Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.

Echelle

Rapport entre les dimensions des éléments représentés sur une carte ou un plan (numérateur) et les dimensions réelles de ces éléments (dénominateur).
Exemple: à l'échelle du 1:500, 1 mètre sur la carte représente 500 mètres sur le terrain.

Chacun place un concept différent derrière l’expression «grandes échelles», pour les uns il s’agit de levé au 1:200 ; pour d’autres, il s’agit des gammes d’échelles utilisées pour le plan cadastral (1:1000 au 1:5000) ; ce concept-même n’est pas satisfaisant pour les bases de données vecteur, où, dans les logiciels SIG, la fonction de loupe permet de s’affranchir totalement de l’échelle à laquelle est représentée une donnée, et donc de son utilisation pertinente. En revanche, cette façon de pratiquer fonctionne bien avec les données de type raster (image), qui ne sont réellement lisibles et exploitables que dans une gamme d’échelles bien déterminée.

Pour les données vecteur, la notion d'échelle doit surtout être associée à l'échelle de production des données.

In fine, le terme “échelle” renvoie à la fois à deux concepts :

  • la précision que l’on a l’habitude d’associer à la carte papier (0,2 mm de précision qui correspondent à l’acuité visuelle ; ainsi pour une échelle du 1:200 on parle de précision 4 cm, pour du 1:1000, on parle de précision graphique de 20 cm, 1 :10 000 on parle de précision 2 m),
  • le contenu de la carte traditionnellement associée à une échelle donnée, correspondant à son niveau d’abstraction.
 
main/dico/echelle.txt · Dernière modification: 2011/08/05 12:15 par Bruno
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Partagez  |