Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

Annonce

Rencontres des Utilisateurs Francophones de QGIS 2019 à Montpellier

12 et 13 décembre 2019 à Montpellier.

Cet événement est organisé en partenariat entre Montpellier SupAgro et l’OSGeo-fr.

http://conf.qgis.osgeo.fr/

 

#1 Fri 22 June 2018 16:49

BenB
Membre
Date d'inscription: 29 Dec 2015
Messages: 79

[CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Je dois faire la mise a jour d'un PLU.

Pour cela je suis allé chercher le cadastre de la commune sur cadastre.gouv.fr :https://cadastre.data.gouv.fr/datasets/ … nformatise   format EDIGEO que j'ai converti en shape avec FME.

En le chargeant sur QGIS ; je trouve un infime décalage entre mes zones PLU et les limites parcellaires (de l'ordre du mm).

Pour comparer, j'ai donc téléchargé  les données cadastre de l'ETALAB en GeoJson :https://cadastre.data.gouv.fr/datasets/cadastre-etalab . Je trouve un autre décalage.

Enfin dans le dossier du PLU je trouve un cadastre de 2016  en shape que je charge  : troisième décalage toujours différent.

En PJ une exemple :
en noir : cadastre EDIGEO de cadastre.gouv.fr
en rouge : cadastre ETALAB en geoJson
en vert : cadastre 2016 shape trouvé dans le dossier PLU


Je ne comprend pas ces décalages pour une même données (cadastre DGFIP)

Avez-vous une idée ?


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#2 Fri 22 June 2018 22:44

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 162
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Oui, cela dépend de la manière dont sont gérées ou transmises les données : l'ordinateur ne peut représenter tous les nombres réels. Certains SIG (pour l'indexation spatiale par ex) traduise par ex la valeur 4.54 en entier 454 et une coordonnée ne peut alors s'exprimer qu'en cm. 2/3 n'a pas de représentation exacte en informatique : ce sera 0.6666....67 d'où d’inévitables arrondis ...

par exemple: le shape enregistre les données au format IEEE double precision en coordonnées cartésiennes de ton système, le geojson en coordonnées geographiques (implique donc conversion pour arriver dans ton système), peut etre l'edigeo est il encore dans un autre système que le tien (lambert93/CC9zones d'ou conversion) ....bref beaucoup de paramètres obligeant les arrondis, l'ordinateur ne faisant pas des calculs exacts mais toujours des calculs approchés...

NB: en corrollaire, les problèmes de topologie sont inévitables quand tu passes d'un système ayant une précision X vers un système ayant une précision différente

Hors ligne

 

#3 Sat 23 June 2018 21:33

cquest
Membre
Date d'inscription: 6 Jan 2013
Messages: 442

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Le jour ou on aura un cadastre centimétrique c'est pas encore arrivé... alors 6mm c'est juste une question d'arrondi, négligeable sauf si on veut prendre en compte la dérive des continents (de l'ordre de quelques mm/an vers le sud-est pour la métropole) wink

La source la plus proche des données d'origine sont les fichiers EDIGEO... ensuite cela va aussi dépendre de la bibliothèque qui va les parser.
Pour Qgis c'est gdal, pour les geojson Etalab, c'est un parseur maison qui les a généré à partir des Edigeo de la DGFiP (le code est dispo sur github), pour les shapefile présents dans le PLU... je doute que ça soit documenté.

Rares sont les traitements totalement neutres.


Christian Quest
Membre fondateur et porte parole d'OpenStreetMap France
@cq94 sur twitter

Hors ligne

 

#4 Sun 24 June 2018 00:51

Elise
Membre
Lieu: Argentat (19)
Date d'inscription: 16 Oct 2005
Messages: 176
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour BenB,

6 mm de décalage, j'en serais plus que ravie, même 1 m ce serait top. Attendez-vous à des surprises de plus grande ampleur. Pour le fun, une capture d'écran du cadastre validé par la DGFIP en 2017 au niveau de la jonction entre plusieurs communes dans le Cantal où j'accompagne un EPCI dans son PLUi... Les arbitrages ne sont pas faciles quand on est sur des territoires ruraux et en plus avec un peu de relief ou une rivière qui s'est déplacée... Mais quand on pense aux outils dont disposaient les arpenteurs du cadastre napoléonien sur la base duquel repose nos cadastres actuels, je leur tire mon chapeau !

Cordialement,
Elise

Dernière modification par Elise (Sun 24 June 2018 00:53)


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Géoscope
  11 rue de l'Hospice - 19400 Argentat
  Tél. : 09 60 47 51 16

Hors ligne

 

#5 Mon 25 June 2018 08:09

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,
.
Pour les deux dernières réponses il y a une confusion. En effet il ne faut pas confondre la comparaison de deux référentiels et la précision d'une mesure.

La précision des coordonnées du cadastre français est le centimètre. C'est l'unité de mesure. Cela n'a rien à voir avec la différence qui existe entre ce référentiel et un autre comme l'orthophotographie.

Mais quand on pense aux outils dont disposaient les arpenteurs du cadastre napoléonien


En matière de mesure optique il n'y a pas de différence entre 1850 et 1950. C'est uniquement à partir de 1950 l'apparition d'une évolution majeure en matière de mesure de distance qui fait évoluer les choses (distancemètre). Pour parler de géomètres de l'époque napoléonienne, faut-il encore parler de cadastre rénové par voie de mise à jour (section en simple lettre).

Ensuite il ne faut pas confondre non plus la représentation d'un vecteur sur un périphérique (écran) et la valeur des coordonnées de ce vecteur dans le fichier. Entre QGis et Arcgis (ou Autocad) il y a une différence fondamentale. Pour le premier comme il est multi plateforme il n'y a aucune garantie d'indépendance vis à vis du périphérique pour les deux autres il y en a une (OS : Windows). Quand vous mesurez une distance à l'écran la précision de votre mesure est dépendante de la résolution de celui-ci.

alors 6mm c'est juste une question d'arrondi, négligeable


Sauf pour un système informatique ou mathématiques qui cherche à savoir si un point appartient à une droite.

La seule façon de comparer les choses pour répondre au sujet initial est de comparer les coordonnées exprimées dans le fichier Edigéo et celles du même point dans le fichier shape, Json ou autre. Et ceci au centimètre près, notez que vous comparez alors un fichier texte avec une représentation en Wkb ...


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#6 Mon 25 June 2018 09:15

Bruno
Membre du bureau
Lieu: Paris
Date d'inscription: 22 Jun 2005
Messages: 10062
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Au fait, puisqu'il s'agit d'une mise à jour du PLU, quel référentiel cadastral a été utilisé au départ, la première fois?

Hors ligne

 

#7 Mon 25 June 2018 09:43

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 162
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Elise a écrit:

Mais quand on pense aux outils dont disposaient les arpenteurs du cadastre napoléonien sur la base duquel repose nos cadastres actuels, je leur tire mon chapeau !
Elise


Oui, les efforts par l'administration depuis 200 ans pour tenir à jour un plan cadastral sont inversement proportionnels aux progrès technologiques réalisés, ce qui fait qu'on arrive au même résultat (ou plutot à la même médiocrité) que nos ancètres smile

(bon vous avez compris c'etait sur le ton de la plaisanterie !)

D'un point de vue philosophique, on peut quand même s'interroger sur la marche de l'humanité quand on sait que plus de 200 ans av JC, les grecs savaient que la terre était ronde et avaient calculé avec une précision phénoménale (1%) la circonférence de cette dernière.... les pauvres où en sont-ils maintenant  !? wink Dans quelques centaines d'années on sera peut être admiratifs envers gracchus babeuf et ses successeurs ... smile

Hors ligne

 

#8 Mon 25 June 2018 09:57

Pascal Boulerie
Banni
Lieu: France
Date d'inscription: 12 Sep 2005
Messages: 2310
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

ChristopheV a écrit:

C'est uniquement à partir de 1950 l'apparition d'une évolution majeure en matière de mesure de distance qui fait évoluer les choses (distancemètre).


Si un historien des technologies de topographie et géodésie pouvait nous donner une référence avec quelques dates majeures de la mise en oeuvre des distancemètres en France durant les années 1950 à 1970 (et 1980, avant l'arrivée des technologies satellites puis GPS des années 1970 à 1980), ce serait intéressant.


« L'État est désormais quasi déliquescent. » (José Cohen-Aknine, ingénieur X-Ponts, IGPEF, dans Déliquescence et renaissance de l'État.)

Hors ligne

 

#9 Mon 25 June 2018 10:32

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

A mettre dans le forum topographie.
Stadimètre : permet le calcul d'une distance (relativement courte) à l'aide d'un appareil optique et d'une mire graduée problème la terre est ronde.
Distancemètre magnétique (1950 environ) : permet de calculer une distance assez grande (Km) entre un appareil et une mire (réflecteur). la terre est toujours ronde et la propagation des ondes est influencée par différents facteurs comme le taux d'humidité, la pression etc ...
Distancemètre laser ( 1990 pour les militaires 2000 pour le grand public): Plus besoin de mire ou de réflecteur, en revanche problème de milieux (poussières, surfaces liquides, ensoleillement ...) portée liée à la puissance du laser.

Voilà c'est pas historique exact mais les dates sont des ordres de grandeur.

les pauvres où en sont-ils maintenant  !?


Hé oui la Sainte Eglise apostolique et Romaine est passée par là ...


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#10 Mon 25 June 2018 16:56

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 162
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Je me permets de mettre mon grain de sel, étant un "vieux de la vielle" en ce qui concerne les appareils à réflexion d'onde pour la mesure de distances : si le procédé semble effectivement dater d'après la seconde guerre mondiale, il n'est utilisé et ce, que en geodésie, qu'a partir des années 60 et j'en ai manipulé un à l'école en 1979 : l'engin comportant une batterie annexe d'une dixaine de kilos, lui même devait peser quelques kilo, était autonome (devait se poser sur un trepied à part, et pas sur un théodolite ce qui fut le cas quelques années après), et coutait au bas mot le prix d'une maison d'habitation. Autrement dit, c'était loin d'être démocratisé : la démocratisation de ce type d'appareil semble plutot dater donc des années 80.

Dernière modification par christian (Mon 25 June 2018 17:27)

Hors ligne

 

#11 Mon 25 June 2018 19:50

Yves Egels
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 29 Sep 2011
Messages: 150

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Egalement vieux de la vieille...
Les premiers distancemètres étaient à onde radar, Tellurometer MRA1 https://en.wikipedia.org/wiki/Tellurometer datant de 1957, encore utilisé à l'IGN en 1970 https://www.xnatmap.org/adnm/docs/recolls/MRA2.htm. Il était très amusant à utiliser : la mesure de phase se faisait sur un écran d'oscilloscope, il fallait stabiliser des courbes de Lissajoux.
Mon premier distancemètre optique était un Hewlett-Packard 3800, utilisé sur le site antique de Medaïn Saleh dans le Hedjaz en Arabie Saoudite en 1978 https://celebrating200years.noaa.gov/di … 3800b.html. Là aussi la mesure était assez manuelle, avec des bouton pour chaque décade à ajuster avec un galvanomètre (malheureusement très fragile...). Il fonctionnait sur prisme, à des distance atteignant facilement 3km.
Pour les distances supérieures, il existait à la même époque l'AGA 6 http://www.aga-museum.nl/page/geodimeter-6, et le Rangemaster utilisant des lasers et tirant à une grosse trentaine de kilomètres (le record étant à ma connaissance Ventoux-Canigou. deux charges de 25kg... pour moi, utilisé sur le Piton de la Fournaise en 1981.
Le premier distacemètre sans prisme (à mesure de phase) était un Fennel (pas de souvenir du numéro), qui était en plus motorisé et que j'ai utilisé sur un glissement de terrain à Digne en 1982.
Donc depuis 35 ans pas beaucoup d'évolution technologique majeure!
Quant au GPS, les premières applications réellement opérationnelles datent de 1990-1992, quand la constellation est devenue suffisante pour permettre des observations à toute heure. POur moi, ce fut la prise de vue aérienne de la Guyane en 1992, appuyée sur la trajectographie GPS de l'avion, sans point au sol. Avant, on utilisait les photos de satellites Echo https://fr.wikipedia.org/wiki/Echo_(satellite) sur fond d'étoiles (dans les années 60-70) puis les satellites transit https://fr.wikipedia.org/wiki/TRANSIT_(satellite) qui nécessitaient de l'ordre d'une semaine d'observation par point.


Ingénieur géographe
École nationale des sciences géographiques
Société française de photogrammétrie et télédétection

Hors ligne

 

#12 Tue 26 June 2018 08:05

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Je crois que Pascal Boulerie a sa réponse.

En revanche pour celle initiale la remarque de Bruno est plus que pertinente, au détail près qu'il n'existe qu'un seul cadastre, même si les commerciaux de service tentent de faire passer les produits dérivés pour l'original.

Donc depuis 35 ans pas beaucoup d'évolution technologique majeure!


Certes mais l'apparition de théodolites avec distancemètre laser  à un prix abordable dans les années 2000 a été une petite révolution de confort pour les géomètres du cadastre, ça permet d'éviter de pénétrer dans les propriétés (pour ma part vu le nombre de résidences secondaires occupée 15 jours par ans ...). En plus cela a été une source d'économie pour la DGFiP, plus besoin d'embaucher en contrat précaire des aides pour ses géomètres.


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#13 Tue 26 June 2018 11:49

BenB
Membre
Date d'inscription: 29 Dec 2015
Messages: 79

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

à supprimer désolé pour le doublon

Dernière modification par BenB (Tue 26 June 2018 11:59)

Hors ligne

 

#14 Tue 26 June 2018 11:54

BenB
Membre
Date d'inscription: 29 Dec 2015
Messages: 79

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

j'adore ce forum ! merci pour vos réponses.

Bruno, à l'époque c'est le PCI-Vecteur de la DGFIP qui a été utilisé pour la numérisation (je pense qu'il vient de l'organisme départemental en charge de la diffusion des données géographiques) .

Je pensais pouvoir récupérer le cadastre sur data.gouv.fr mais je me retrouve avec ce décalage. Je me demande donc si je peux faire la modif avec ces données. Qu'en pensez vous  ?

La solution est de demander le nouveau cadastre à l'organisme susnommé mais c'est long, payant et procédurier.... Je voudrais bien me servir d'opendata.gouv !

Dernière modification par BenB (Tue 26 June 2018 11:58)

Hors ligne

 

#15 Tue 26 June 2018 14:44

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Je crois que vous n'avez pas compris les réponses. Le cadastre vient de la DGFiP point barre. Ensuite c'est un problème d'arrondi informatique et quel que soit x vous aurez toujours ce décalage, sauf à savoir quel logiciel dans quel version sur quel OS et quels périphériques  ont été utilisé pour fabriquer le PLU et de reproduire exactement le processus. Donc quasi impossible.

Une première étape consisterait à éliminer les conversions et d'utiliser directement le format Edigéo, cela vous ferai des arrondis en moins. Pour ce faire regardez l'intégrateur de données Edigéo pour postgis :
https://georezo.net/forum/viewtopic.php … 07#p309807

Je peux vous affirmer en connaissance de cause que ce sont les coordonnées inscrites dans Edigéo qui sont lues puis transformées en WKB pour intégration dans postgis.

J'ajoute que votre sujet devrait attirer l'attention de pas mal de monde en particulier ceux qui interviennent sur le sujet suivant :

https://georezo.net/forum/viewtopic.php … 89#p310189

Quand on leur parle de mise à jour ils répondent toujours de façon réglementaire mais là techniquement vous faites comment ?
Posez leur la question.


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#16 Tue 26 June 2018 15:21

BenB
Membre
Date d'inscription: 29 Dec 2015
Messages: 79

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

J'ai bien compris, mais dans mon cas  j'ai la possibilité d'avoir le cadastre de la même source (organisme en charge sur le département) donc sans le décalage. 

je cherche a savoir si réglementairement j'ai le droit de faire une modification malgré ce décalage/.

Hors ligne

 

#17 Tue 26 June 2018 15:39

BenB
Membre
Date d'inscription: 29 Dec 2015
Messages: 79

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Je reformule :  peut-on considérer que les PCI-VECTEUR (DGFIP) de cadastre.gouv.fr, d'ETALAB ou encore d'un organisme public correspondent à un seul et même référentiel ?

Hors ligne

 

#18 Tue 26 June 2018 15:41

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Pour votre dernière question je vous ais donné les indications juste avant, je me cite "ils répondent toujours de façon réglementaire".

Dernière modification par ChristopheV (Tue 26 June 2018 15:44)


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#19 Tue 26 June 2018 15:49

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour.

Le seul producteur de la données cadastrale c'est la DGFiP avec PCI-Vecteur disponible sur cadastre.gouv, après ce que fait ETALAB c'est le transformer en JSON ou autre. Ce que vous trouverez dans un organisme public c'est les fichiers transmis par la DGFiP à cet organisme qui les aura ensuite transformé ou non enshp ou autre format. Donc même en demandant à l'organisme en question encore faut-il être sur que le processus de transformation du cadastre qui a servi à la confection du PLU et le processus qui transforme la dernière mise à jour et strictement identique si non vous aurez aussi un décalage.


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#20 Wed 27 June 2018 08:55

trannoy
Membre
Date d'inscription: 2 Mar 2011
Messages: 2

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

bonjour,
sinon il existe des outils de recalage des données qui font cela trés bien, dont un en démonstration sur le store de veremes https://vstore.veremes.net/store/
wink

Hors ligne

 

#21 Wed 27 June 2018 14:59

Pascal Boulerie
Banni
Lieu: France
Date d'inscription: 12 Sep 2005
Messages: 2310
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Des nouvelles récentes sur le cadastre :
http://www.financespubliques.cgt.fr/sea … e/cadastre

Cour des comptes : rapport sur la fusion DGFiP dix ans après
https://www.ccomptes.fr/fr/publications … -la-fusion


« L'État est désormais quasi déliquescent. » (José Cohen-Aknine, ingénieur X-Ponts, IGPEF, dans Déliquescence et renaissance de l'État.)

Hors ligne

 

#22 Wed 27 June 2018 16:36

jdesboeufs
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11 Jun 2012
Messages: 80

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Les données GeoJSON sont en WGS-84, et les coordonnées sont tronquées à 7 chiffres après la virgule.
Les données sources ne sont hélas pas diffusées par la DGFiP, le PCI en lui-même étant déjà l'aboutissement d'un ensemble de transformations.

Bref il y presque toujours des écarts, et heureusement la plupart des outils savent s'en accommoder, y compris pour déterminer si un point est sur une ligne !

C'est sans commune mesure avec les écarts topologiques qu'on peut constater plus généralement sur le plan.


Jérôme Desboeufs
Mission Etalab - Direction Interministérielle du Numérique (DINUM)
geo.data.gouv.fr - adresse.data.gouv.fr - cadastre.data.gouv.fr - geo.api.gouv.fr

Hors ligne

 

#23 Wed 27 June 2018 19:00

christian
Membre
Lieu: Isère
Date d'inscription: 20 Sep 2005
Messages: 162
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

jdesboeufs a écrit:

Les données sources ne sont hélas pas diffusées par la DGFiP.


???
Ah bon !? et c'est quoi les fichiers edigeo, alors?

jdesboeufs a écrit:

le PCI en lui-même étant déjà l'aboutissement d'un ensemble de transformations.


tu peux développer ...?

Hors ligne

 

#24 Wed 27 June 2018 21:32

jdesboeufs
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11 Jun 2012
Messages: 80

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Merci @christian, ce n'est absolument pas clair ce que j'ai écrit au dessus wink

Ce que je voulais dire c'est que les fichiers EDIGÉO et DXF sont eux-mêmes la résultante d'un traitement d'extraction, qui dans le cas de la version Lambert 93 subissent en plus une première transformation de coordonnées.

Et quand je parle des données sources, je pense aux données/documents qui sont transmises aux services du cadastre pour la mise à jour du plan, indépendamment du processus de consolidation qui lui est semi-automatisé, et dure depuis des années.

Bref un point fait beaucoup de chemin entre le relevé géomètre et le GeoJSON ou le SHP qu'on utilise par chez nous.


Jérôme Desboeufs
Mission Etalab - Direction Interministérielle du Numérique (DINUM)
geo.data.gouv.fr - adresse.data.gouv.fr - cadastre.data.gouv.fr - geo.api.gouv.fr

Hors ligne

 

#25 Wed 27 June 2018 22:16

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Je vais prendre des précautions et dire qu'il n'y a dans la suite aucune volonté d'attaque personnelle ou autre. C'est simplement un constat malheureusement journalier qui ne tient pas qu'à la lecture des forums de GeoRezo mais aussi à la fréquentation régulière des services de l"état, des géomètres experts du notariat enfin bref de toutes les professions qui de près ou de loin utilisent le cadastre.
Il y a une méconnaissance générale de ce qu'est le circuit foncer, le rôle du cadastre et la nature de ses actions.

Comme indiqué pour la problématique des contenances et comme indiqué ici, l'unité de mesure pour le plan cadastral c'est le centimètre, et une parcelle ne peut pas avoir une contenance inférieure à 1 m² c'est comme ça point barre. Donc une contenance c'est une valeur entière, une coordonnée cadastrale c'est deux chiffre après la virgule l'unité étant le mètre. Y'a rien à comprendre c'est une définition un point c'est tout.
Quand aux données documents transmis par les géomètres experts i ne s'agit en aucun cas de leur levés mais de l'application cadastrale de leurs levés, et ils ne constituent que des documents relevant d'une ou de quelques parcelles.J'ajoute que les documents d'arpentages sont maintenant majoritairement numériques et réponde à une norme mise au point entre le conseil de l'ordre des GE et la DGFiP, les coordonnées sont centimétriques. La confection du plan à l'échelle d'une commune n'est le ressort QUE DES GEOMETRES DU CADSATRE, pas des GE, pas de l'IGN ou je ne sais quel autre organisme. En plus un géomètre expert ou du cadastre digne de ce nom ne travaille JAMAIS en lambert 93. Il travaille en local ou en coniques conformes.
Les fichiers Edigéo ne sont pas la résultante d'un traitement d'extraction mais le fruit de la vectorisation des plans papiers dans le cadre de convention entre collectivité et DGFiP. Plans papiers qui ont été géoréférencé par le prestataire ou par le cadastre ce à l'aide d'un logiciel nommé DIANA2D dont je suis l'auteur. Là aussi l'unité c'est le centimètre, et je suis à la disposition de qui veut pour des précisions techniques.

Le seul gestionnaire du plan cadastral c'est la DGFiP.

Quand à parler d'écarts topologiques il faudrait là aussi savoir de quoi on cause. Il faut pas confondre écart entre deux référentiels, raccords de feuilles cadastrales et arrondis informatiques. Et d'un point de vue mathématiques ne pas confondre un espace continu et un espace discret.

J'ai mis en ligne le code d'un intégrateur de données, c'est aussi un petit peu pour prouver que ce que je raconte c'est pas des co*****ies et que ceux qui pensent que je ne fais que râler devraient attaquer sur le contenu et sur le code. Car tant en matière de cadastre que d'informatique il y a des preuves substantielles  de ce que j'affirme depuis des années.

Et j'ajoute de façon prétentieuse que quand vous gérerez 200 ans de cadastre superposé, que vous aurez une base de données entièrement topologique à l"échelle d'une région, que vous gérerez les mises à jour et l'ajout de l'ensemble des données publiques tout ça dans la même base de données, et que vous commenterez le code de l'intégrateur mis en ligne on pourra commencer à causer normalement. Car lire depuis quelques années autant de bêtises ça me fatigue, et ce qui m'inquiète le plus c'est les conséquences en matière de politiques publiques car je suis aussi un citoyen qui paye ses impôts.


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#26 Thu 28 June 2018 07:53

jdesboeufs
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11 Jun 2012
Messages: 80

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Merci pour ces précisions.
La littérature précise sur le sujet ne court hélas pas les rues, et relire l’historique GeoRezo n’est pas forcément un moyen efficace de se documenter. Tout n’est pas forcément raccord non plus entre les discours DGFiP, OGE, GF...

En tout cas si l’EDIGÉO n’est pas le fruit d’une extraction, contrairement à ce qu’on m’a raconté, cela signifie qu’un format d’échange disponible en deux projections est utilisé comme modèle de données, et c’est loin d’être courant.

Bref @BenB tu as tes réponses wink


Jérôme Desboeufs
Mission Etalab - Direction Interministérielle du Numérique (DINUM)
geo.data.gouv.fr - adresse.data.gouv.fr - cadastre.data.gouv.fr - geo.api.gouv.fr

Hors ligne

 

#27 Thu 28 June 2018 09:42

ChristopheV
Membre
Lieu: Ajaccio
Date d'inscription: 7 Sep 2005
Messages: 2950
Site web

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Un peu moins énervé ce matin. Et vous avez raison sur le raccord des discours celui de la DGFiP (compte officiel) étant souvent bien souvent de l'enfumage sur le sujet.
Quand aux autres chacun y voit son intérêt commercial et le discours d'un grand institut pendant ces 20 dernières années a fait beaucoup de dégâts.

Pour ce qui est de la reprojection en WGS84 qui introduit forcément un biais, pourquoi faire cela ? Pour info :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … e=20080125

Ce qui permet aussi de constater que la notion d'unité de mesure n'est pas vaine.(cf. art 3).

Si vous voulez plus d'infos sur le fonctionnement du PCI vous êtes tous bienvenus chez nous, en plus ça vous donnera l'occasion de profiter de la plage. wink

Pour finir de répondre à BenB la question a ce poser est :

6 mm d'écart représentent combien à l'échelle d'origine du plan papier qui est le document opposable en matière de PLU selon les infos des spécialistes (je n'en suis pas un).
A l'échelle du 1/1000
6 mm = 0.006 m
Donc 0.006 mm sur le plan papier. Ça donne une idée de la réponse ?

Et dans EDIGéO il y a ce genre d'informations (qualité et échelle du plan d'origine).


Christophe
L'avantage d'être une île c'est d'être une terre topologiquement close

Hors ligne

 

#28 Thu 28 June 2018 11:15

jdesboeufs
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 11 Jun 2012
Messages: 80

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

On utilise bien les projections légales pour les SHP, mais le format GeoJSON ne permet plus d'utiliser autre chose que WGS84 (https://tools.ietf.org/html/rfc7946#page-12).

Sinon il vaut mieux éviter de me proposer de venir à Ajaccio, car je suis capable de débarquer wink

Plus sérieusement dans le cadre du Service Public des Données la DINSIC a comme mission de s'assurer de la publication d'une documentation détaillée du processus de production pour chacune de 9 bases de données de référence. Je veux bien me pencher sur la question.


Jérôme Desboeufs
Mission Etalab - Direction Interministérielle du Numérique (DINUM)
geo.data.gouv.fr - adresse.data.gouv.fr - cadastre.data.gouv.fr - geo.api.gouv.fr

Hors ligne

 

#29 Fri 29 June 2018 12:46

olivier.eckmann
Membre
Date d'inscription: 14 Dec 2007
Messages: 241

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

Bonjour,

Juste une info complémentaire sur le parcours des éléments relevés. L'OGE a mis en place le portail GeoFoncier https://www.geofoncier.fr , dans lequel est versé le RFU (Référentiel Foncier Unifié) qui correspond aux limites issues de bornage ou PV de délim et relevées "normalement" avec une précision < 5cm. Ce sont les coordonnées topo "réelles" qui sont chargées et les limites entre ces points qui sont dessinées.
Je joins un petit exemple : on voit que la limite bleue correspond à la limite réellement levée par le géomètre dans son PV de délim et versée au RFU. Elle ne correspond pas au cadastre. Je ne sais pas si le PV a servi à faire la division, mais il serait tout à fait possible que la limite topo levée ait servi à diviser les 2 parcelles après recalage sur le cadastre donc à côté de sa position "réelle".

Olivier


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#30 Fri 29 June 2018 16:42

JRM
Membre
Lieu: Arras
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 457

Re: [CADASTRE] Differentes sources de données

ChristopheV > encore merci pour tous ces messages sur ce sujet depuis toutes ces années qui éclairent bien utilement les contours d'une donnée qui est le socle de tant de produits décisionnels impactant les politiques publiques malgré le méli-mélo des différents acteurs

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB

Partagez  |