Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considèrerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'ai compris ! ou En savoir plus !.

Caractéristiques des orthophotographies

Article en cours d'élaboration.

Dans la course au pixel effrénée que se livrent les fabricants d'appareils photos numériques d'un côté, et les producteurs et certains utilisateurs d'orthophotos de l'autre, la résolution est devenu le critère prépondérant. Parfois tellement prépondérant que les autres critères, au moins aussi importants, sont soit laissés de côté, soit confondus. Il n'est pas rare d'entendre des confusions frappantes entre précision et résolution.

Afin d'y voir plus clair, cet article propose de remettre à plat les différentes caractéristiques d'une orthophoto.

La RESOLUTION

Définition: Résolution

Usages:

Plus les objets sont identifiables, repérables, plus il y a d'applications potentielles.
Par exemple, pour une application de gestion des vignes, il faut au moins 50 cm de résolution, à condition que la qualité radiométrique des image soit correcte et que cette résolution ne soit pas rééchantillonnée à partir d'une résolution native supérieure (exemple: 70 cm).

Pour mesurer des surfaces d'emprises urbaines, une résolution satellitale (supérieure à 1 m) suffit souvent amplement.

Pour distinguer les piscines en dur des piscines hors sol, ou pour “lire” le marquage au sol, une résolution plus fine est nécessaire, au moins 25 cm.

Aspects techniques:

La résolution est directement proportionnelle à la hauteur de la prise de vue (plus on est haut, moins on voit de détails), à l'inverse de la focale de la caméra (plus la caméra a un pouvoir grossissant, plus on voit “près”), et à la taille de chaque capteur optique unitaire (plus ces capteurs sont grossiers, plus les détails du terrain correspondant à cette zone sont “amalgamés”).

On peut parler de résolution pour n'importe quel cliché aérien. La précision est une caractéristique propre aux orthophotos.

La PRECISION

Définition: EQM

La précision (sous entendu géométrique) indique si les pixels de l'image sont “à leur bonne place”. Elle se mesure en m, et est donnée en erreur moyenne quadratique (EQM).
Elle indique la distance moyenne qu'ont les objets visibles sur l'image par rapport à leur position sur le terrain. Elle se mesure en relevant les coordonnées de certains points clairement identifiables sur l'image ET sur le terrain, facilement mesurables, et posés au sol (exemple: le centre d'une plaque d'égout).

Usages:

Là où la résolution permettait d'identifier, de repérer, la précision, quant à elle, permet de mesurer et de positionner.

Pour recaler des réseaux sous pression (eau potable, gaz, fluides calorifiques…), une précision fine s'impose, au moins 30 cm en emq.

Pour compter les piscines et identifier à quelle parcelle elles appartiennent, la précision doit rester submétrique (inférieure au mètre).

Pour digitaliser grossièrement des traits de côte au 1/100000, une précision de 10 à 20 m est largement suffisante.

Pour les posters ou les portails grand public de diffusion de photographies aériennes (comme Google ou Geoportail), la précision n'est pas le critère le plus important.

En revanche, la précision est le critère le plus important si on considère qu'une orthophoto est d'abord un produit technique avant d'être un poster.

La DATE DE LA PRISE DE VUE

Définition: Prise de vue

Usages:

Le MODELE NUMERIQUE DE TERRAIN

Définition: MNT

Usages:

La QUALITE RADIOMETRIQUE

Définition: Qualité radiométrique

Usages:

Le REECHANTILLONAGE

Définition: Rééchantillonnage

Usages:

Les DEVERS DES BATIMENTS

Définition: Devers

Usages:

Les HAUTEURS SOLAIRE DE LA PRISE DE VUE

Définition: Hauteur solaire

Usages:

 
main/teledetection/caracteristiques_ortho.txt · Dernière modification: 2009/04/26 17:49 par Robin
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Partagez  |