Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.

Lexique/Sigles

Emprise

L'emprise définit l'étendue du champ cartographique que vous désirez afficher dans les coordonnées du SRS choisi.
Selon les spécifications de l’OGC, l'emprise (Bounding Box, BBOX) est un ensemble de quatre valeurs décimales, en notation scientifique ou entières (si ce sont des entiers alors que cela devrait
être des nombres en virgule flottante alors il est nécessaire d'introduire un point à la fin du nombre). Ces valeurs définissent dans cet ordre les X et Y minima et les X et Y maxima exprimés dans les unités du
SRS de la requête, de telle sorte qu'une zone rectangulaire est ainsi définie dans ces unités. Une emprise ne peut avoir une surface nulle.

Métadonnées

Les métadonnées sont des données textuelles qui décrivent les ressources.
Elles comprennent souvent des éléments tels que le date de création des données, leur historique, leur type et l'utilisation habituelle de ces données.
Le standard ISO 19115 des métadonnées fournit une structure pour la description des données géographiques numériques.
Il définit les éléments des métadonnées, fournit un schéma, établit un jeu commun de terminologie, de définitions et de procédures d'extension de ces métadonnées.
Lorsqu’elles sot implémentées par un fournisseur de données, elles permettent:

  • Aux fournisseurs de données de correctement caractériser leurs informations géographiques
  • Aux utilisateurs de déterminer si des données géographiques leur sont utiles ou pas, et de les exploiter le cas échéant de la meilleure manière, en considérant leurs caractéristiques de base

OGC

Open Geospatial Consortium

SRS

Dans le processus de construction des cartes, les projections sont nécessaires pour représenter la surface terrestre réelle sur un support plan.
Cette surface est en première approximation assimilée à un géoïde. Le géoïde est une surface définie par le lieu des points d'équipotentiel gravitaire au niveau moyen des mers. A cause de la distribution irrégulière de la masse interne de la terre, le géoïde a une forme irrégulière qui le rend inutilisable pour les calculs sur des données spatiales. C'est pourquoi le géoïde est approximé à une forme voisine plus régulière, un sphéroïde, souvent appelé ellipsoïde. L'ellipsoïde est mathématiquement plus simple à utiliser que le géoïde. Il constitue la base du type de système de référence de coordonnées le plus connu : le système de coordonnées géographiques. La position d'un point sur l'ellipsoïde est dès lors exprimée par sa latitude et longitude.

La taille et la forme de l'ellipsoïde sont en général choisies de manière à ce qu'il coïncide localement le plus possible avec le géoïde.
Le choix correspond à la définition des origine, orientation, taille et forme de l'ellipsoïde. Ce concept est appelé “datum géodésique”.
Il n'est toutefois pas recommandé en cartographie parce qu'il décrit la géométrie d'une surface curviligne, et il est impossible de représenter une telle géométrie dans un plan euclidien sans introduire de distorsions. Le contrôle de ces distorsions fait partie de l'étude des projections cartographiques.

Le terme de Coordinate reference system (Articles connexes) est également utilisé.

WMS

 
main/standards/lexique.txt · Dernière modification: 2019/07/23 09:27 par Pascal Boulerie
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Partagez  |