Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Fri 09 June 2023 14:34

Cadastre 13
Membre
Date d'inscription: 9 Jun 2023
Messages: 3

Choix des points de calage pour DMPC

Bonjour à tous,

comme mon nom l'indique je suis "géomètre" au cadastre ce qui signifie que l'essentiel de mon travail "topo" consiste à chercher la petite bête dans les documents transmis par des géomètres experts (DMPC). Je le dis en souriant, mais c'est vrai que j'ai parfois l'impression qu'on "embête" les géomètres-expert sans trop de raison... Plus précisément:

un certain nombre de mes collègues demandent systématiquement à ce que les points de calage encadrent parfaitement la zone, quitte à prendre des points à plus d'un mètre d'écart sur des plans où notre tolérance est normalement à 40 cm.
Pour ma part, j'ai beau me creuser la tête, je n'arrive pas à comprendre le pourquoi de cette habitude. La déformation est de toute façon moins importante lorsqu'on effectue une transformation de Helmert à partir de points précis même si une partie du chantier  se trouve "à l'extérieur" des points de calage. Et il me semble que c'est cela qui devrait être privilégié. (Si certaines limites sont fausses, autant ne pas s'appuyer dessus, quitte à devoir  les redéfinit un jour, plutôt que de répartir l'erreur partout).
Mais ce matin un technicien qui travaille pour un géomètre-expert m'a dit qu'il lui paraissait plus judicieux de garder son point faux (alors qu'en supprimant uniquement ce point, on faisait baisser l'EMQ de 25cm). Je pense que c'était surtout un prétexte pour ne pas avoir à reprendre son travail, mais peut-être que je me trompe... en tout cas je serais très curieux d'avoir vos avis de professionnels éclairés sur la question:

qu'est-ce qu'il faut privilégier: l'EMQ ou l'encadrement de la zone.

PS: si certains peuvent m'orienter vers des endroits où je pourrais trouver l'explication mathématique, je suis preneur :-)

Merci d'avance !

Hors ligne

 

#2 Fri 09 June 2023 18:21

Cadastre 13
Membre
Date d'inscription: 9 Jun 2023
Messages: 3

Re: Choix des points de calage pour DMPC

Je ne sais pas si mon message était clair mais là question que je me pose est:
Pourquoi serait-il forcément mieux, lorsqu'on fait une adaptation conforme (de Helmert en l'occurrence), de prendre des points de calage tout autour de la zone, plutôt que d'en garder un certain nombre très précis?


A votre écoute !

Hors ligne

 

#3 Sat 10 June 2023 16:35

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 207
Site web

Re: Choix des points de calage pour DMPC

Bonjour,

C'est un ancien géomètre du cadastre qui te répond : le but ultime du controle est le suivant :
1) s'assurer que le geometre expert a bien respecté les desirs du "client" contribuable (detection d'erreurs eventuelles du géomètre)
2) s'assurer que la modification du plan ne détériore pas plus le plan cadastral (conservation du plan)
Si ces deux conditions sont respectées, tu auras accompli correctement ta mission

Une intégration dans la règle de l'art implique une distribution des points de calage incluant l'ensemble du levé : cela permet de controler le levé et la qualité du plan originale. Lorsque tu as de gros ecarts (ici ce n'est pas le cas), tu peux également te faire une opinion (sans aller sur le terrain) en examinant en surimpression l'orthophoto de la zone qui te permet surtout de voir les gros soucis dans la qualité du plan originale.

Ce n'est pas parce que tu auras un emq meilleur que ton intégration au plan sera meilleure sauf au cas précis ou les points completement en erreur sont des points trop imprécis (par exemple appui sur deux feuilles : une remembrée de tres bonne précision et une en mise à jour dont les tolérances avoisinent plusieurs mètres) ou même inexistants car inventés par le géomètre (déjà vu lorsque par exemple le geo n'a que deux points d'appuis réel wink )

Dernière modification par christian (Sat 10 June 2023 16:36)

Hors ligne

 

#4 Sun 11 June 2023 12:47

pm66
Membre
Lieu: Perpignan
Date d'inscription: 22 Feb 2011
Messages: 172
Site web

Re: Choix des points de calage pour DMPC

Bonjour,

Une helmert étant une déplacement, une rotation, et un rapport d'échelle. Le fait d'encadrer le fichier permet de bloquer les valeurs trouvées dans toutes les directions.

Mais il faut prendre des points homologues ce qu'oublient souvent les intervenants sur les DA.
En effet si une vigne se lotie, est ce que les limites périmétriques même en réfection du Cadastre ont été reprises de la même façon. Quid du chemin de terre qui a été pris privatif à un moment et mitoyen dans un autre ( quand il existe encore....).

Comme christophe l'indique, il faut avoir une opinion sur le choix judicieux du point en regardant les déformations du plan cadastral sur une ortho HR. Ensuite les surfaces étant généralement faibles, les points terrains GPS au cm, avec un plan de bonne qualité, le fait de ne pas prendre un point qui manifestement n'est pas cohérent est justifié même s'il est le seul de son quadrant.

Attention à la baisse "artificielle" de l'emq. J'ai déjà vu des documents avec un emq très faible qui envoyait un arpentage à 1m50 des coordonnées GPS sur un plan remanié confectionné en numérique. Les points de calages étaient des haies!!!!!. Merci la précision de ce choix alors qu'il suffisait d'aller de l'autre côté de la rue prendre un angle de mur ou de maison.

On peut se poser des questions alors qu'on est en projection conforme c'est à dire conservation des angles et déformation sur les distances, pourquoi les résidus sont à compenser avec une projection orthogonale sur les limites d'où déformation des angles. Quand vous avez de forts écarts sur un plan napoléonien mis à jour par exemple, cela déforme complètement la zone et si ce n'est pas la première division, vous ne pouvez plus rien faire de sérieux que ce soit report de DA ou lever de batis.

On peut aussi se poser des questions sur l'habitude du Cadastre à continuer de travailler dans la parcelle comme il y a 50 ans, alors qu' on a une feuille remaniée créée en grande partie en reportant des limites arpentées en coordonnées et que certaines limites dessinées ne sont pas visibles sur le terrain. Il serait tant de travailler en coordonnées.


CadOGéo une vision simple et efficace de la cartographie et c'est gratuit
A découvrir sur www.cadogeo.fr

Hors ligne

 

#5 Mon 12 June 2023 09:58

Cadastre 13
Membre
Date d'inscription: 9 Jun 2023
Messages: 3

Re: Choix des points de calage pour DMPC

Merci beaucoup pour vos réponses.
Et merci pm66, tu me confortes dans mon idée que cela n'a pas de sens de rajouter un point de calage manifestement erroné juste pour encadrer la zone alors que le plan est de bonne qualité et que tous les autres points de calage sont précis...

Maintenant, il va falloir que j'arrive à convaincre en réunion de service, histoire qu'on demande tous la même chose aux géomètres-experts....

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB