Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 ven. 23 novembre 2018 16:00

hparment
Membre
Date d'inscription: 21 juil. 2006
Messages: 3

Données capacité des barrages en France

Bonjour,

après maintes recherches ayant abouties partiellement ou devenant payantes, je jette une bouteille à la mer pour savoir si  quelqu'un connaîtraitpas une source web distributrice de base de données sur les barrages en France (volumétrie ou capacité de stockage en eau, voir prélèvements par nature et quantités).

Mes recherches mis à part Wikipédia et la base de données du registre mondial des barrages (payante, pas les moyens) et celle de la BNPE, sont à ce jour insuffisantes.

Vous remerciant par avance pour toute piste sérieuse à ce sujet  (NB: c'est assez urgent)

Georezotiens et tiennes à vos souris !

HP

Hors ligne

 

#2 ven. 23 novembre 2018 17:14

Renaud
Membre
Lieu: Olivet (45)
Date d'inscription: 9 mars 2006
Messages: 2234

Re: Données capacité des barrages en France

Bonjour,

Pour le volume utile/total des retenues, ça semble un peu compliqué. Rien de consolidé à l'échelle nationale, pour la première bonne raison que selon le rôle de l'organisme qui les recensent, les retenues ont un sens et une physionomie différents, la liste le sera donc aussi : Agences de l'Eau (prélèvements en retenues, suivi des masses d'eau plan d'eau, altération des milieux par les plans d'eau, etc), exploitants de barrages (retenues hydroélectriques), syndicats agricoles et organismes uniques (réserves pour l'irrigation), DREAL (suivi des gravières), gestionnaires de canaux (bassins d'alimentation), Fédérations de pêche (étangs et piscicultures), etc.
Il conviendrait donc de préciser le cadre de votre demande, pour évaluer si votre besoin peut-être ramené à un territoire plus précis, et si il recoupe celui d'un ou deux organismes publics ou para-publics. La deuxième bonne raison que cette donnée peut être jugée stratégique par l'acteur qui la détient (hydroélectricité)

Si vous ne vous intéressez qu'aux très grandes retenues, avez vous récupéré les masses d'eau plan d'eau sur le site du SANDRE ?
Si au contraire vous vous intéressez aux petits étangs, avez vous récupéré la couche hydrographie de la BD Topo sur le site de l'IGN ?

Pour les prélèvements, même genre de questions :
- l'usage hydroélectrique n'est pas considéré comme un prélèvement puisque si la dynamique d'écoulement est altérée, l'eau reste dans le milieu.
- En revanche pour le refroidissement des centrales nucléaires, c'est bien considéré comme un prélèvement, mais sur beaucoup de sites, pratiquement toute l'eau est restitué quelques centaines de mètres après le prélèvement.
- Dans certains cas, les prélèvements agricoles se font dans un cours d'eau réalimenté. Auquel cas le(s) barrage(s) amont gèrent le débit du/des cours d'eau pour permettre le prélèvement, mais celui ci n'est pas associé au barrage.
- Si le barrage est déconnecté du cours d'eau, les prélèvements agricoles risquent fort d'être invisibles des bases de redevance
- etc

La BNPE est alimentée par les bases de données des prélèvements redevables des Agences de l'Eau.
Essayez de voir ce qui est téléchargeable sur leurs portails Open-Data.


Vous parlez du volume utile et des prélèvements. Il manque potentiellement l'alimentation des retenues pour avoir la vision globale du système.


Renaud Mouche

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |