une mosaïque

Bonjour,

Pas spécialiste du "mosaïquage" de raster mais en matière de traitement numérique d'image un peu plus.

Sinon, si tu travailles avec des rasters RVB (ex : ortho photo, carte topo), il existe deux façons de définir la couleur de chaque pixel :
     - 3 valeurs par pixel ou bandes (rouge, vert et bleu), qui sont combinées par le logiciel pour colorer le pixel
     - 1 valeur par pixel, et une table de correspondance ou palette, qui précise à quelle combinaison de RVB correspond chaque valeur.


Il existe plusieurs façons de définir les couleurs.
1 bit par pixel (en général noir et blanc)
8 bits par pixel : avec une table de couleur donnant les 256 couleurs possibles correspondant à une valeur
24 bits par pixels ou BVR  la valeur de chaque couleur Bleu, vert, rouge est codée sur un octet.
32 bits par pixels avec Alpha, Bleu, Vert Rouge

Chaque image est alignée en largeur sur une boundary de 32 bits, en gros la largeur de l'image en pixel est divisible par 4 octets :
une image RVB de 1001 pixels, fera 1001*3 =3003 octets et bien non, elle fera 3004 octets car 751*4=3004 avec le dernier octet qui vaudra 0 en terme de couleur.

Ensuite se pose la question du Raster OP en effet lors de la création d'une mosaïque ou autre si deux parties d'image se superpose comment est gérée la couleur du pixel résultant ? Si comme c'est souvent le cas c'est le mode AND.

Donc 0 AND n'importe quelle valeur = 0 question comment est codé la valeur no-data ?

Si vous avez un pixel presque blanc (FFE en hexa par exemple) vous ajoutez en mode AND un pixel presque noir (002 par exemple) vous obtenez :
1000 en hexa donc mon pixel codé sur trois octets sera blanc (000).

Donc comme le dit Renaud la valeur no-data si on a affaire à une table de couleur (1 octets par pixels) ou le problème de la gestion du raster op, mais là c'est dans le logiciel.


NB : pour ce qui est de la notion de palette de couleur c'est un peu différent car ces palettes sont utilisées pour rendre compatible les rendus sur des périphériques différents, car il faut distinguer les raster indépendants du périphérique et ceux dépendants. Pour notre part c'est du raster indépendants.

Dernière modification par ChristopheV (mer. 18 avril 2018 11:32)


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |