Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.
banniere

Le portail francophone de la géomatique


Toujours pas inscrit ? Mot de passe oublié ?
Nom d'utilisateur    Mot de passe              Toujours pas inscrit ?   Mot de passe oublié ?

#31 Tue 28 April 2020 10:33

lylambda
Membre
Date d'inscription: 31 Aug 2016
Messages: 124

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Benno a écrit:

Ci-dessous en complément les fichiers de style QGIS (*.qml) correspondant à chaque découpage (département ou groupe de département) :
cen-normandie.com/docs/brgm_depXX.zip


Merci beaucoup pour le partage !
Je suis très curieux de la méthode employée pour passer de la table attributaire à un style légendé. Serait-il possible de la partager ?

Hors ligne

 

#32 Wed 10 June 2020 18:11

lylambda
Membre
Date d'inscription: 31 Aug 2016
Messages: 124

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour,

Le BRGM a actualisé la BD Charm 50 et a mis en place un style poussé pour QGIS.

Tout est à disposition sur cette page : https://infoterre.brgm.fr/actualites/no … isponibles

Pour la mise en place du nouveau style, le visionnage du court tuto vidéo et le téléchargement des outils (icônes svg, police, etc.) est important.
Le rendu est parfait !

A noter que l'actualisation ne semble pas concerner la couche France métropolitaine à 1/1 000 000 : http://infoterre.brgm.fr/formulaire/tel … 11-000-000

Hors ligne

 

#33 Thu 11 June 2020 15:30

cquest
Membre
Date d'inscription: 6 Jan 2013
Messages: 833

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Merci pour l'info, c'est archivé sur: http://data.cquest.org/brgm/bd_charm_50/2019/ et les données 2015 sont désormais rangées dans http://data.cquest.org/brgm/bd_charm_50/2015/


Christian Quest - @cq94 sur twitter
Membre fondateur et porte parole d'OpenStreetMap France
A l'origine de @opendatArchives, OpenEventDatabase

Hors ligne

 

#34 Mon 27 September 2021 17:23

image95
Membre
Date d'inscription: 6 Sep 2014
Messages: 246

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour,

Concernant les fichiers de style, si j'ai bien compris, ils sont mis à disposition pour chaque département.
C’est pas très pratique dans mon cas, où ma zone d’intérêt couvre 9 departements.
Il y aurait il un moyen de récupérer des fichiers de style au niveau de la France entière ?
Merci.

Hors ligne

 

#35 Tue 16 November 2021 18:20

fpeyris
Membre
Date d'inscription: 17 Feb 2019
Messages: 1

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour à tous,
Je suis encore novice dans l'utilisation de QGIS mais j'ai réussi à télécharger la carte géologique 1/1 000 000 du BRGM pour la France métropolitaine.
Maintenant je voudrais changer certaines couleurs pour simplifier cette carte géologique qui est trop chargée pour ce que je veux obtenir. J'ai essayé d'utiliser la fonction d'édition du fond pour agir sur la palette de couleur mais cela ne change rien sur la carte.
Connaissez vous un tutoriel pour faire ce genre de chose ou est-ce que cela n'est pas possible ?
Merci d'avance pour votre aide

Hors ligne

 

#36 Fri 21 January 2022 14:01

userQgis
Membre
Date d'inscription: 21 Jan 2022
Messages: 1

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Benno a écrit:

Salut à tous,

Ci-dessous en complément les fichiers de style QGIS (*.qml) correspondant à chaque découpage (département ou groupe de département) :
cen-normandie.com/docs/brgm_depXX.zip


Bonjour, le lien n'est plus valide, vous est t-il possible de l'actualiser s-il vous plait ?!
Cordialement

Hors ligne

 

#37 Tue 29 March 2022 13:50

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour à tous,

Ci joint (en fait ci-lien) un petit traitement à partir des cartes géol harmonisées, dans le but (1) de récupérer la liste de tous les types de polygones (formations géologiques) possibles, en particulier pour les appliquer à la version 2019 qui ne les a pas conservés; (2) de convertir les notations codées de façon ... exotique... en quelque chose de plus proche (espérons) des bonnes pratiques.

https://www.dropbox.com/s/gfz4k65u2g6jm … E.csv?dl=0

Motivation et explications ci-dessous.


Récupérer les attributs de la carte Géologique au 1/50 000 harmonisée

1) Qu'est-ce qu'une carte harmonisée ?
======================================

Les cartes géologiques sont levées feuille par feuille (ou par groupe de feuilles). Chaque feuille est sous la responsabilité d'une personne ou d'une équipe, parfois à des années (> 50 ans dans les cas extrêmes !) de différence, souvent avec des interprétations, des expériences ou des compétences différentes.

Chaque feuille est à l'origine un objet physique, où la géologie est représentée par des surfaces de couleur (éventuellement avec des symboles), des polygones en SIG moderne. Chaque couleur correspond à une formation géologique, à laquelle est associée une notation (la notation est une suite de lettres romaines et grecques et de chiffres qui figurent sur les cartes pour repérer les formations, par exemple Gz pour des dépôts glaciaires récents, t1 pour le premier étage du Trias ... mais aussi quelque chose comme \gamma1-bt-ms pour un granite à biotite et muscovite), une entrée de légende et une description plus ou moins détaillées (de queques mots à plusieurs pages) dans la notice.

Une feuille, avec sa notice, est sous la responsabilité de ses auteurs (en fait c'est un document d'interprétation, signé, avec un statut analogue à celui d'une publication).

Par conséquent, les différentes feuilles sont incompatibles de multiples manières:
- Différences de géométrie (des objets ne se raccordent pas d'une feuille à l'autre)
- Différences d'attributs (les mêmes objets se raccordent mais sont décrits différement)
- Regroupements différents (par exemple une carte dessine des polygones regroupant 1 et 2, la voisine 2 et 3)
- Choix différents de ce qu'il faut dessiner ou ignorer (souvent très net pour les formations "superficielles", éboulis ou dépôts de rivière, dont la représentation varie selon le choix des auteurs; mais des fois aussi on voit des "écoles" différentes, ou simplement des gens plus sensibles à tel ou tel aspect. Voire des cartographes moins compétents pour un type de roches ou un autre...).

Dans l'idéal, le travail d'harmonisation devrait permettre de construire une carte unifiée sur tout le territoire, avec des géométries mises en cohérence, des attributs identiques, et dans la mesure du possible des choix de représentation équivalents. Il serait aussi souhaitable que chaque objet soit affecté d'attributs pertinents permettant des regroupements aux échelles plus petites (généralisées); par exemple que les couches du Kimmeridgien aient aussi un attribut "série = Malm", "système = Jurassique", "ère = Mésozoïque".

Il y a plus de 1000 feuilles sur le territoire Français; la couche géologie comporte plus d'un million de polygones. On comprend que le travail est considérable. Certaine parties sont pûrement techniques (mettre en cohérence les attributs d'objets identiques mais décrits de façons différentes); d'autres nécessitent des études supplémentaires (tout ce qui touche aux choix de dessin ou aux interprétations).

Le BRGM a entrepris ce travail depuis une vingtaine d'années, d'abord en interne (construction de cartes harmonisées départementales - lisez les rapports publics, celui sur le département de la Haute Loire est assez complet par exemple : http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-56860-FR.pdf ), abec un superbe travail d'inventaire et, dans certains cas, de "bidouillage" des contours géologiques pour les relier de feuille en feuille.

Puis, depuis ca. 2013 par le biais du projet "référentiel géologique de  la France" : le RGF a pour but de faire précisément ce travail, avec un volet "technique" traité en interne et un volet "scientifique" mené via des thèses universitaires, qui permettent de compléter l'information. Le RGF fonctionne par "chantiers" avec une cohérence géologique. Un "démonstrateur" portant sur les Vosges et le Fossé Rhénan a permis de valider le concept (ca.2010-2012). Le premier chantier a porté sur les Pyrénées (2013-2018). Les chantiers en cours (depuis 2017) portent sur les Alpes et le Bassin de Paris.

Le BRGM communique assez peu les produits du RGF. (il communique surtout *à propos* des produits du RGF) Il en existe des vidéos et parfois des accès WMS, plus ou moins bridés, mais les fichiers source ne sont pas publiquement accessibles. Le chantier "Pyrénées" a donné lieu à un prototype de carte au 1/50 000 "cohérente", accessible par WMS à l'heure ou j'écris (Mars 2022) (voyez rgf.brgm.fr).

En revanche (comme dit dans ce fil) le BRGM a libéré les résultats de l'harmonisation "technique", découpée par départements. On dispose donc d'une couverture shapefile complète de la France (métropolitaine + Corse, les DOM/TOM sont traités par ailleurs), sans trous. Les polygones équivalents sont regroupés de part et d'autre des limites de feuilles (mais pas de départements). Ce n'est que quand les interprétations sont vraiment incompatibles de part et d'autre d'une limite de feuille qu'il persiste des limites de polygones Nord-Sud ou Est-Ouest....  et c'est en fait très rare.

C'est déjà un travail colossal. Il reste cependant énormément de choses à faire : l'harmonisation entre départements pour commencer, la mise en cohérence des légendes (la même roche décrite de façons différentes dans deux polygones adjacents, hérités de deux cartes), les attributs/interprétation (âge...), les incompatibilités de dessin (formations superficielles). Voyez en Lozère la limite entre les feuilles de Langogne et de St Chély d'Apcher pour une belle illustration...

Selon les départements, l'harmonisation est plus ou moins poussée. En Haute-Loire, l'exemple que je cite, ils sont allé assez loin, jusqu'à redessiner des polygones de formations superficielles qui étaient absents d'une des feuilles. En Lozère il est manifeste que le travail a été moins fouillé.

2) Les fichiers de la carte géologique harmonisée
=================================================

Le BRGM a fourni deux générations de carte harmonisée, on les appelera ici 2015 et 2019. En réalité il y a plusieurs couches et je fais référence ici surtout à la couche "principale", celle des formations géologiques, GEO050K_HARM_D##_S_FGEOL_2154.shp ou D## est le numéro du département. Il y a aussi des couches pour les structures (L_STRUCT), les points d'intérêt divers (P_DIVERS), etc. Les deux sont archivés chez C. Quest, à http://data.cquest.org/brgm/bd_charm_50/2015/ et .../2019/ respectivement, et des bonnes âmes ont pris le temps de mettre la totalité de la version 2019 dans un geopackage unique : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/co … tyle-qgis/

Pour autant que je puisse en juger les versions 2015 et 2019 ont les mêmes géométrie, mais des attributs différents. La version 2019 a une couverture complète, mais il manque des départements en 2015.

Disons-le tout de suite... autant je suis plus qu'admiratif devant le travail géométrique de mise en cohérence, l'ampleur du boulot et la qualité du résultat final (la plupart du temps si on ne sait pas où chercher on ne trouve pas les limites de feuilles), autant je trouve que les choix d'attributs sont techniquement douteux et reflètent une forme de réticence à vraiment libérer la donnée. Essentiellement, on a des attributs (redondants) qui permettent de reproduire visuellement un document similaire aux cartes imprimées (d'ailleurs le BRGM écrit sur les pages de téléchargement qu'il se dégage de toute responsabilité au cas où on n'utilise pas leur symbologie !), mais pas de faire des traitements sérieux. Et plus le temps passe, pire c'est:

Dans la version 2019
- On a un champ "notation" (cf. plus haut). Dans ce champ, les caractères grecs ne sont pas stockés avec leur numéro de glyphe unicode (par exemple beta = U+03B2) mais en utilisant des caractères arbitraires (par exemple pour beta, U+00E2, qui devrait correspondre à un a circonflexe). Pour afficher correctement ces notations il faut utiliser la police "BRGM_NOT" dans laquelle le code U+00E2 est représenté par un caractère qui a la forme d'un béta. On ne peut donc pas représenter les étiquettes avec une autre police (ni les lire correctement dans un autre logiciel d'ailleurs).

NB: En plus, la police BRGM_NOT comporte *aussi* les glyphes des lettres grecques avec le bon unicode. On a donc un beta avec U+00E2, ce qui correspond normalement à a circonflexe, ET un beta (légèrement différent visuellement) avec U+03B2, le vrai code du beta. BRGM_NOT semble avoir été écrit en "écrasant" une police sans-serif, sans prendre la peine de nettoyer les caractères "en trop"... 

Le tableau d'équivalence (excel) est joint ici.

- Les objets ont tous des champs C_FOND, M_FOND, J_FOND, N_FOND, qui pris ensemble permettent bien sûr de colorer correctement les polygones (ils ont aussi des champs C_SYMB etc pour colorer les symboles éventuels). On peut donc facilement faire une carte avec les bonnes couleurs (mais quelle redondance ! Une jointure avec une table légende serait plus propre).
- Dans la version 2015, les objets ont de très nombreux attributs tels que AGE, NATURE, EPAISSEUR etc. Ce sont les attributs utiles, ceux qui permettent de vraiment faire des cartes thématiques utilisables, des traitements, etc. Toujours dans la version 2015, ces attributs sont répétés pour chaque polygone (si on 100 pgones de la même roche, on a donc 100 fois la même quarantaine d'attributs). Là aussi, une jointure serait plus astucieuse...
- ... mais la version 2019 ne donne plus accès à ces informations ! On n'a plus que les notations, les couleurs, un "code " et un "code légende" (deux attributs différents, des produits du processus de numérisation, cf. plus bas), et une description sommaire.

Par ailleurs, la version 2019 donne une couverture complète. Dans la version 2015 il manque des départements :

- 24, 33, 47, 88 (ils n'ont été harmonisés que plus tard)
- 03, 04, 13, 63, 79, 84, 86 (la version 2015 ne comporte que les variantes "style 2019" avec attributs minimalistes).

Les couches "style 2015" avec les attributs complets sont appelées GEO050K_HARM_D##_S_FGEOL_CGH_2154.shp. Elles ont les attributs suivants :
[1] "MI_PRINX"   "CODE"       "CODE_LEG"   "NOTATION"   "DESCR"      "C_FOND"     "M_FOND"     "J_FOND"   
[9] "N_FOND"     "NOM_SYMB"   "C_SYMB"     "M_SYMB"     "J_SYMB"     "N_SYMB"     "ROT_SYMB"   "TYPE_GEOL"
[17] "AP_LOCALE"  "TYPE_AP"    "GEOL_NAT"   "ISOPIQUE"   "LITHOTEC"   "EMERGE"     "AGE_DEB"    "ERA_DEB"   
[25] "SYS_DEB"    "AGE1_DEB"   "AGE2_DEB"   "AGE3_DEB"   "AGE4_DEB"   "AGE_FIN"    "ERA_FIN"    "SYS_FIN"   
[33] "AGE1_FIN"   "AGE2_FIN"   "AGE3_FIN"   "AGE4_FIN"   "AGE_MIN"    "AGE_MAX"    "AGE_ABSOLU" "TOLER_AGE"
[41] "TECH_DAT"   "CAT_DAT"    "AGE_COM"    "LITHOLOGIE" "DURETE"     "EPAISSEUR"  "ENVIRONMT"  "C_GEODYN" 
[49] "GEOCHIMIE"  "LITHO_COM"

Les couches "style 2019" avec attributs minimalistes sont GEO050K_HARM_D##_S_FGEOL_2154.shp :
[1] "MI_PRINX" "CARTE"    "CODE"     "CODE_LEG" "NOTATION" "DESCR"    "C_FOND"   "M_FOND"   "J_FOND"   "N_FOND" 
[11] "NOM_SYMB" "C_SYMB"   "M_SYMB"   "J_SYMB"   "N_SYMB"   "ROT_SYMB"

On a donc le choix entre (1) une carte avec des bons attributs (les fichiers CGH, version 2015), mais pas tout à fait complète et (2) une carte avec des attributs partiels (version 2019), couvrant le territoire entier.

C'est d'autant plus vexant qu'il est manifeste qu'il existe quelque part en arrière-plan une "look up table" qui permet de faire la jointure entre un CODE et ses attributs... mais le BRGM ne l'a pas fournie, livrant à la place une donnée (délibérément ?) dégradée.

... ça veut donc dire que j'ai reconstruit, à grand peine et en moins bien, une donnée existante mais pas fournie. Grrr.

3) Cette contribution
=====================

Dans l'idéal, il faudrait que la maison mère nous fournisse aussi la look-up table complète pour qu'on puisse travailler proprement. En attendant, j'ai essayé de la reconstruire à partir de la version 2015, sachant donc que
- on n'a pas tous les départements
- je n'ai pas de certitude absolue sur le fait que les NOTATION de 2015 soient bien ceux de 2019. D'après les quelques sondages que j'ai fait on peut raisonnablement l'espérer.

Pour autant que je puisse en juger, MI_PRINX est un identifiant unique, qui n'a pas bougé entre les deux versions. CODE et CODE_LEG, NOTATION et DESCR me semblent identiques dans les deux versions pour un polygone donné.

CODE_LEG correspond à l'ordre dans lequel la légende (pour un département donné) devrait être imprimée (le plus jeune en haut, etc.). CODE correspond à l'ordre dans lequel les formations ont été numérisées (toujours pour un département donné), feuille par feuille et de haut en bas. Les numéros bas (1, 2...) sont presque toujours les alluvions récentes ou les formations anthropiques et ont tendance à avoir la même place (tout en haut) dans chaque carte, leur CODE et CODE_LEG sont souvent identiques et se retrouvent d'un département à l'autre. Au delà de ça il n'y a aucune logique à priori. Selon l'ordre de numérisation des cartes, une formation qui apparaît "tardivement" dans un département (par exemple sur la 3e feuille numérisée, donc peut etre avec un CODE de l'ordre de 100) devrait s'insérer entre des formations plus jeunes (un CODE_LEG par exemple de 30). Il n'y a bien sûr aucune raison que les CODE ou les CODE_LEG soient cohérents d'un département à l'autre. En revanche, une combinaison (CODE, Dept) devrait être unique, de même qu'une combinaison (CODE_LEG, Dept).

Par exemple, le CODE 123 peut correspondre à
# A tibble: 46 x 5
    CODE CODE_LEG NOTATION Dept  DESCR                                                                             
   <int>    <int> <fct>    <chr> <fct>                                                                             
1   123      123 p-IVR    01    "Formations sableuses plio-quaternaires (alluvions et/ou remaniement de sables pl~
2   123       39 e3cB(1)  02    "Sables et grès de Bracheux: poudingues et galets de Montceau-les Leups et Versig~
3   123      115 n1-3     05    "Calcaires lités à silex et marnes. Néocomien non subdivisé"                     
4   123      126 n4       06    "Barrémien : calcaires argileux"                                                 
5   123      123 e1-4     07    "Marnes rouges sableuses, sables, conglomérats - Paléocène-Eocène inférieur"     
6   123      100 d7a      08    "Formation de Famenne : schistes et siltites (Famennien inférieur)"               
7   123       74 e5c(1)   09    "Lutétien supérieur : Molasses de Carcassonne, calcaires et marnes"               
8   123      108 e7c1     11    "Eocène, Priabonien. Calcaire de Villeneuve-la-Comtal"                           
9   123      104 m5â-â8ò  12    "Basalte et ankaramite à nodule de péridotite, Volcanisme de l'Aubrac et sédiment~
10   123       94 r1R      14    "Schistes, grès, conglomérats et pélites (\"Autunien rouge\")"                   
# ... with 36 more rows

Le CODE_LEG 123 regroupe
# A tibble: 49 x 5
    CODE CODE_LEG NOTATION Dept  DESCR                                                                             
   <int>    <int> <fct>    <chr> <fct>                                                                             
1   123      123 p-IVR    01    "Formations sableuses plio-quaternaires (alluvions et/ou remaniement de sables pl~
2   133      123 n1b-2a   05    "Marno-calcaires gris ocreux. Berriasien (sup) - Valanginien basal"               
3   120      123 n5b-c1   06    "Gargasien-Cénomanien : marnes bleues gréso-glauconieuses"                       
4   123      123 e1-4     07    "Marnes rouges sableuses, sables, conglomérats - Paléocène-Eocène inférieur"     
5   151      123 d2a(2)   08    "Schistes et quartzites de Nouzon (Siégénien inférieur)"                         
6   206      123 c4a(2)   09    "Santonien inférieur indifférencié : marnes et calcaires"                         
7   170      123 e5b-c    11    "Eocène, Lutétien moyen. Argiles, marnes, poudingues, grès de Saint-Quentin (Couc~
8   144      123 e7G      12    "Grès, sables à galets siliceux, argiles rouges (Eocène supérieur)"               
9   155      123 k2L      14    "Calcaires de Clécy et de Laize -la-Ville"                                       
10   184      123 4â8      15    "Volcanisme de l'Aubrac - Basanite microlitique  (Miocène supérieur-Tortonien)"   
# ... with 39 more rows

Même une paire (CODE,CODE_LEG) ne suffit pas à donner une description unique:
# A tibble: 10 x 5
    CODE CODE_LEG NOTATION Dept  DESCR                                                                             
   <int>    <int> <fct>    <chr> <fct>                                                                             
1   123      123 p-IVR    01    "Formations sableuses plio-quaternaires (alluvions et/ou remaniement de sables pl~
2   123      123 e1-4     07    "Marnes rouges sableuses, sables, conglomérats - Paléocène-Eocène inférieur"     
3   123      123 UIGû     23    "UIG : Intercalation de quartzite à biotite dans les gneiss amygdalaires"         
4   123      123 n4-5S    26    "Domaine méridional : Calcaires à Rudistes, calcaires subrécifaux à Rudistes, cal~
5   123      123 d3       35    "Formation de la Foulerie: siltstones et mudstones à lits lenticulaires calcareux~
6   123      123 t7-l1    39    "Grès miacés et marnes litées, schistes noirs micacés à nodules calcaires, calcai~
7   123      123 h1-2îë   58    "Microdiorite, dolérite en filon"                                                 
8   123      123 Q/h2ió   71    "Greisen du Laudray (Namurien-Westphalien)"                                       
9   123      123 îã       89    "Microgranite en filons"                                                         
10   123      123 e3sg     NPC   "Sables et grès, Thanétien sup résiduel"   

NOTATION est un identifiant unique à l'échelle d'un département (donc (NOTATION, Dept) est unique) et devrait tendre à être unique à l'échelle nationale (c'est du moins ce qu'affirment les rapports qui décrivent la méthodologie) - en pratique ce n'est pas le cas, des formations similaires mais pas forcément identiques portent le même nom.

Il peut s'agir
- De différences sémantiques mineures, par exemple
   CODE CODE_LEG NOTATION Dept  DESCR                                                                             
5   200      200 USGoæ    81    Orthogneiss oeillé de Najac, USG                                                   
6    98       89 USGoæ    82    Orthogneiss oeillé de Najac, Unité Supérieure des Gneiss (USG)   

(le æ, u00E6, est dessiné dans BRGM_NOT comme un zeta, u03B6)
ici il s'agit manifestement de la même formation géologique, c'est simplement le vocabulaire utilisé pour la décrire qui diffère.

- De formations analogues (même âge) mais pas identiques :
# A tibble: 4 x 5
   CODE CODE_LEG NOTATION Dept  DESCR                                                                             
  <int>    <int> <fct>    <chr> <fct>                                                                             
1   361      216 d3       09    "Emsien : dolomies, Schistes gris-vert, calcaires bleus"                           
2   317      309 d3       29    "Schistes et grauwackes de Reun-ar-C'Hrank: alternances de schistes et bancs de gr~
3   123      123 d3       35    "Formation de la Foulerie: siltstones et mudstones à lits lenticulaires calcareux ~
4   170      196 d3       65    "Dévonien inférieur : Schistes argileux noirs à intercalations calcaires"

Dans 4 départements différents, on trouve de l'Emsien mais il a des faciès différents (ce sont des roches différentes, pas très étonnant on est à deux coins de la France; le d3 de l'Ariège et celui des Hautes-Pyrénées se ressemblent en revanche pas mal: au vocabulaire près les deux descriptions parlent sans doute de la même roche).

On voit donc que l'identifiant unique le plus raisonnable est le couple (NOTATION, Dept), qui désigne sans ambiguité (et de façon "user friendly") une formation donnée. Avantage supplémentaire: pour les départements sans attributs (ceux qui sont dans la version 2019 mais pas la 2015), on peut espérer que des formations de NOTATION identique dans le département voisin, si elles existent, seront suffisament similaires pour avoir une approximation acceptable.

En revanche, pour utiliser cette approche il faut ajouter le code département aux couches de la carte géologique (qui ne les comporte pas, ni dans la version 2015 ni dans la 2019). La requete st_intersects corresponsante est laissée au lecteur à titre d'exercice :-) (*)

En prenant en compte ces limites, j'ai donc construit une table LEGENDE_COMPLETE qui comporte
1) pour chaque paire (NOTATION,Dept), tous les attributs présents dans la version 2015. Vous pouvez l'utiliser pour faire une jointure sur ces deux champs (en regénérant le champ ddépartement) avec la version 2019 (ce qui devrait être équivalent à utiliser la version 2015, du reste... mais dans un seul fichier, et avec une chance de compléter les départements manquants).
2) Un champ NOTATION_UTF dans lesquels les glyphes utilisables seulement avec la police BRGM_NOT ont été remplacés par leurs équivalents (ou équivalents proches, dans certains cas) en UTF. Je sais, en principe il aurait fallu faire deux tables et une jointure de plus, il y a de la duplication...

Le résultat est ici, pour usage libre de qui en a besoin. Notez que la table est encodée en utf-8 (Par défaut, si vous ouvrez le ficher en double-cliquant, Excel ne reconnaît pas l'utf-8 tout seul, il faut utiliser l'assistant importation [données |à partir du texte] qui permet de régler manuellement l'encodage).

https://www.dropbox.com/s/gfz4k65u2g6jm … E.csv?dl=0

(*)

Code:

library(tidyvserse)
library(sf)

geo50_gpkg <- "Path/to/file/BRGM/Geol50/Geol50_Harm/GEO050K_HARM_PMIRG_D000-ED194/GEOLOGIE_FRANCE_GEO50K_HARM_ALL.gpkg"
geo50_2019 <- read_sf(geo50_gpkg, "GEO050K_HARM_001_S_FGEOL_2154")

dept_shp <-  "Path/to/file/IGN/BDCARTO_4-0_SHP_LAMB93_FR-ED211/ADMINISTRATIF/DEPARTEMENT.shp"
dept_map <- read_sf(dept_shp)

geo50_2019_with_dep <- st_join(geo50_2019, dept_map, join = st_intersects) 

Franchement, elle est pas belle la vie ? ;-)

Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#38 Tue 29 March 2022 14:49

Elise
Membre
Lieu: Argentat (19)
Date d'inscription: 16 Oct 2005
Messages: 475
Site web

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour,

Ouaouh, quel boulot. Et quelle bêtise de ne pas transmettre du boulot déjà fait ! C'est comme l'IGN qui ne transmet pas les qml pour reproduire l'apparence des scan25 (ils n'existent pas... je n'y crois qu'à moitié), ou l'ARS qui mord dès qu'on demande les fichiers SIG des périmètres de captages (dès fois qu'un barbu vienne y mettre des produits dangereux - alors que les agriculteurs le font déjà très bien ;-))... Mais bon, grâce à des gens comme vous on progresse dans la connaissance et la diffusion des données. Merci :-)

Elise


Géoscope
  11 rue de l'Hospice - 19400 Argentat
  Tél. : 09 60 47 51 16

Hors ligne

 

#39 Tue 29 March 2022 15:39

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Elise a écrit:

,

Ouaouh, quel boulot.


En toute honneteté, le boulot c'est trois lignes de code une fois qu'on a compris comment marchent les attributs (ça, c'est plus long). Comme ça :

Code:

geo50_2015_attr %>% 
  distinct(NOTATION, Dept,.keep_all = T) %>% 
  select(-MI_PRINX) %>%
  relocate(NOTATION,Dept) %>%
  rename(DEPARTEMENT = Dept) %>%
  {.} -> legende

Et quelle bêtise de ne pas transmettre du boulot déjà fait !


Ah ça, par contre....

Hors ligne

 

#40 Tue 29 March 2022 18:00

Shot2
Membre
Date d'inscription: 22 Jan 2020
Messages: 103

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Merci beaucoup pour la correction de la symbologie. smile
Par chance le contenu du champ 'CODE' (= 'Formation N°' de la notice pdf) ne semble pas avoir changé entre la v2015 et la v2019, ça aide à fusionner entre versions si on avait quelque utilité des "vieux" attributs (quoiqu'eux-mêmes redondants avec le champ 'description', et parfois trop vagues pour être décemment exploitables).

J'ai un léger doute sur les extrapolations basées sur la seule notation pour combler les trous de la v2015 entre départements "voisins" (éventuellement, pour des communes proches, pourquoi pas... et encore ! les joyeusetés de la tectonique...). (Pour l'exemple "d3" choisi, ça n'a pas l'air si semblable entre dépts 09 et 65 -> obligé de se plonger dans les bonnes vieilles notices)

Dernière modification par Shot2 (Tue 29 March 2022 18:01)

Hors ligne

 

#41 Tue 29 March 2022 18:17

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Shot2 a écrit:

Merci beaucoup pour la correction de la symbologie. smile
Par chance le contenu du champ 'CODE' (= 'Formation N°' de la notice pdf) ne semble pas avoir changé entre la v2015 et la v2019, ça aide à fusionner entre versions si on avait quelque utilité des "vieux" attributs (quoiqu'eux-mêmes redondants avec le champ 'description', et parfois trop vagues pour être décemment exploitables).


Les "vieux" attributs (ceus qui sont dans la version 2015 mais pas la 2019) sont en fait les plus utiles : c'est là qu'on a la hiérarchie stratigraphique (AGE, SYSTEME) qui peut, éventuellement, permettre de faire des cartes généralisées, ou des interprétations.

A terme le BRGM a prévu de faire la vraie "lexicologie" et d'attribuer à chaque formation un groupe et un supergroupe (ils l'ont fait dans les Pyrénées, en fait). Quand on aura accès "pour de bon" à cette donnée ce sera chouette !

J'ai un léger doute sur les extrapolations basées sur la seule notation pour combler les trous de la v2015 entre départements "voisins" (éventuellement, pour des communes proches, pourquoi pas... et encore ! les joyeusetés de la tectonique...). (Pour l'exemple "d3" choisi, ça n'a pas l'air si semblable entre dépts 09 et 65 -> obligé de se plonger dans les bonnes vieilles notices)


Disons que c'est pas possible de façon entièrement automatisée, mais dans le même bassin (je pense en particulier à 24-47-33, qui sont en continuité avec 17 et 40) ça peut le faire. Peut être (m'en fiche, je suis pas un géologue de bassin, tant qu'on a le Massif Central je suis content :-) )

Hors ligne

 

#42 Mon 07 November 2022 19:54

Fabien39
Membre
Date d'inscription: 6 Aug 2021
Messages: 22

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour,
Avec deux ans de retard, je ne trouve rien pour faire une légende qui ressemble à "l'officielle" (même le serveur WMS ne fourni pas de légende) et le lien du CEN n'est plus valide.

En fait quand on charge le SHP, les couleurs sont bien la mais j'ai des points d'interogation à la place des symboles svg. On peut télécharger les symboles svg en parallèle, mais je ne sais pas trop quoi en faire, ou les mettre, pour que ca les utilise directement à l'ouverture du SHP.

Quelqu'un aurait une solution ?

Dernière modification par Fabien39 (Mon 07 November 2022 20:00)

Hors ligne

 

#43 Mon 07 November 2022 22:24

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonsoir,

Plusieurs questions en une...


1) Les tables attributaires incomplètes : si vous lisez ce fil, vous verrez que les versions anciennes de geol50HARM (archivées à http://files.opendatarchives.fr/) ont en fait plus d'attributs disponibles, notamment les descriptions litho. Malheureusement il manque des départements (24-33-47 en particulier, quelques autres aussi mais j'ai oublié).

2) La légende : même la version actuelle a au moins les infos de couleur dans la table attributaire, utilisez C_FOND, M_FOND et ses copains et utilisez une couleur définie par une expression (dans QGIS, utilisez color_cmyk("C_FOND","M_FOND","J_FOND","B_FOND").

Pour les annotations, le BRGM a inventé un truc très farfelu, ils utilisent des caractères arbitraires et une police, BRGM_NOT, dans laquelle les glyphes correspondants ont la forme de destination. Par exemple le glyphe â, unicode "\U000003B2", est rendu dans la police BRGM_NOT par quelque chose qui ressemble à une lettre grecque beta. Si vous utilisez les fichiers de la maison-mère, vous ne pouvez rendre les étiquettes que si vous utilisez leur police maison.

Pour le reste de la symbologie, rendez vous sur cette page
https://infoterre.brgm.fr/actualites/no … isponibles
et ce tuto
https://www.youtube.com/watch?v=atkI_MLkrX0
(pas certain qu'il soit totalement exact, d'ailleurs, il ne l'était pas la dernière fois que j'ai regardé).
En gros, vous téléchargez les symboles svg définis dans le fichier outils.zip http://infoterre.brgm.fr/telechargement … Outils.zip (où se trouve aussi la fameuse police) et vous vous en servez pour reconstituer des symboles qui vont bien (les surcharges des polygones et les ornements des failles).

Il y a des fichiers de styles QGIS (et ArcGIS) dispo à la même adresse. Je les trouve peu utilisables (construits avec des règles en cascade imbriquées, c'est très lent !).

3) Ou sinon, votre serviteur a compilé tout ça dans un fichier geopackage, que d'ailleurs si des gens veulent l'archiver sur opendataarchives je leur en donne la permission ici même, qui se trouve là pour une dizaine de jours le temps que le lien expire (d'où l'intérêt de l'archiver):

https://filesender.renater.fr/?s=downlo … c2ff0862af

J'ai fait les modifs suivantes:
- Convertir les glyphes des symboles en utf-8, ce qui permet d'utiliser n'importe quelle police pour les étiquettes (that was fun !)
- Rajouter les champs attributaires présents dans la version ancienne et manquants de la version actuelle
- Faire une symbologie de base, pas tout à fait complète (toutes les lignes ne sont pas recodées proprement, et les surcharges manquent).
- Rajouter un lien vers l'ombrage du RGEALTI et le plan IGN, pour faire joli :-)

Enjoy !

Hors ligne

 

#44 Tue 08 November 2022 10:25

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

En fait j'ai pas très bien répondu à la question, qui portait sur les symboles (surcharges) spécifiquement. Une fois que vous avez téléchargé les svg, vous créez (je suis dans QGIS) une légende avec plusieurs "patterns" superposés :

- un *remplissage simple*, de la bonne couleur;
- un *remplissage svg* à base des symboles qui vont bien, les svg téléchargés.
- et des étiquettes (cf. hier pour le commentaire sur la police)

Le BRGM le fait avec un "ensemble de règles". Chaque polygone est donc défini explicitement, en pointant "en dur" vers la bonne couleur et le bon symbole. On peut être un peu plus malin et utiliser les expressions dans QGIS:
- Dans votre couche "remplissage simple", mettez la couleur à color_cmyk("C_FOND","M_FOND","J_FOND","B_FOND")
- Dans votre "remplissage svg", mettez le symbole à quelque chose comme 'chemin/vers/les/symboles/'||"NOM_SYMB"

Dans un autre geopkg, j'utilise une autre astuce. J'ai inséré (à la main) tous les symboles  svg dans une table sans géométrie (elle s'appelle, étonnament, svg) et ensuite mon expression pour récupérer les symboles est
if( "NOM_SYMB" is NULL,
'base64:'|| to_base64(attribute(get_feature( 'svg','name','S00_000'),'image')),
'base64:'|| to_base64(attribute(get_feature( 'svg','name',"NOM_SYMB"),'image'))
)

La table a une colonne "name" et une colonne "image", de type QByteArray (Binary), et qui contient le svg.

Ce dernier truc, je l'avais fait en copiant du code sur stackoverflow, j'ai pas gardé l'adresse.

Vous pouvez le voir ici (aussi à dispo de la commnauté si qqn prend la peine de l'archiver) :

https://filesender.renater.fr/?s=downlo … d4354b33e6

Hors ligne

 

#45 Sun 29 January 2023 16:49

Tixi
Membre
Date d'inscription: 6 Jun 2022
Messages: 93

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour,

J ai telecharge les données 2019.
Bour moi, ce qu il y a dans les qml suffit déjà pas mal. Je n ai pas trouve les règles en cascade évoquées dans le post précédent.
Le travail de jfmoyen ne semble plus disponible malheureusement.

La symbologie de "brgm-depxx"  est semblable a celle qu il y a avec les donnes 2019. Elle est catégorise, plutôt que basée sur un ensemble de règles.
La notation cartographique (appellation d une couche par une lettre) est perdue dans le nom, mais on peut quand même l afficher en étiquette sur la carte. C est malgré tout utile de l'avoir dans la légende. Faute de l avoir dans le texte de la légende, il doit y avoir moyen de l ajouter dans le rectangle de couleur de la légende.
Par contre, pour différencier certains faciès, des bandes de couleur sont ajoutées. C est moins dans l esprit des cartes géologiques du brgm ou les inclusions sont des petits points, les éboulis des ronds ... Dans ce sens, les qml de la BD Charme 2019 sont mieux.

Le principal problème pour moi vient des symboles ponctuels. Ils pointent vers le bon svg si on a suivi le tuto video du brgm.
En revanche, ce qui est curieux c est qu aucune couleur ne soit selectionnée, ce qui n empêche pas un affichage correct sur la version QGIS 3.16. En revanche, rien ne s affiche en version 3.22. Si il y a des amateurs pour expliquer/résoudre cela?

Je ne me suis pas penche sur les symboles de surcharge, et les manips proposées dans les posts ci dessus.

Hors ligne

 

#46 Mon 30 January 2023 14:27

Shot2
Membre
Date d'inscription: 22 Jan 2020
Messages: 103

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Tixi a écrit:

Par contre, pour différencier certains faciès, des bandes de couleur sont ajoutées. C est moins dans l esprit des cartes géologiques du brgm ou les inclusions sont des petits points, les éboulis des ronds ... Dans ce sens, les qml de la BD Charme 2019 sont mieux.


Bonjour, auriez-vous un exemple de ces "bandes de couleur" avec le rendu QGIS ? Savoir s'il s'agit d'une innovation de la version numérique, ou si cela correspond à la symbologie de quelques rares cartes imprimées.


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#47 Mon 30 January 2023 23:33

Tixi
Membre
Date d'inscription: 6 Jun 2022
Messages: 93

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonsoir

Vous avez sur l image en haut et en bas, les même données, renommées pour faire fonctionner le qml.
en haut, la symbologie de brgm-depxx, en bas la symbologie de la BD Charm

la symbologie de BD Charm n est pas exempte de couches hachurées cependant, on le voit sur le 1er faciès.

J ai fait un second screenshot avec le flux de carte geol au 50 000 pour comparer. il sera pour le message suivant

A vrai dire, aucun des 2 qml n a une symbologie proche, mais il faudrait regarder précisément toute une carte. Je préfère cependant le visuel BD Charm, c est surtout quand on dezoome, il y a moins d aliasing avec les hachures si vous voyez ce que je veux dire.


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#48 Mon 30 January 2023 23:44

Tixi
Membre
Date d'inscription: 6 Jun 2022
Messages: 93

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Suite du message. pour la seconde carte surtout.

Pas facile, 500 k c est peu


Fichier(s) joint(s) :
Pour accéder aux fichiers vous devez vous inscrire.

Hors ligne

 

#49 Fri 24 March 2023 08:54

Olivier RASCLE
Membre
Date d'inscription: 9 Mar 2023
Messages: 1

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour
Je cherche à faire une carte géologique simple dans le Finistère en faisant apparaitre une étiquette par polygone indexée sur le champ "NOTATION" de la table attributaire.
Or ce champ présente des caractères impropres (caractères bizaroïdes en lieu et place des caractères grecs).
J'arrive sur ce forum en recherchant comment modifier les caractères impropres des codes des roches en les remplaçant par les caractères grecs correspondants.
A priori je travaille sur les fichiers les plus récents que j'ai téléchargés sur le site du BRGM, j'ai bien suivi le tuto vidéo aussi pour mettre en place les fichiers de symbologie.
J'ai téléchargé le tableau excel "unicode_fx"... mais mes modeste compétences s'arrêtent là.Les autres fichiers sur droppbox and co ne sont plus accessibles.
Serait il possible de m'indiquer pas à pas comment faire pour changer ces caractères, SVP ?
Merci d'avance !

Hors ligne

 

#50 Mon 27 March 2023 10:17

Alban Kraus
Membre
Lieu: Tulle (19)
Date d'inscription: 13 Jan 2022
Messages: 40

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Bonjour Olivier,

En matière de caractère spéciaux, il y a souvent deux problèmes à corriger.

1°) Il existe malheureusement plusieurs manières de coder les caractères spéciaux, et l'ordinateur n'est pas toujours assez intelligent pour savoir laquelle a été utilisée. Si vous êtes en France, il y a deux principaux jeux et encodages de caractères : la page de code Windows n°1252 (windows-1252 ou CP1252, proche de ISO-8859-1 dite latin-1) et l'Unicode dans son encodage UTF-8. Le premier jeu ne contient pas de caractères dans l'alphabet grec, donc je vais supposer que le second jeu a été utilisé. Une lettre grecque alpha minuscule écrite en UTF-8 mais interprétée en windows-1252 apparaîtrait comme « α », est-ce ce que vous observez ? Auquel cas, paramétrez votre logiciel pour qu'il lise la couche en UTF-8 (dans QGIS, propriétés de la couche onglet Source). Sinon, copiez-collez-nous un fragment de texte avec les caractères bizarres.

2°) Afficher correctement les caractères spéciaux. Si votre système d'exploitation date d'avant 2010, il n'est peut-être pas capable d'afficher l'intégralité des caractères utilisés dans le monde. Auquel cas, il représenterait les caractères desquels il ne connaît pas la graphie par un rectangle pointillé ou un carré. Si vous êtes dans ce cas, précisez quel est votre système d'exploitation (Windows ? Quelle version ?).

Cordialement,

Hors ligne

 

#51 Fri 20 October 2023 18:36

gain-gtr
Membre
Lieu: MARSEILLE
Date d'inscription: 2 Mar 2017
Messages: 49

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

bonjour à tous et merci pour ce fil de discussion fort utile.
je voudrais savoir s'il existe une méthode écrite, utilisée pour la rédaction des attributs de la Bd Charm-50
j'essaye de trouver la manière dont ils sont rédigés les attributs et en particulière les descriptions.
merci
gianluca

Hors ligne

 

#52 Sat 21 October 2023 13:11

jfmoyen
Membre
Date d'inscription: 2 Feb 2012
Messages: 33

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Alors, en tant que géologue (principalement) et pas du tout gémoaticien, à part comme utilisateur, je peux commenter un peu sur la construction de la BD-Charm du point de vue géologique. Si mes étudiants de licence passent par là ils peuvent lire aussi, c'était le cours de la semaine dernière et ce sera à l'exam :-)

En plusieurs parties parce que c'est .. long.

I. Des cartes géologiques à la BD-Charm

Les cartes géologiques (en général, mais en France en particulier pour ce qui nous intéresse) ont été levées feuille par feuille. Il y a 1000 et quelques coupures au 1/50 000 en France métropolitaine, et elles ont été levées depuis les années 60 jusqu'aux années 2020, les dernières feuilles datent de un an ou deux.

Le travail a donc été fait à des époques différentes, par des personnes différentes. Malgré les efforts de standardisation, ça implique des différences:
- une carte géologique est une interprétation du sous-sol (si vous regardez n'importe quel paysage, vous verrez surtout des champs et des arbres, pas tellement de roches, il faut donc décider ce qu'il y a sous le champ !). Les interprétations ne sont pas faites au hasard, elles sont ancrées sur la façon dont on comprend la géologie au moment où on faut la feuille, on va donc dessiner les choses de façons différentes à différents moments (Le point de rencontre entre 745 St Etienne, années 60; 768 Monistrol et 769, Annonay, années 80; et 744 Firminy, années 2010, est assez mythique...).
- c'est en particulier vrai dans les terrains métamorphiques, où depuis les années 2000 on a fait des progrès énormes en géochoronologie (datation) et quantification des conditions de température/pression, et ça a très largement renouvellé notre façon de comprendre, et partant de dessiner ces choses. Voyez par exemple la lmite entre 742 (St Germain Lembron, 2005) et ses voisines (années 80).
- des géologues différents ont des expertises différentes, et sont plus ou moins bons dans différents types de terrain. En principe le BRGM essaye de mettre des gens pertinents, mais des fois il y a une partie d'une feuille qui se retrouve confiée à quelqu'un dont ce n'est pas la principale compétence, et c'est souvent moins bon. Comparez la représentation, d'une part des granites, d'autre part des volcans entre Mende (862) et St Geniez d'Olt (861).
- il y a aussi un choix fondamental sur la façon de représenter les "formations superficielles" (éboulis, alluvions de rivières....). Est-ce qu'on les ignore pour se consacrer à la "vraie" géologie, ou est-ce qu'on les dessine parce que c'est capital par exemple pour de la géotechnie ? Le BRGM n'a pas eu une politique très cohérente sur ce point et les choix ont flucutés de carte en carte, parfois à l'intérieur même d'une carte. (Voyez la limite entre Mende 862 et St Chély 838; sur 918 La Javie comparez le secteur de Barles et la vallée de la Bléone près de Prads).

D'où l'idée de l'harmonisation. Elle a été faite par département, le processus est pas mal décrit dans certains rapports publics du BRGM, celui-ci si je me souviens bien (http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-57097-FR.pdf) donne des explications assez détaillées par exemple. L'harmonisation ce fait à deux niveaux:
1) Harmonisation des légendes
- on épluche les légendes de toutes les feuilles couvrant le département, et on fait une liste des "cartons" (les entrées de légende);
- quand deux cartons se retrouvent sur différentes cartes, éventuellement sous des noms différents, on les regroupe;
- dans certains cas on est obligé de regrouper deux formations pour harmoniser, par exemple si une feuille a du j1 et et du j2-3 et sa voisine du j1-2 et du j3, on peut harmoniser en j1-3, au prix d'une perte de détails
- le géologique qui fait l'harmonisation décide alors d'une légende unifiée pour son département, à la fois en ce qui concerne les notations et les descriptions (issues des légendes des différentes feuilles)
2) Harmonisation des contours
- quand on a des contours qui ne se rejoignent pas, il faut les redessiner près de la jonction (l'exemple de Firminy plus haut, regardez autour du point quadruple comment le cartographe a "bricolé" de différentes façons, en faisant s'amortir des formations);
- idéalement, il faudrait apporter le même niveau d'information sur les deux cartes (formations superficielles), mais ça c'est pas encore fait...

Comme l'harmonisation est faite par département, on a maintenant les mêmes problèmes aux frontières entre département ! Voyez la limite entre 42 et 43 dans mon exemple... Le prochain travail sera donc une harmonisation à l'échelle nationale (et même Européenne....). Le BRGM s'est lancé depuis une quinzaine d'années dans un projet ambitieux, le RGF (Référentiel Géologique de France, https://rgf.brgm.fr ), qui vise à faire ce travail. Il se fait d'abord par entité géologique (les Vosges, les Pyrénées, le Bassin Parisien...) mais il a vocation à couvrir tout le territoire.

II. Les fichiers de la BD-Charm

Malheureusement, autant je suis admiratif du travail de géologie, autant je trouve que le travail de géomatique a été un peu mal fait ... en fait, il est sans doute fait pour très bien fonctionner en interne, sur un poste BRGM avec accès avec toutes les configurations de la maison, mais la diffusion donne l'impression d'avoir été faite "parce qu'on nous le demande" et pas "parce qu'on veut que les données soient vraiment utilisables". Voyez mes messages de Mars 2022 pour les détails.

Concrètement, ça veut dire qu'un utilisateur lambda dispose des utilisations suivantes:

1) Pour ce qui est de la géologie:
- la notation (dans le champ éponyme), sous forme d'une combinaison de lettres et de chiffres plus ou moins conventionelles, harmonisée à l'échelle du département. La convention générale est que les formations superficielles ont une lettre majuscule qui indique leur nature, et une minuscule leur âge (coucou les L1 :-) ), par exemple Gz, Fx etc. Les roches sédimentaires une lettre minuscule et un chiffre (j1, c4, d2...).

Les roches magmatiques et métamorphiques une combinaison de lettres grecques et romaines, et là c'est le drame : dans le fichier du BRGM ces lettres ne sont codées dans AUCUN encoding identifiable. Par exemple, un "béta" (en unicode, U+03B2) est codé avec U+00E2, qui devrait correspondre à un a circonflexe).  Je n'ai trouvé aucun encoding dans lequel U+00E2 soit un beta...

Pour afficher correctement ces notations il faut utiliser la police "BRGM_NOT" dans laquelle le code U+00E2 est représenté par un glyphe qui a la forme d'un béta (mais est, en fait, un â). On ne peut donc pas représenter les étiquettes avec une autre police (ni les lire correctement dans un autre logiciel d'ailleurs).

Une partie de mon boulot de l'an passé avait été de convertir ces caractères foireux en leur équivalent unicode, ce qui permet de représenter la légende dans la police qu'on veut.

- une DESCRiption, assez brève (par exemple "Eboulis récents à actuels, localement anciens. Parfois éboulis remaniés par ruisselement, éboulis à gros blocs, éboulis glissé, dépôts soliflués"), reprise des cartons des cartes d'origine.

Il n'y a ni decription longue (pour celà il faut lire les notices, où on peut facilement avoir une page par carton dans les cartes récentes), ni organisation de la donnée, en tout cas dans la version 2019 de la BD-Charm (la version 2015 avait des champs AGE, ERE, NATURE qui permettait par exemple de savoir que m2a-b, "Burdigalien inférieur et moyen. Molasses indifférenciées et marnes", est un âge Burdigalien, une ère Cénozoïque, une nature sédimentaire.... cette info a disparu dans la version 2019).

Et c'est tout. Vous n'avez rien de plus, débrouillez vous avec ça.

2) Pour ce qui est de la symbologie (qui n'est pas totalement normalisée, même si le BRGM essaye d'avoir des couleurs à peu près conventionelles) : elle se compose d'une couleur de fond, et éventuellement d'une "surcharge" avec des symboles superposés. Dans la BD-Charm elle est décidée par le cartographe, qui essaye normalement de maintenair une cohérence avec ses voisins et avec les cartes d'origines (mais en fait c'est un travail impossible, il y a je ne sais plus combien de milliers d'entrées différentes dans la légende..).

- C_FOND, M_FOND etc.  sont les codes CMJK des couleurs de fond, qu'on peut facilement visualiser dans QGIS avec color_cmyk("C_FOND","M_FOND","J_FOND","B_FOND").
- C_SYMB, M_SYMB etc. sont les couleurs des symboles de la surcharge.
- NOM_SYMB est un code (comme S02_007) qui fait référence à un symbole svg mis à disposition par le BRGM dans son fichier "outils" (https://infoterre.brgm.fr/actualites/nouvelle-version-cartes-geologiques-harmonisees-symbologie-brgm-qgis-sont-disponibles , le fichier est http://infoterre.brgm.fr/telechargement … tils.zip). Dans ce zip on a un dossier "Polygon_Patterns" qui contient une centaine de fichiers svg avec le bon nom, par exemple S02_007.svg

Vous pouvez donc reconstruire à la main la symbologie en utilisant (dans QGIS, désolé pour les utilisateurs d'ARcGIS) en utilisant largement les valeurs définies par les epxressions. Il suffit de donner à chaque polygone:
- une couleur de fond définie par l'expression color_cmyk("C_FOND","M_FOND","J_FOND","B_FOND")
- une couche de symboles svg, où le fichier svg a un chemin défini par une expression bien sentie (un truc du genre 'chemin/vers/le/dossier/outils' || "NOM_SYMB" ) et une couleur définie par color_cmyk("C_SYMB","M_SYMB","J_SYMB","B_SYMB")
- une étiquette basée sur NOTATION et formattée en utilisant la police BRGM_NOT, à l'exclusion de toute autre.

L'ensemble de cette symbologie est aussi fournie, je crois dans l'archive de chaque département, sous forme d'un fichier qml. Je ne l'utilise plus, donc j'ai un peu oublié comment il est construit, mais
- il est sous la forme d'un "ensemble de règles" ("si NOTATION = 'm2a-b' ALORS utilisez telle couleur et tels symboles), donc PAS une symbologie catégorisée qui permettrait de voir apparaître la légende dans la liste des couches;
- il doit faire référence aux symboles svg et s'attendre à ce qu'ils soient dans un dossier particulier, j'ai oublié lequel.

III. Mes fichiers

Pour ces raisons, j'ai donc fait ma propre compilation de la BD-Charm, sous forme d'un geopackage qui comporte la BD complète (tout les départements), requalifiés de mon mieux (les attributs manquants), et avec les notations reconverties. Et aussi avec une symbologie pas tout à fait complète.

Concrètement mon geopackage inclut
- Tout les polygones
- Le plus d'attributs possibles, c'est à dire ceux de la version 2019 (cf plus haut) mais aussi, quand ils existent, ceux de 2015 un peu plus détaillés (il y a en particulier des ERE, AGE, etc)
- Les NOTATIONS reconverties en utf-8
- Les svg des symboles tous regroupés dans une table (on peut donc assez facilement les retrouver avec quelque chose comme 'base64:'|| to_base64(attribute(get_feature( 'svg','name',"NOM_SYMB"),'image')) )
- Je crois aussi un projet QGIS prêt à l'usage (j'en suis certain pour la carte au 1/1 000 000, moins pour les 1/50 000).

J'ai mis ce fichier à disposition, je crois qu'il a été archivé chez C. Quest (http://data.cquest.org/ ) mais je ne le retrouve plus, le site a été réorganisé. Si le fichier est quelque part, le signaler sur ce fil. Si vous en avez besoin, me contacter par PM (je ne passe pas très souvent sur le forum mais normalement il y a des notifications), ou par mail (avec mon nom et quelques mots clés bien choisis je ne suis pas très dur à trouver).

Dernière remarque, enfin : la carte au 1/50 000 est très (trop ?) détaillée et probablement plus que de détails que nécessaires pour la plupart des applications. En pratique, la carte au 1/ 1 000 000 (qui est d'ailleurs mieux qualifiée !) a des contours qui restent utilisables jusqu'à des échelles entre le 250 et le 500k. Il est donc possible, selon vos applications (un département entier) que vous soyez mieux servi par la 1M. Il existe aussi quelques feuiilles papier au 250k, mais je ne crois pas qu'elles soient disponibles en format vecteur, et quoi qu'il en soit la couverture n'est pas complète...

Hors ligne

 

#53 Sun 22 October 2023 08:59

Bruno
Membre du bureau
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 22 Jun 2005
Messages: 11677
Site web

Re: Données (ouvertes) des cartes géologiques du BRGM

Merci Mr Moyen d'avoir pris le temps de partager votre expérience sur un processus de numérisation et d'harmonisation (en cours) de ces données que vous connaissez parfaitement.
Espérons que les quelques rares géomaticiens du BRGM nous lisent.

Bon dimanche!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB