Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.

ShapeLib

Description

(ceci est une traduction du site).

La bibliothèque C Shapefile fournie la possibilité d'écrire de simple programme en c pour lire, écrire et mettre à jour (dans une étendue limitée) des Shapefile d'ESRI, et leur attribut associé (.dbf). Des outils à utiliser en ligne de commande sont fournies avec cette bibliothèque.

Outils

Liste des outils :

  • dbfcreate
  • dbfadd
  • dbfdump
  • shpcreate
  • shpadd
  • shpdump
  • shprewind
  • Outils du répertoire 'contrib' de ShapeLib
    • dbfinfo
    • dbfcat
    • shpinfo
    • shpcat
    • shpcentrd
    • shpdxf
    • shpfix
    • shpproj

dbfcreate

  • Objectif : créer un nouveau fichier .dbf vide.
  • Usage : dbfcreate xbase_file [ [ -s field_name width ],[ -n field_name width decimals ] ]…
    • xbase_file : le nom du fichier xBase à créer. Pas besoin de spécifier l'extension.
    • -s field_name width : créer un champ string nommé field_name et une taille de width.
    • -n field_name width decimals : créer un champ numérique nommé field_name, de longueur widthet avec un nombre de décimal de decimals.

Exemple :

$ dbfcreate testbase -s NAME 20, -n AREA 9 3, -n VALUE 9 2
# this will create a file named testbase.dbf with 3 fields:
NAME ( string (20)), AREA ( float (9,3)) and VALUE ( float (9,2))

dbfadd

  • Objectif : ajoute un enregistrement dans un fichier .dbf existant.
  • Usage : dbfadd xbase_file field_values
    • xbase_file : le nom du fichier xBase existant.
    • field_values : liste valeurs à insérer dans le fichier xBase. Vous devez spécifier un nombre de valeur égale au nombre de champ que possède le fichier xBase. L'ordre des valeurs doit également refléter l'ordre des champs dans le fichier xBase.

Exemple :

$ dbfadd testbase.dbf REGION1 25.656 150.22
# en supposant que testbase.dbf possède 3 champs ( NAME, AREA and VALUE), cette commande insérera un 
nouvel enregistrement dans //testbase.dbf// avec les valeurs "REGION1" pour le champ NAME, '25.656' 
pour le champ AREA et '150.22' pour le champ VALUE.

dbfdump

  • Objectif : dump le contenu d'un fichier xBase vers la console.
  • Usage : dbfdump [-h] [-r] [-m] xbase_file
    • -h : affiche les informations de l'en-tête (descriptions des champs) ;
    • -r : résultat brute des informations des champs, valeurs numériques non reformatées ;
    • -m : résultat une ligne par champ ;
    • xbase_file : le nom d'un fichier xBase existant.

Exemple :

$ dbfdump -h testbase.dbf
# en supposant que testbase.dbf a un enregistrement (inséré par l'exemple précédent en utilisant 
''dbfadd''), cette commande produira les données suivantes :
Field 0: Type=String, Title=`NAME', Width=20, Decimals=0
Field 1: Type=Double, Title=`AREA', Width=9, Decimals=3
Field 2: Type=Double, Title=`VALUE', Width=9, Decimals=2
NAME AREA VALUE
REGION1 25.656 150.22 

shpcreate

  • Objectif : créé un nouveau fichier shapefile vide.
  • Usage : shpcreate shp_file [point|arc|polygon|multipoint]
    • shp_file : le nom du shapefile à créer. Ne nécessite pas d'extension.
    • point/arc/polygon/multipoint : le type de shapefile que vous voulez créer. Vous devez définir une option valide.

Exemple :

$ shpcreate testpolygon polygon
# Cela créera un shapefile ponctuel nommé //testpolygon// (en fait testpolygon.shp et testpolygon.shx 
seront créé). 

shpadd

  • Objectif : ajoute un shape dans un shapefile existant.
  • Usage : shpadd shp_file [ [x y] [+] ]*
    • shp_file : le nom d'un shapefile existant.
    • x1 y1 x2 y2 … xn yn : l'ensemble des coordonnées x,y qui décrivent le shape que vous désirez ajouter. Notez que vous devez définir le nombre correcte de paramètres pour un type données de shapefile. Par exemple : pour les shapefiles ponctuels vous devez passer une paire de coordonnées XY et pour un shapfile polygonale vous devez passer au moins 4 paires de coordonnées XY (où le premier et le dernier point doivent avoir les mêmes coordonnées).

Exemple :

$ shpadd testpolygon 100000 7000000 250000 6500000 200000 6000000 100000 7000000
# en supposant que testpolygon est un shapefile polygonal, cette commande insérera un nouveau shape (un 
triangle) dans //testpolygon// avec les coordonnées XY suivantes :
vertice 0: 100000 7000000 (cela sera également le sommet où le shape démarre et se termine)
vertice 1: 250000 6500000
vertice 2: 200000 6000000
vertice 3: 100000 7000000

shpdump

  • Objectif : dump le contenu d'un shapefile en affichant l'information comme le type de shape, l'étendue du fichier, le nombre total d'objets et les coordonnées des sommets.
  • Usage : shpdump [-validate] shp_file
    • -validate : compte le nombre d'objets qui possède un ordonnancement incorrect de l'anneau.
    • shp_file : le nom du shapefile existant.

Exemple :

$ shpdump testpolygon
# en supposant que //testpolygon// est un shapefile existant déjà créé, cette commande affichera le 
résultat suivant :

  Shapefile Type: Polygon   # of Shapes: 1
  
  File Bounds: (  100000.000, 6000000.000,0,0)
           to  (  250000.000, 7000000.000,0,0)
  
  Shape:0 (Polygon)  nVertices=4, nParts=1
    Bounds:(  100000.000, 6000000.000, 0, 0)
        to (  250000.000, 7000000.000, 0, 0)
       (  100000.000, 7000000.000, 0, 0) Ring
       (  250000.000, 6500000.000, 0, 0)
       (  200000.000, 6000000.000, 0, 0)
       (  100000.000, 7000000.000, 0, 0)

shprewind

  • Objectif : valide et reset l'ordre and resets l'ordre d'enroulement de l'anneau dans les géométries polygonales pour correspondre aux nécessités de la spécification des shapefile. Cela est utile pour les shapefile ayant des problèmes avec un 'shpdump -validate'.
  • Usage : shprewind in_shp_file out_shp_file
    • in_shp_file : le nom d'un shapefile existant.
    • out_shp_file : le nom d'un nouveau shapefile corrigé qui sera créé.

Exemple :

$ shprewind badshapefile newshapefile 

dbfinfo

  • Objectif : affiche des informations basiques pour un fichier xBase donné, comme le nombre de colonne, le nombre d'enregistrement et le type de chaque colonne.
  • Usage : dbfinfo xbase_file
    • xbase_file : le nom d'un fichier xBase existant.

Exemple :

$ dbfinfo testbase

Info pour testbase.dbf
3 Columns,  1 Records in file
         NAME          string  (20,0)
         AREA           float  (9,3)
        VALUE           float  (9,2)

dbfcat

  • Objectif : ajoute les enregistrements d'un fichier xBase source dans un fichier xBase finale. Les deux fichiers doivent avoir le même nombre de champs.
  • Usage : dbfcat [-v] [-f] from_DBFfile to_DBFfile
    • -v : mode verbeux.
    • -f : force la conversion des données si les types des champs des données n'est pas le même dans les deux fichiers ou s'il y a des valeurs null dans from_DBFfile.
    • from_DBFfile : fichier xBase source.
    • to_DBFfile : fichier xBase final.

Exemple :

$ dbfcat -v testbase1 testbase2 

shpinfo

  • Objectif : affiche des informations basiques pour un shapefile donné, comme le type de shapefile, le nombre d'objets et leurs étendues.
  • Usage : shpinfo shp_file
    • shp_file : le nom d'un shapefile existant.

Exemple :

$ shpinfo testpolygon

Info for testpolygon
Polygon(5), 1 Records in file
File Bounds: (         100000,        6000000)
        (         250000,        7000000)

shpcat

  • Objectif : ajoute le contenu d'un shapfile source dans un shapefile final. Les deux fichiers doivent avoir le même type de shapefile.
  • Usage : shpcat from_shpfile to_shpfile
    • from_shpfile : shapefile source
    • to_shpfile : shapefile final

Exemple :

$ shpcat shapefile1 shapefile2 

shpcentrd

  • Objectif : calcule le centroid XY pour des shapefile polygonaux.
  • Usage : shpcentrd shp_file new_shp_file
    • shp_file : le nom d'un shapefile polygonale existant
    • new_shp_file : le nom d'un shapefile ponctuel qui sera créé.

Exemple :

$ shpcentrd apolygonfile pointcentrd 

shpdxf

  • Objectif : créé un fichier DXF à partir d'un fichier shapefile existant.
  • Usage : shpdxf shapefile {idfield}
    • shapefile : le nom d'un shapefile existant.
    • idfield : à faire

Exemple :

$ shpdxf testshapefile IDFIELD
# ...

shpfix

  • Objectif : progamme qui corrige les valeurs nulles et inconsistante dans des Shapefiles comme cela arrive de temps en temps.
  • Usage : shpfix shpfile new_file <Record# to Blank>
    • shpfile : fichier en entré
    • new_file : fichier en sortie

Exemple :

$ shpfix broken fixed 

shpproj

  • Objectif : Reprojette des Shapefiles en utilisant PROJ.4
  • Usage : shpproj shp_file new_shp ( -i=in_proj_file | -i=“in_params” | -i=geographic ) ( -o=out_info_file | -o=“out_params” | -o=geographic )

Entré

L'entré peut provenir d'un des trois sources. Un fichier de paramètre de projection, directement via des paramètres ou géographique. Si le shapefile possède un fichier prj, de même nom que le shapefile mais finissant par “.prj” il sera utilisé par défaut et tous les autres paramètres seront ignorés. Si l'entré est omise sa valeur par défaut est géographique, sauf si le fichier prj existe.

Sortie

La sortie peut provenir d'un des trois sources. Un fichier de paramètre de projection, directement via des paramètres ou géographique. Si la sortie est omise sa valeur par défaut est géographique.

Fichier de paramètres de projection

Ce fichier doit se terminer avec l'extension “.prj”. Il est sous la forme d'un paramètre projection par ligne. Les paramètres peuvent être dans n'importe quel ordre. Les paramètres de projection sont ceux utilisé pour définir une projection PROJ.4.

Paramètres de projection

Les paramètres de projection sont les mêmes que ceux utilisés par proj et invproj. Utilisez

  • proj -lP : pour voir les projections disponibles
  • proj -lu : pour voir les unités disponibles
  • proj -le : pour voir les ellipsoïdes disponibles

Ou visitez la page web du projet PROJ.4 sur http://www.remotesensing.org/proj pour plus de détails.

Exemples :

Les exemples suivants projettent un fichier rowtest vers row3, déplace des données de Stateplane NAD83 zone 1002 vers utm zone 16 en mètres

shpproj rowtest row -i=“init=nad83:1002 units=us-ft” -o=“proj=utm zone=16 units=m”

shpproj rowtest row3 -o="proj=utm zone=18 units=m" -i="zone=16 proj=utm units=us-ft"
shpproj rowtest row3 -o="proj=utm zone=18 units=m" 
shpproj rowtest row3 -i=myfile.prj -o=geographic
shpproj rowtest row3 -is=myfile.prj
 
main/logiciels/shapelib.txt · Dernière modification: 2009/06/23 12:14 par Yves
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Partagez  |