Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#1 Thu 15 June 2023 09:49

Yunali
Membre
Date d'inscription: 24 Mar 2020
Messages: 34

Lien entre échelle numérique et résolution spatiale

Bonjour,

Géographe de formation, il y a encore quelques concepts sur la spatialité des données qui m'échappent, et j'aimerais solidifier mes connaissances sur le sujet !

Je travaille souvent sous SIG avec des jeux de données spatiales, notamment des couches vectorielles de polygones, issues de diverses méthodes d'acquisition (compilation, modélisation, inventaire terrain, etc).

Il arrive souvent que la résolution spatiale ne soit pas renseignée dans les métadonnées, mais que moi je doive fournir l'information dans le cadre de mon travail.

Donc la question est :
- Comment connaître, déduire, la résolution spatiale d'une couche vectorielle ? Une astuce qui permettrait d'estimer un ordre de grandeur.
- Et est-il possible de faire le lien entre l'échelle numérique (qui pour le coup est plus souvent fournie, échelle conseillée par le fournisseur pour la visualisation de la donnée) et la résolution spatiale ?
Comme ça je dirai que non, car de savoir qu'1 cm sur la carte fait 10 km en vrai donne juste une indication sur à quel point la carte est "zoomée" ou non, et non la finesse de sa résolution. Mais par exemple le document ci-après semble pourtant faire un lien, est-ce que c'est juste ? (p.2)

https://www.google.com/url?sa=t&rct … jDIlHVyie.

Je trouve très peu de documentation sur le sujet, donc s'il en existe, je suis preneuse !
Merci beaucoup

Dernière modification par Yunali (Thu 15 June 2023 10:05)

Hors ligne

 

#2 Thu 15 June 2023 10:43

Pascal Boulerie
Membre
Lieu: France
Date d'inscription: 12 Sep 2005
Messages: 2855
Site web

Re: Lien entre échelle numérique et résolution spatiale

Théorie mathématique de Shannon sur l'échantillonnage :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_de_l'information

Sinon, plus concrètement, essayez de zoomer sur des arbres situés à plusieurs kilomètres avec un appareil photo numérique (par exemple celui inclus dans un téléphone mobile), et essayez de compter les feuilles sur ces arbres une par une.

à un moment donné, vous verrez flou. Vous aurez atteint la limite du discernable.


« L'État est désormais quasi déliquescent. » (José Cohen-Aknine, ingénieur X-Ponts, IGPEF, dans Déliquescence et renaissance de l'État.)

Hors ligne

 

#3 Thu 15 June 2023 11:03

Pascal Boulerie
Membre
Lieu: France
Date d'inscription: 12 Sep 2005
Messages: 2855
Site web

Re: Lien entre échelle numérique et résolution spatiale

Si vous trouvez un cours de cartographie, il y sera indiqué que l'oeil humain sans loupe (sans zoomer) ne peut pas voir de détail plus petit que environ 0,1 ou 0,2 millimètres (j'ai oublié le nombre exact) sur une carte papier utilisée en conditions normales.

Pensez aussi aux résolutions de scannage ou d'impression, à 300 dpi ou 600 dpi.

Un calcul rapide à l'aide de l'échelle de la carte vous donne la résolution en mètres dans le jeu de données source.


« L'État est désormais quasi déliquescent. » (José Cohen-Aknine, ingénieur X-Ponts, IGPEF, dans Déliquescence et renaissance de l'État.)

Hors ligne

 

#4 Thu 15 June 2023 14:08

Yunali
Membre
Date d'inscription: 24 Mar 2020
Messages: 34

Re: Lien entre échelle numérique et résolution spatiale

Merci pour vos retours.

Mais je ne parlais pas de la résolution d'une image photo ou de ce que peut voir l’œil ; mais de la résolution spatiale de données SIG type polygones. C'est-à-dire la finesse spatiale avec laquelle ont été dessiné les polygones. Par exemple, pour la digitalisation d'un bâtiment un peu complexe avec des renforcements de quelques mètres, le polygone peut : suivre parfaitement les murs (donc avoir une résolution spatiale de l'ordre du mètre), ou simplement ressembler à un gros carré simplifié qui recouvre approximativement la surface du bâtiment sans prendre en compte les détails (résolution de 100 m par exemple).

Comment étayer cette observation (d'estimer que la donnée a été dessinée au mètre ou à la centaine de mètres), surtout quand il s'agit de données plus complexes ? Pour savoir à quelle résolution les polygones ont été crées ? Mesurer le plus petit bout de polygone sous SIG ?

Concernant l'échelle numérique, quand il est inscrit que l'échelle idéale de la donnée est le 1:1 000 000, est-ce qu'on peut en déduire quelque chose en terme de résolution spatiale de la donnée en m ? Quel est le rapide calcul ?

Merci !

Hors ligne

 

#5 Thu 15 June 2023 14:50

Pascal Boulerie
Membre
Lieu: France
Date d'inscription: 12 Sep 2005
Messages: 2855
Site web

Re: Lien entre échelle numérique et résolution spatiale

Dessinez à l'ordinateur vos polygones et ensuite regardez la feuille imprimée (ça sera une carte papier), et ensuite photographiez les. à mon avis, vous allez comprendre le lien.

Avez-vous déjà fait de la topographie terrain à l'aide des instruments d'arpentage ?


Sinon, un petit spoiler basé sur votre exemple, avec donc le calcul rapide que vous évoquez :
échelle 1 / 1 000 000
Un dizième euh... un dixième de millimètre (0,1 mm) sur la carte va représenter 1 000 000 x 0,1 mm = 100 000 mm = 100 m = 1 hm (ou plus couramment : 0,1 km)
ça permet de tomber sur les 100 m que vous parlez.

Je n'ai pas de cours de carto sous la main pour vérifier s'il faut se baser sur 0,1 mm ou 0,2 mm (moi je suis perfectionniste, j'opte pour le dixième de mm)


« L'État est désormais quasi déliquescent. » (José Cohen-Aknine, ingénieur X-Ponts, IGPEF, dans Déliquescence et renaissance de l'État.)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB